212

Couleurs, métal, Florence et Agnès b… quatre expositions parisiennes à ne pas rater cette semaine

 

De l’étoile montante de l’art Tarik Kiswanson à la collection d’Agnès b, Numéro a sélectionné quatre expositions à ne surtout pas manquer cette semaine.

Untitled (2012) d’Etel Adnan.

Courtesy of Private Collection Andrée Sfeir-Semler

L’art des couleurs d’Etel Adnan à l’Institut du monde arabe ​

 

À tous ceux qui n’ont pas pu voir l’exposition de l’artiste libanaise aux Serpentine Galleries de Londres cet été, on ne pourra que recommander de se précipiter à l’Institut du monde arabe. Etel Adnan y propose ses sublimes peintures, pastels et tapisseries entre figuration, paysages, écritures calligraphiques et abstraction. Elle y manie comme nulle autre l’art de la composition et des couleurs.

 

Etel Adnan à l’Institut du monde arabe, 1, rue des Fossés-Saint-Bernard, Paris Ve, jusqu’au 1er janvier 2017.

 

Nuit de Noël (1965) de Malick Sidbé.

Courtesy of Collection Agnès b.

 

 

 

 

 

 

La collection Agnès b. enfin à Paris

 

Événement exceptionnel, la collection d’art d’Agnès b. se pose pour la première fois à Paris. Confiée à Sam Stourdzé, le directeur des Rencontres d’Arles, l’exposition se déploie autour de onze thématiques (enfance, amour, identité…) et témoigne de l’engagement historique de la collectionneuse auprès des artistes, des plus reconnus aux plus en marge, de John Giorno à la jeune Olivia Bee.

 

Vivre !! au musée de l’Histoire de l’Immigration, Palais de la porte Dorée, 293, avenue Daumesnil, Paris XIIe, jusqu’au 8 janvier 2017.

 

 

 

 

 

 

La Fondation Étrillard invite Florence à Paris

 

Pour sa première exposition, la Fondation Étrillard frappe très fort en s’installant Hôtel de la Salle, somptueuse bâtisse du XVIIe siècle. Elle y propose surtout un projet passionnant : l’exploration de l’influence de l’histoire de Florence sur le monde artistique contemporain, de Ryan Gander à Gerhard Richter. Que demander de mieux que de découvrir des œuvres exceptionnelles dans un cadre qui ne l’est pas moins ?

 

Renaissances, un hommage contemporain à Florence à l’Institut des lettres et manuscrits, Hôtel de la Salle, 21, rue de l’Université, Paris VIIe, Jusqu’au 18 décembre.

 

Collège des Bernardins : Tarik Kiswanson.

Le métal fascinant de Tarik Kiswanson au Collège des Bernardins

 

Le Collège des Bernardins poursuit ses invitations d’artistes contemporains et accueille le très en vogue Tarik Kiswanson. Dans la continuité de son travail sculptural marqué par l’utilisation du métal, à la limite du miroir, l’artiste propose, au sein de la sacristie, des structures effilées tombant depuis les clés de voûte. Un jeu fascinant avec l’architecture et le spectateur, invité à évoluer dans l’œuvre.

 

Ongoing Reflection You, Me, So Many de Tarik Kiswanson, Collège des Bernardins, 20, rue de Poissy, Paris Ve, jusqu’au 18 décembre.

 

Par Thibaut Wychowanok

“Comme Warhol, on m'a accusé de détourner la culture populaire.” Rencontre avec Takashi Murakami
789

“Comme Warhol, on m'a accusé de détourner la culture populaire.” Rencontre avec Takashi Murakami

Art Après avoir fait sensation avec ses œuvres inspirées par l’univers du manga et par la pop culture japonaise, Takashi Murakami fit figure de pionnier en collaborant avec la mode. Il poursuit aujourd’hui cette démarche iconoclaste en cosignant des expositions avec le créateur Virgil Abloh. Rencontre. Après avoir fait sensation avec ses œuvres inspirées par l’univers du manga et par la pop culture japonaise, Takashi Murakami fit figure de pionnier en collaborant avec la mode. Il poursuit aujourd’hui cette démarche iconoclaste en cosignant des expositions avec le créateur Virgil Abloh. Rencontre.

