L’artiste illusionniste Leandro Erlich métamorphose Le Bon Marché

Numéro s’est rendu en avant-première au montage de l’installation de l’artiste Leandro Erlich, sous la verrière du magasin emblématique du VIIe arrondissement parisien. Avec l’exposition Sous le ciel, l’illusionniste s’empare du Bon Marché jusqu’au 18 février. 

Par La rédaction, Photos par Mehdi Mendas

  • Leandro Erlich, “Sous le ciel” – Le Bon Marché
    1/12
  • Leandro Erlich, “Sous le ciel” – Le Bon Marché
    2/12
  • Leandro Erlich, “Sous le ciel” – Le Bon Marché
    3/12
  • Leandro Erlich, “Sous le ciel” – Le Bon Marché
    4/12
  • Leandro Erlich, “Sous le ciel” – Le Bon Marché
    5/12
  • Leandro Erlich, “Sous le ciel” – Le Bon Marché
    6/12
  • Leandro Erlich, “Sous le ciel” – Le Bon Marché
    7/12
  • Leandro Erlich, “Sous le ciel” – Le Bon Marché
    8/12
  • Leandro Erlich, “Sous le ciel” – Le Bon Marché
    9/12
  • Leandro Erlich, “Sous le ciel” – Le Bon Marché
    10/12
  • Leandro Erlich, “Sous le ciel” – Le Bon Marché
    11/12
  • Leandro Erlich, “Sous le ciel” – Le Bon Marché
    12/12
1/12

Après les animaux en papier suspendus dans les airs de l’artiste chinois Ai Weiwei, en 2016, et la cathédrale de fils noués de la Japonaise Chiharu Shiota, en 2017, l’artiste et illusionniste argentin Leandro Erlich se voit proposer à son tour une carte blanche par Le Bon Marché. Le célèbre magasin parisien fondé en 1838 entame sa métamorphose, l’amateur de trompe-l’œil y présente l’exposition Sous le ciel, un ensemble de créations qui se fondent totalement dans le décor du lieu : l’Escalator dessiné par l’architecte Andrée Putman, la grande verrière où apparaît une course de nuages et les vitrines de la rue de Sèvres dans lesquelles flottent des formes cotonneuses.

 

Sa fascination pour le ciel a mené Leandro Erlich à concevoir cette exposition qui concorde avec l’architecture atypique du magasin : “Je me suis attaché à transformer les éléments emblématiques du Bon Marché, j’ai voulu y intégrer mon travail, sans y ajouter des œuvres”, confie-t-il. Dans un tout autre style, Leandro Erlich avait fait sensation en 2011 à la Biennale de Venise avec Swimming Pool, une piscine qui permettait au public de s’y baigner sans être mouillé…

 

Sous le ciel de Leandro Erlich, au Bon Marché Rive Gauche, 24, rue de Sèvres, Paris VIIe, jusqu’au 18 février