Delphine Roche débarque au Consulat avec une armée de boxeurs

Ce jeudi 6 septembre, le Consulat accueille la nouvelle performance de Delphine Roche, “No Sweat Last Night”. Boxe, danse, musique et culte du corps, l’artiste met un coup de projecteur sur la notion de rituel sportif et son lien avec la condition sociale.

Par La rédaction

Photo par Mehdi Mendas.

Avant de pénétrer sur un ring de boxe, il convient de soigner son entrée. Et le plus souvent, c’est un titre hip-hop tonitruant qui résonne, excite les spectateurs et galvanise les protagonistes du combat. Lose Yourself d’Eminem, What’s My Name de DMX ou encore Nuthin' But A G Thang de Dr. Dre – pour une apparition moins brutale mais tout aussi efficace – les titres sont nombreux… Justement, la nouvelle performance de Delphine Roche intitulée No Sweat Last Night s’intéresse aux rituels périphériques propres à la boxe (notamment la boxe thaïe), différents protocoles qui mettent en exergue le corps, l’attitude ainsi qu’une certaine culture artistique. Considérée comme l’opéra des pauvres, la boxe a, en effet, toujours fait partie intégrante de la culture ouvrière avant sa récupération par la sphère du sport business.

 

Ainsi, ce jeudi 6 septembre, une horde de boxeurs investira le Consulat, dans le XIVe arrondissement de Paris, et déferlera sur un ring installé spécialement pour l’occasion. Avec sa performance No Sweat Last Night, une référence au film de Sophie Calle et de Greg Shepard No Sex Last Night (1996), Delphine Roche souhaite révéler “la collusion entre la culture hip-hop et la culture de la boxe, qui ont composé ensemble des récits de lutte, afin d’échapper aux injustices, aux préjugés et à une certaine condition sociale”. On retrouvera donc, sous l’égide de l’artiste, le champion du monde WPMF Bobo Sacko, le boxeur Issa Ba, le mannequin Kevin Sparker et plusieurs danseurs qui exposeront la tension et la vitalité du corps déjà présente avant le combat. No Sweat Last Night succède à la précédente performance immersive de Delphine Roche, Why Do We Sweat?… dans laquelle cinq boxeurs, trois danseurs de l’Opéra de Paris et trois basketteurs évoluaient sur une musique de John Cage.

 

 

No Sweat Last Night, une performance de Delphine Roche, jeudi 6 septembre à 22 heures, Le Consulat, Paris XIVe.

 

 

“Why Do We Sweat? The Artist Is Present” – Delphine Roche