La 3e Scène de l'Opéra de Paris accueille l'univers mystérieux d’Apichatpong Weerasethakul
803

La 3e Scène de l'Opéra de Paris accueille l'univers mystérieux d’Apichatpong Weerasethakul

Culture Le réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, Palme d’Or au Festival de Cannes en 2010, est le nouvel invité de la 3e Scène de l’Opéra de Paris. Dès le 3 octobre, il présentera “Blue”, son nouveau court-métrage tourné pendant douze nuits en plein cœur de la forêt thaïlandaise. Le réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, Palme d’Or au Festival de Cannes en 2010, est le nouvel invité de la 3e Scène de l’Opéra de Paris. Dès le 3 octobre, il présentera “Blue”, son nouveau court-métrage tourné pendant douze nuits en plein cœur de la forêt thaïlandaise.

“NSFW Female Gaze” ou l’érotisme selon les femmes
812

“NSFW Female Gaze” ou l’érotisme selon les femmes

Art Le musée du sexe de New York accueille, jusqu’au 14 octobre, “NSFW Female Gaze”, une exposition qui invite les femmes à explorer les notions de genre, de sexualité et de fantasme...   Le musée du sexe de New York accueille, jusqu’au 14 octobre, “NSFW Female Gaze”, une exposition qui invite les femmes à explorer les notions de genre, de sexualité et de fantasme...  

Gucci annonce l’exposition de Maurizio Cattelan sur son nouvel “art wall”
854

Gucci annonce l’exposition de Maurizio Cattelan sur son nouvel “art wall”

Art À l’occasion de la nouvelle exposition du Yuz Museum de Shanghai, The Artist is present, dont Maurizio Cattelan est le commissaire, Gucci dévoile son nouvel “art wall” et promeut l’événement. À l’occasion de la nouvelle exposition du Yuz Museum de Shanghai, The Artist is present, dont Maurizio Cattelan est le commissaire, Gucci dévoile son nouvel “art wall” et promeut l’événement.

À quoi ressemble le V&A de Dundee, premier musée consacré au design en Écosse ?
745

À quoi ressemble le V&A de Dundee, premier musée consacré au design en Écosse ?

Design La ville de Dundee, au nord-est de l’Écosse, accueille la nouvelle antenne du Victoria & Albert Museum (Londres) qui ouvrira ses portes le 15 septembre prochain. Une œuvre néo-brutaliste imaginée par l’architecte japonais Kengo Kuma. La ville de Dundee, au nord-est de l’Écosse, accueille la nouvelle antenne du Victoria & Albert Museum (Londres) qui ouvrira ses portes le 15 septembre prochain. Une œuvre néo-brutaliste imaginée par l’architecte japonais Kengo Kuma.

Les régions, nouveaux eldorados des musées
885

Les régions, nouveaux eldorados des musées

Art Le 15 septembre prochain, le V&A Dundee, une antenne du Victoria and Albert Museum, ouvre ses portes en Écosse. Si en 2017 la Tate Liverpool a drainé près de 650 000 visiteurs, depuis plus d‘une dizaine d’années, on assiste à une délocalisation territoriale des grands établissements nationaux de part et d’autre de la Manche.         Le 15 septembre prochain, le V&A Dundee, une antenne du Victoria and Albert Museum, ouvre ses portes en Écosse. Si en 2017 la Tate Liverpool a drainé près de 650 000 visiteurs, depuis plus d‘une dizaine d’années, on assiste à une délocalisation territoriale des grands établissements nationaux de part et d’autre de la Manche.