L’art s’invite au palace Park Hyatt Paris-Vendôme

Niki de Saint Phalle, Anne et Patrick Poirier... Du 5 avril au 5 juin, l’hôtel Park Hyatt Paris-Vendôme donne carte blanche à la galerie Mitterrand pour une exposition placée sous le signe de la nature.

Par La rédaction

  • Anne et Patrick Poirier, Archives, 2013. Courtesy Galerie Mitterrand. Photo : J-C Lett
    1/5
  • Marina Karella Visible, Invisible, 2009. Courtesy Galerie Mitterrand. Photo : Rebecca Fanuele
    2/5
  • Gloria Friedmann LSD, 2015. Courtesy Galerie Mitterrand. Photo : Rebecca Fanuele
    3/5
  • Gloria Friedmann LSD II, 2012-13. Courtesy Galerie Mitterrand. Photo : Rebecca Fanuele
    4/5
  • Marta Pan Balance en deux, 1957-2017. Courtesy Galerie Mitterrand. Photo : Rebecca Fanuele
    5/5
1/5

À deux pas de la place Vendôme, de la rue du Faubourg-Saint-Honoré et du palais Garnier, un bâtiment au décor raffiné et à la gastronomie exquise. Imaginé par l’architecte Ed Tuttle, l’hôtel Park Hyatt Paris-Vendôme donne carte blanche à la Galerie Mitterrand. Après la galerie Nathalie Obadia et la Hamilton Gallery, le palace parisien met à l’honneur plusieurs femmes artistes du 5 avril au 5 juin. Chacune d’elles a été invitée à travailler autour du thème de la nature.  

 

Au sein de cette exposition, on retrouve une sélection de dessins au fusain de l’artiste Gloria Friedmann, surtout connue pour ses installations dans lesquelles elle utilise notamment des animaux empaillés ou des ossements. Formée par Oskar Kokoschka, l’aquarelliste Marina Karella présente quant à elle une toile, Visible, Invisible, tandis que Pauline de Claude Lalanne expose un trône majestueux. Enfin, on retrouve des sculptures de Marta Pan et Niki de Saint Phalle, mais aussi des photographies florales d’Anne et Patrick Poirier récemment exposés à la Maison européenne de la photographie.

 

Carte blanche à la galerie Mitterrand, Park Hyatt Paris-Vendôme, du 5 avril au 5 juin, Paris IIe.