28 Février

Qui est Ashton Sanders, héros de l’oscarisé “Moonlight” et égérie Calvin Klein?

 

Ce jeune acteur crève l’écran dans le bouleversant “Moonlight” qui vient de remporter l’Oscar du meilleur film. Le cinéma et la mode chérissent déjà cette icône mi-punk, mi-gender fluid, égérie Calvin Klein printemps-été 2017.

Par Violaine Schütz

  • Calvin Klein, campagne printemps-été 2017 photographiée par Willy Vanderperre
  • Une star en devenir

     

    À 21 ans, Ashton Sanders explose dans l’acclamé Moonlight de Barry Jenkins avec son interprétation intense du jeune Chiron, un adolescent afro-américain mal mené par ses camarades dans une banlieue de Floride. Avant cela, les plus attentifs auront remarqué son charisme, sa plastique parfaite et son visage émouvant dans The Retrieval de Chris Eska, présenté au festival indé influent South by Southwest en 2013. Et il était au générique du film phénomène sur le groupe de rap américain culte N.W.A. Straight Outta Compton en 2015. De quoi se tailler une bonne street cred à Hollywood.

     

Calvin Klein, campagne printemps-été 2017 photographiée par Willy Vanderperre

Une icône mode audacieuse

 

À l’after party des Oscars, il a débarqué dans un look punk osé avec un kilt, un manteau en fourrure, des chaussettes blanches et des baskets (des Sk8-Hi Vans très old school). Le seul homme en jupe de la soirée, même s'il avait mis une cravate. Car en dehors du cinéma, la vraie passion d’Ashton, c’est la mode. Le jeune homme androgyne qui aime mixer les styles (street et luxe) a posé en couv du magazine Wonderland et pour Calvin Klein. Son allure gender fluid très générationnelle a tapé dans l’œil de Raf Simons qui l’a invité au premier rang de son dernier défilé et l'a fait égerie de sa dernière campagne Calvin Klein printemps-été 2017 photographiée par Willy Vanderperre. Il suffit de jeter à un œil à ses clichés torse nu sur Instagram pour comprendre l’engouement.

“Moonlight” réalisé par Barry Jenkins avec Alex R. Hibbert, Ashton Sanders

Un James Dean black

 

En marge d’Hollywood, le jeune homme a beaucoup en commun avec son personage de Moonlight. Si le film aborde le sujet d’un homme qui découvre sa sexualité dans un quartier difficile de Miami, Sanders dit avoir peu d’ami dans sa communauté. Dans une interview pour le magazine Wonderland, il explique : « l’une des choses que m’a apprises Moonlight est de toujours être soi-même et de s’aimer ainsi. Le personnage de Chiron était une belle âme - si vulnérable. C’est une chose effrayante d’être top vulnérable. Quand tu prends un masque social pour devenir quelqu’un d’autre pour t’accommoder à la société ou à certaines personnes, ça  diminue l’esprit ». Une leçon que Sanders incarne de manière flamboyante à chaque sortie sur tapis rouge.

 

À LIRE AUSSI : Qui est Kahlil Joseph, réalisateur pour Beyoncé, Kendrick Lamar et Kenzo ?

 

SÉLECTION DE LA RÉDACTION : Qui est vraiment Lily-Rose Depp ?

Instagram : @ashtonsanders

Instagram : @ashtonsanders

“Moonlight” réalisé par Barry Jenkins avec Alex R. Hibbert, Ashton Sanders

NuméroNews