02 Mai

Pschitt !

 

Signées Tom Ford, Kenzo, Francis Kurkdjian, Dior ou Frédéric Malle, neuf brumes invitent à se parfumer de la tête aux pieds.  

Par La rédaction Beauté

1/6
  • La collection Neroli Portofino s'enrichit de trois vaporisateurs pour le corps. On retrouve les effluves de pin, d’herbes sauvages et d’eau salée de Costa Azzurra, le sillage citron-jasmin avec Fleur De Portofino ou les notes mandarine, basilic et jasmin de Mandarino Di Amalfi. “Costa Azzurra, Fleur De Portofino, Mandarino Di Amalfi”, Collection Neroli Portofino, TOM FORD. 60 euros, 150 ml. 

  • Pour l'été, le parfum floral devient une brume. La note pivoine, le jasmin d'Egypte et l'ambroxan se déploient en all-over sur le corps et se combine à une formule hydratante. La texture non-grasse pénètre instantanément et garantit un effet ''soft-touch''. “Kenzo World Brume Soyeuse”, KENZO. 35 euros, 125 ml. 

  • Trois fragrances emblématiques de la Maison Francis Kurkdjian se déclinent en version brume pour les cheveux. “A la rose, Amyris (pour femme), Aqua Universalis, brumes parfumantes cheveux”, MAISON FRANCIS KURKDJIAN. 55 euros, 70 ml.

  • La célèbre fragrance florale existe désormais dans une formule illuminatrice et hydratante pour les cheveux et s’affiche dans un format voyage. “J'adore Hair Mist”, DIOR. 47,50 euros, 40 ml.  

  • Et pour mémo, le grand parfum classique de la maison célébrant la tubéreuse qui nimbe d'un voile évanescent la matière capillaire, sans l'alourdir. “Carnal Flower” de Dominique Ropion, brume pour cheveux, ÉDITIONS DE PARFUMS FRÉDÉRIC MALLE. 120 euros, 100 ml.

NuméroNews