Timothée Chalamet : confessions d'un accro à la meth dans le film “Beautiful Boy”

Loin de l'amour gentillet et ensoleillé du “Call Me By Your Name” de Luca Guadagnino, Timothée Chalamet se hasarde dans la drogue et l’addiction sous la direction  de Felix Van Groeningen, “Beautiful Boy”.

Par La rédaction

La bande-annonce du film de Felix Van Groeningen “Beautiful Boy”, avec Timothée Chalamet, Steve Carell, Maura Tierney et Amy Ryan.

Inspiré d'une histoire vraie, Beautiful Boy présente un Timothée Chalamet accro à la méthamphétamine en plein combat contre son addiction pour regagner la fierté de ses parents. Adaptation sur grand écran de l'autobiographie de David Sheff, Beautiful Boy : A Father’s Journey Through His Son’s Addiction, le nouveau film de Felix Van Groeningen, narre la brusque déchéance d'un jeune garçon sous l'emprise de la drogue face à l'impuissance et le désespoir de la figure paternelle, ici interprétée par Steve Carell.

 

Après le splendide Alabama Monroe (2013), qui avait remporté le César du meilleur film étranger, le réalisateur flamand explore un nouveau registre de l'affliction humaine et s'offre la nouvelle idole d'Hollywood en tête d'affiche. À l'opposé du candide Elio dans Call Me By Your Name, l'acteur franco-américain s'essaye à des rôles de plus en plus périlleux, à l'instar de son personnage de dealer frivole des années 80 dans Hot Summer Nights (dont la sortie est prévue prochainement).

 

 

Le nouveau film de Felix Van Groeningen, Beautiful Boy, sera disponible en salle le 21 novembre.

 

L'affiche du film de Felix Van Groeningen “Beautiful Boy”.