A l’occasion d’une vente aux enchères organisée chez Sotheby’s lundi 14 mai, c’est une nouvelle fois une œuvre du peintre italien Amadeo Modigliani qui bat des records. Peint en 1917, le plus grand tableau de l’artiste (1,46 m sur 89 cm), intitulé Nu couché a été adjugé 157,2 millions de dollars et devient la quatrième toile la plus chère de l’Histoire. Sotheby’s n’avait d’ailleurs jamais vendu une œuvre à ce prix !

 

Allongée de dos, cette femme nue aux formes voluptueuses tourne le regard vers le spectateur, l’air assuré… Cet exemplaire fait partie d’une série de 22 nus, mais il est le seul à comprendre le modèle de la tête aux pieds, dans sa totalité. Parmi eux, un autre Nu couché avait déjà été vendu en novembre 2015 pour 170,4 millions de dollars chez Christie’s, devenant ainsi le troisième tableau le plus cher du monde. Même si 9 des 22 nus appartiennent à des collectionneurs privés, la plupart sont exposés aux Etats-Unis, en particulier à New York (Salomon R. Guggenheim Musem, The Museum of Modern Art, The Metropolitan Museum of Art), mais aussi à Shanghai (Long Museum) et à Londres (The Courtauld Gallery).

 

Alors que l’œuvre de Modigliani remporte aujourd’hui un succès fou auprès des collectionneurs et des musées (la Tate Modern de Londres lui a récemment consacré une grande rétrospective), elle avait pourtant fait scandale au début du XXe siècle. En 1917, une exposition organisée à la galerie Berthe Weill (la seule jamais organisée du vivant de l’artiste) avait été censurée jugée outrageuse.