566

Exclusif : la série mode “L’ange déchu” par Txema Yeste

 

Découvrez Katherine Moore dans une série mode exclusive de Txema Yeste pour Numéro.

Photographe : Txema Yeste, Styliste : Samuel François

Robe en ruché de dentelle à ceinture en serpent, ROBERTO CAVALLI.

À gauche : robe en soie et mousseline brodée, et chaussures, MOSCHINO. À droite : boléro en velours brodé de sequins, GIORGIO ARMANI. Gants, LACRASIA.

Robe en soie brodée et bottes, MARC JACOBS. 

Robe en laine brodée de strass, pull en cachemire, pantalon en laine, ceinture et boots, VALENTINO. Gants, LACRASIA. Bijoux vintage.

Robe en tulle et cuir brodé de perles et de pierres, et bagues, GUCCI.

Harnais en cuir, pull et pantalon en laine, et boots, LOUIS VUITTON. Gants, LACRASIA. À droite : gant, LACRASIA.

À gauche : robe en sablé rebrodé de fleurs, épaulettes en velours, collier et carnet, PRADA. À droite : manteau en fourrure de chèvre, REDEMPTION. Robe en soie et latex peint, et bustier en cuir, LOEWE. Boots, LANVIN. Chapeau, HEATHER HUEY.

Veste et robe en organza de soie, gants, chaussures, colliers et bracelets, CHANEL. Réalisation : Patrick Mackie assisté de Diana Choi et de Lisette Emma. Mannequin : Katherine Moore chez M+P Models. Coiffure : Edward Lampley chez Bryant Artists. Maquillage : Tyron Machhausen chez The Wall Group. Numérique : DT Productions. Retouche : Postmen. Production : Lisa Gonzalez.

Gucci accueille les performances de Michael Clark dans son hub milanais
481

Gucci accueille les performances de Michael Clark dans son hub milanais

Mode Ce mercredi 19 septembre, Gucci a accueilli la performance du chorégraphe britannique Michael Clark au sein de son Gucci Hub à Milan. À cette occasion, certains danseurs portaient des pièces issues des collections les plus récentes de la maison italienne. Ce mercredi 19 septembre, Gucci a accueilli la performance du chorégraphe britannique Michael Clark au sein de son Gucci Hub à Milan. À cette occasion, certains danseurs portaient des pièces issues des collections les plus récentes de la maison italienne.

“Mais pourquoi les femmes ne feraient-elles pas ce qu’elles veulent de leur corps ?” Anthony Vaccarello, directeur artistique de Saint Laurent
806

“Mais pourquoi les femmes ne feraient-elles pas ce qu’elles veulent de leur corps ?” Anthony Vaccarello, directeur artistique de Saint Laurent

Mode Depuis deux ans, le directeur artistique de Saint Laurent, Anthony Vaccarello, impulse une vision forte et contemporaine de la séduction. Nourri de l’esprit de la maison, il en revisite les codes, le noir, l’or et les détails couture, pour les mettre au service d’une femme de caractère à l’attitude essentiellement libre. ALors qu'il vient de resigner pour 3 ans, Numéro a interviewé le créateur belge à la tête de l'illustre maison parisienne. Depuis deux ans, le directeur artistique de Saint Laurent, Anthony Vaccarello, impulse une vision forte et contemporaine de la séduction. Nourri de l’esprit de la maison, il en revisite les codes, le noir, l’or et les détails couture, pour les mettre au service d’une femme de caractère à l’attitude essentiellement libre. ALors qu'il vient de resigner pour 3 ans, Numéro a interviewé le créateur belge à la tête de l'illustre maison parisienne.