515

Portfolio : les surprises de l’exposition “Lost” d’Erwin Wurm à la Galerie Thaddaeus Ropac

 

À la Galerie Thaddaeus Ropac à Paris, l’artiste autrichien présente un corpus surprenant d’œuvres représentant des objets du quotidien (mobilier vintage, frigo, canapé, lit, toilettes, etc.) profanés, piétinés ou défigurés.

D’Erwin Wurm, le grand public se souvient le plus souvent de ses œuvres les plus iconiques, des sculptures disproportionnées représentant une voiture obèse ou des corps déformés tels des toons de dessins animés. À la Galerie Thaddaeus Ropac à Paris, l’artiste autrichien de 61 ans présente cette fois-ci un corpus surprenant d’œuvres représentant des objets du quotidien (mobilier vintage, frigo, canapé, lit, toilettes, etc.) finissant par transformer l’espace de la galerie en appartement privé. Comme à son habitude, Erwin Wurm s’amuse à profaner ses objets qui se voient écrasés ou piétinés dans un corps-à-corps entre l’œuvre et son créateur. Les objets – une fois déformés, figés en bronze ou en polyester – perdent ainsi leur utilité. Entre familiarité et étrangeté, l’exposition Lost finit par susciter chez le spectateur un intéressant sentiment de malaise. Une expérience troublante à vivre jusqu’au 5 mars.

 

Retrouvez notre sélection des autres sorties du week-end

 

Lost d’Erwin Wurm à la Galerie Thaddaeus Ropac – Paris Marais, 7, rue Debelleyme,
Paris IIIe. http://ropac.net/

  • Vue de l’exposition “Lost” d’Erwin Wurm à la Galerie Thaddaeus Ropac. Photo : Charles Duprat 1/10
  • Vue de l’exposition “Lost” d’Erwin Wurm à la Galerie Thaddaeus Ropac. Photo : Charles Duprat 2/10
  • Vue de l’exposition “Lost” d’Erwin Wurm à la Galerie Thaddaeus Ropac. Photo : Charles Duprat 3/10
  • “Erwin Wurm Stand (Fauteuil beige)”, 2015, polyester, bois et peinture acrylique, 15 kilos, 72 x 70 x 85 cm. 4/10
  • “Butter (Fridge)”, 2015, polyester et peinture acrylique, 25 kilos, 155 x 84 x 82 cm. 5/10
  • “Erwin Wurm Horse (Sideboard)”, 2015, bronze, patine noire et fer, 300 kilos, 65 x 203 x 63 cm. 6/10
  • “Erwin Wurm Triple Seat (Fauteuil White)”, 2015, polyester, bois, peinture acrylique, 15 kilos, 60 x 87 x 96 cm. 7/10
  • “Erwin Wurm Afterglow (Lamp)”, 2015, fer, plastique, polystyrène, spatule, ampoule et câble, 10 kilos, 189 x 128 x 60 cm. 8/10
  • “Erwin Wurm Snow (Chaise longue)”, 2015, polyester, fer et peinture acrylique, 20 kilos, 41 x 180 x 77 cm. 9/10
  • “Erwin Wurm Body (Body Lotion Dispenser)”, 2015, polyester, bois et peinture acrylique, 20 kilos, 129 x 78 x 100 cm. 10/10
“Comme Warhol, on m'a accusé de détourner la culture populaire.” Rencontre avec Takashi Murakami
789

“Comme Warhol, on m'a accusé de détourner la culture populaire.” Rencontre avec Takashi Murakami

Art Après avoir fait sensation avec ses œuvres inspirées par l’univers du manga et par la pop culture japonaise, Takashi Murakami fit figure de pionnier en collaborant avec la mode. Il poursuit aujourd’hui cette démarche iconoclaste en cosignant des expositions avec le créateur Virgil Abloh. Rencontre. Après avoir fait sensation avec ses œuvres inspirées par l’univers du manga et par la pop culture japonaise, Takashi Murakami fit figure de pionnier en collaborant avec la mode. Il poursuit aujourd’hui cette démarche iconoclaste en cosignant des expositions avec le créateur Virgil Abloh. Rencontre.

La 3e Scène de l'Opéra de Paris accueille l'univers mystérieux d’Apichatpong Weerasethakul
803

La 3e Scène de l'Opéra de Paris accueille l'univers mystérieux d’Apichatpong Weerasethakul

Culture Le réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, Palme d’Or au Festival de Cannes en 2010, est le nouvel invité de la 3e Scène de l’Opéra de Paris. Dès le 3 octobre, il présentera “Blue”, son nouveau court-métrage tourné pendant douze nuits en plein cœur de la forêt thaïlandaise. Le réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, Palme d’Or au Festival de Cannes en 2010, est le nouvel invité de la 3e Scène de l’Opéra de Paris. Dès le 3 octobre, il présentera “Blue”, son nouveau court-métrage tourné pendant douze nuits en plein cœur de la forêt thaïlandaise.

“NSFW Female Gaze” ou l’érotisme selon les femmes
812

“NSFW Female Gaze” ou l’érotisme selon les femmes

Art Le musée du sexe de New York accueille, jusqu’au 14 octobre, “NSFW Female Gaze”, une exposition qui invite les femmes à explorer les notions de genre, de sexualité et de fantasme...   Le musée du sexe de New York accueille, jusqu’au 14 octobre, “NSFW Female Gaze”, une exposition qui invite les femmes à explorer les notions de genre, de sexualité et de fantasme...  

Gucci annonce l’exposition de Maurizio Cattelan sur son nouvel “art wall”
854

Gucci annonce l’exposition de Maurizio Cattelan sur son nouvel “art wall”

Art À l’occasion de la nouvelle exposition du Yuz Museum de Shanghai, The Artist is present, dont Maurizio Cattelan est le commissaire, Gucci dévoile son nouvel “art wall” et promeut l’événement. À l’occasion de la nouvelle exposition du Yuz Museum de Shanghai, The Artist is present, dont Maurizio Cattelan est le commissaire, Gucci dévoile son nouvel “art wall” et promeut l’événement.

À quoi ressemble le V&A de Dundee, premier musée consacré au design en Écosse ?
745

À quoi ressemble le V&A de Dundee, premier musée consacré au design en Écosse ?

Design La ville de Dundee, au nord-est de l’Écosse, accueille la nouvelle antenne du Victoria & Albert Museum (Londres) qui ouvrira ses portes le 15 septembre prochain. Une œuvre néo-brutaliste imaginée par l’architecte japonais Kengo Kuma. La ville de Dundee, au nord-est de l’Écosse, accueille la nouvelle antenne du Victoria & Albert Museum (Londres) qui ouvrira ses portes le 15 septembre prochain. Une œuvre néo-brutaliste imaginée par l’architecte japonais Kengo Kuma.

Les régions, nouveaux eldorados des musées
885

Les régions, nouveaux eldorados des musées

Art Le 15 septembre prochain, le V&A Dundee, une antenne du Victoria and Albert Museum, ouvre ses portes en Écosse. Si en 2017 la Tate Liverpool a drainé près de 650 000 visiteurs, depuis plus d‘une dizaine d’années, on assiste à une délocalisation territoriale des grands établissements nationaux de part et d’autre de la Manche.         Le 15 septembre prochain, le V&A Dundee, une antenne du Victoria and Albert Museum, ouvre ses portes en Écosse. Si en 2017 la Tate Liverpool a drainé près de 650 000 visiteurs, depuis plus d‘une dizaine d’années, on assiste à une délocalisation territoriale des grands établissements nationaux de part et d’autre de la Manche.