31 Août

Turquoises ou améthystes, les parfums de Miu Miu, Tom Ford, Penhaligon's etc

 

Déclinant des bleus ou des violines, zoom sur les nouveaux parfums signés Maison Margiela, Miu Miu, Viktor & Rolf, Jacques Fath, Tom Ford et Penhaligon's.

Par La rédaction Beauté

1/7
  • Bleu ciel, opaque ou transparent, les deux parfums de la maison passent en petit format sans que leur fragrance ne change. “Mini Miu Eau de Parfum” et “Mini Miu L'Eau Bleue, Eau de Toilette”, MIU MIU. 39 euros les 20 ml. 69 euros le coffret. 

  • Bleu céruléen pour cet effluve dominé par un accord aquatique sortant rapidement la tête de l'eau pour laisser place à un absolu d'iris et à une essence de rose. La fragrance replonge ensuite dans les abysses grâce à des notes d'algues rouge, de minéraux et à un accord ambre gris. “Sailing Day”, Eau de Parfum, collection Replica, MAISON MARGIELA. 125 euros, 100 ml. 

  • Bleu pastel et flacon parsemé de micro-bulles d'air démultipliant les reflets du jus, telle est l’interprétation d'un parfum magique selon la maison néerlandaise. On y retrouve un trio de tête frais fait d'essence de petit grain bigarade, d'essence verte de galbanum et d'essence épicée de poivre rose révélant un cœur floral d'essence de rose bulgare et d'ylang-ylang nuancé de note de jasmin. La fragrance se réchauffe avec un fond tout en musc, ambrette et patchouli. “Liquid Diamonds”, Eau de Parfum, collection Magic, VIKTOR & ROLF. 175 euros, 75 ml. 

  • Azur dépoli pour une évocation pétillante de la côte italienne. Une ouverture toute méditerranéenne à base d'estragon, de menthe verte, de notes hespéridées agrémentées de bergamote et de néroli laisse ensuite s'élever un cœur épicé et floral de poivre noir, de graine de coriandre, d'huile d'orange, de fleur d'oranger, de jasmin, de sauge et de feuilles de shiso. Au fil du temps, la fragrance évolue et révèle ses accords de vétiver, de labdanum, de l’ambre, de musc et de civette. “Mandarino Di Amalfi Aqua”, Eau de Toilette, TOM FORD. 130 euros, 50 ml. 

  • Un ambigu lilas oscillant entre la légèreté de la myrtille, de la jacinthe verte, de la bergamote ou du tilleul et la profondeur plus sombre du magnolia, d'un accord crème de violette, de notes boisées et musquées et de la graine d'ambrette. “Lilas Exquis”, Parfum, JACQUES FATH. 134 euros, 100 ml. 

  • Une hypnotique améthyste dresse le portrait de ce mystérieux français. Iris et benjoin joignent leur légèreté aux effluves de fève tonka, de bois de santal, de cannelle et de patchouli mis en lumière par le poivre rose et le citron. “Monsieur Beauregard”, Eau de Parfum, PENHALIGON'S. 225 euros, 75 ml. 

NuméroNews