Des prix records pour Charlotte Perriand chez Artcurial

À l’occasion de la FIAC, la maison Artcurial proposait une vente aux enchères exceptionnelle consacrée à la célèbre architecte et designer française Charlotte Perriand. Si l'intégralité des lots a trouvé preneurs, c’est surtout un nouveau record du monde pour une pièce de Charlotte Perriand qu’établit Artcurial avec un bureau de 1939 adjugé 703 400 euros.

Par La rédaction

  • Lot 11 Charlotte Perriand, important bureau dit « en forme », 1943-1944 - bis - © Artcurial
    1/8
  • Lot 11 Charlotte Perriand, important bureau dit « en forme », 1943-1944 - © Artcurial
    2/8
  • Lot 9, Charlotte Perriand, bibliothèque et console Maison de la Tunisie, 1952 - © Artcurial
    3/8
  • Lot 10, Charlotte Perriand, potence pivotante - © Artcurial
    4/8
  • Design, Charlotte for ever, exposition-2- © Artcurial
    5/8
  • Design, Charlotte for ever, exposition-3- © Artcurial
    6/8
  • Lot 7, Charlotte Perriand, table Air France - © Artcurial
    7/8
  • Charlotte Perriand Japon 1954 ©AChP
    8/8
1/8

La maison Artcurial organisait, le 24 octobre, au moment de la FIAC, une vente aux enchères exceptionnelle dédiée à l’architecte et designer française Charlotte Perriand (1903-1999). Ancienne collaboratrice de Le Corbusier et de Pierre Jeanneret, elle fut notamment acclamée par la critique en 1927 pour son ensemble de mobilier intitulé “Bar sous le toit”. Près d'une centaine d’enchérisseurs lorgnaient sur une vingtaine de lots. Témoin du succès de cette vente, un bahut suspendu dit “en forme” a été vendu 517 400 euros, prix le plus élevé jamais atteint par une pièce de Charlotte Perriand… très vite dépassé lui-même. Quelques instants plus tard, un collectionneur américain acquérait ainsi une bibliothèque et sa console (1952) 529 800 euros (le triple de l’estimation). Peu après, un bureau “en forme” dessiné en 1939 par Charlotte Perriand était adjugé 703 400 euros à un acheteur européen, soit le plus haut prix jamais obtenu aux enchères pour une pièce de la designer.