05 Avril

L'ultime création de Proenza Schouler?

 

La marque de prêt-à-porter et d’accessoires fondée par Jack McCollough et Lazaro Hernandez dévoile sa première fragrance. 

Par La rédaction Beauté

1/3
  •  

    Reconnecter avec ce qui a réellement de l'importance. Un besoin extrêmement personnel et à la fois universel. Dans le monde d'aujourd'hui, cette envie d'entrer en contact avec quelque chose de plus vrai, nous parait juste et essentiel : les grands espaces, la nature inexplorée, une sorte d'énergie universelle..." Jack McCollough et Lazaro Hernandez, Proenza Schouler.

     

    Pour la création de ce premier parfum, les deux créateurs américains se sont tournés vers le grand ouest américain. Inspirés par le paysage à la beauté brute et riche de contrastes du désert de Sonora et de ses canyons, ils ont imaginé un flacon teinté d'ocre rose aux facettes asymétriques. Côté fragrance, les très talentueux parfumeurs, Carlos Benaïm et Loc Dong,ont conçu un parfum crémeux et solaire aux accents métalliques et boisés. Iris, jasmin, fleur d'oranger et muscs s'y mèlent à une note inédite de cactus du désert. “Arizona”, eau de parfum, PROENZA SCHOULER. 125 euros, 90 ml.  

  •  

    Reconnecter avec ce qui a réellement de l'importance. Un besoin extrêmement personnel et à la fois universel. Dans le monde d'aujourd'hui, cette envie d'entrer en contact avec quelque chose de plus vrai, nous parait juste et essentiel : les grands espaces, la nature inexplorée, une sorte d'énergie universelle..." Jack McCollough et Lazaro Hernandez, Proenza Schouler.

     

    Pour la création de ce premier parfum, les deux créateurs américains se sont tournés vers le grand ouest américain. Inspirés par le paysage à la beauté brute et riche de contrastes du désert de Sonora et de ses canyons, ils ont imaginé un flacon teinté d'ocre rose aux facettes asymétriques. Côté fragrance, les très talentueux parfumeurs, Carlos Benaïm et Loc Dong,ont conçu un parfum crémeux et solaire aux accents métalliques et boisés. Iris, jasmin, fleur d'oranger et muscs s'y mèlent à une note inédite de cactus du désert. “Arizona”, eau de parfum, PROENZA SCHOULER. 125 euros, 90 ml.  

  •  

    Reconnecter avec ce qui a réellement de l'importance. Un besoin extrêmement personnel et à la fois universel. Dans le monde d'aujourd'hui, cette envie d'entrer en contact avec quelque chose de plus vrai, nous parait juste et essentiel : les grands espaces, la nature inexplorée, une sorte d'énergie universelle..." Jack McCollough et Lazaro Hernandez, Proenza Schouler.

     

    Pour la création de ce premier parfum, les deux créateurs américains se sont tournés vers le grand ouest américain. Inspirés par le paysage à la beauté brute et riche de contrastes du désert de Sonora et de ses canyons, ils ont imaginé un flacon teinté d'ocre rose aux facettes asymétriques. Côté fragrance, les très talentueux parfumeurs, Carlos Benaïm et Loc Dong,ont conçu un parfum crémeux et solaire aux accents métalliques et boisés. Iris, jasmin, fleur d'oranger et muscs s'y mèlent à une note inédite de cactus du désert. “Arizona”, eau de parfum, PROENZA SCHOULER. 125 euros, 90 ml.  

À LIRE AUSSI

NuméroNews