Le compositeur de parfums, Olivia Giacobetti, a promené son nez dans les recoins du theâtre de Molière. Archives, réserves, ateliers et couloirs lui ont inspiré cinq "haltes olfactives" devenues bougies. "Coulisses" évoque le velours poussiéreux, la poudre et les effluves de fards. "Réserves" est une déambulation entre les meubles houssés de blanc, mélant les notes de bois secs à celles du talc... "Blanchisserie" sent le linge blanc amidonné ou trempé dans une eau savonneuse tout autant que le fer à repasser brûlant... Les odeurs sont subtiles, délicates et laissent l'imaginaire s'égarer. 

Les bougies existent en trois formats et se présentent dans un coffret de bois. Avec 5 bougies différentes, 69 euros les 70g x 5. La bougie seule, 39 euros les 140g. La version bougie géante dans son verre noir, 150 euros, les 1900g. En vente à la Boutique de la Comédie-Française, 2 rue de Richelieu, Paris I. Tel : 33 1 44 58 14 30 et sur le site www.boutique-comedie-francaise.fr