699

“Il ne faut pas avoir fait dix ans de psychanalyse pour se rendre compte que Trump est un malade mental.” Isabelle Adjani, l’interview vérité

 

Icône absolue, Isabelle Adjani évoque sans langue de bois, dans une interview exclusive pour Numéro, les sujets les plus brûlants.

Propos recueillis par Philip Utz, Photographe : Ralph Wenig

Elle fait partie des icônes absolues qui ont marqué l’histoire du cinéma français. Isabelle Adjani incarne dans le film Carole Matthieu, qui est sorti début décembre sur les écrans, un médecin du travail en lutte contre le harcèlement. Un rôle sur mesure pour cette immense actrice aux opinions bien tranchées, qui évoque sans langue de bois, dans une interview exclusive, les sujets les plus brûlants. Retrouvez quelques extraits fracassants de cet entretien à retrouver en kiosque dans le Numéro de décembre 2016.

 

 

 

“ De temps en temps, l'anonymat me paraît être un nirvana. Je me dis : “Il n'y a rien de plus chic, rien de plus cool, rien de plus glam que d'être un illustre inconnu.

 

[...]

 

“Je ressens tout de manière ultra, ultra-sensible - je suis la plus grande éponge de mère, m-è-r-e, qu'on peut trouver”

 

[...]

 

 

“Finalement la vie c'est quoi ? N'est-ce pas aussi de résister en cachant à quel point on est borderline avec tout ce que l'on subit comme pressions, distorsions, manipulations - surtout aujourd'hui, avec tout ce qu'on avale, tout ce qu'on respire... On est des cobayes au cerveau endommagé”

 

[...]

 

 

“Ça fait des années, pardonnez la brutalité du propos, que je répète que nous laissons nos enfants se faire dévorer, que nous vivons dans une société pédophile...”

 

[...]

 

 

“Il ne faut pas avoir fait dix ans de psychanalyse, comme moi, pour se rendre compte que Trump est un malade mental.”

 

[...]

 

 

“Vladimir Poutine, Theresa May et Donald Trump... si le Front national passe, on pourra saluer les quatre cavaliers de l'Apocalypse.”

 

 

 

Retrouvez l'intégralité de l'entretien dans le Numéro Féérie de décembre 2016, disponible en kiosque et sur iPad.

 

→ Abonnez-vous au magazine Numéro

→ Abonnez-vous à l’application iPad Numéro

“Green Book”, le road-movie grand vainqueur du festival de Toronto
805

“Green Book”, le road-movie grand vainqueur du festival de Toronto

Cinéma “Green Book”, de Peter Farrelly, remporte le prix du public au Festival international du film de Toronto (TIFF). Inspiré d’une histoire vraie, ce périple met en scène Viggo Mortensen et Mahershala Ali dans l’Amérique ségrégationniste des années 1960.   “Green Book”, de Peter Farrelly, remporte le prix du public au Festival international du film de Toronto (TIFF). Inspiré d’une histoire vraie, ce périple met en scène Viggo Mortensen et Mahershala Ali dans l’Amérique ségrégationniste des années 1960.  

“Blindspotting”, le film choc qui a retourné Deauville
803

“Blindspotting”, le film choc qui a retourné Deauville

Cinéma Gentrification, tensions raciales, amitié, violences policières… Tel est le cocktail savamment orchestré par le jeune cinéaste Carlos López Estrada pour son premier long-métrage Blindspotting, prix d’interprétation à Deauville.   Gentrification, tensions raciales, amitié, violences policières… Tel est le cocktail savamment orchestré par le jeune cinéaste Carlos López Estrada pour son premier long-métrage Blindspotting, prix d’interprétation à Deauville.  

Qui est Jim Cummings, lauréat du Festival de Deauville et nouveau visage du cinéma indépendant américain ?
854

Qui est Jim Cummings, lauréat du Festival de Deauville et nouveau visage du cinéma indépendant américain ?

Cinéma Avec "Thunder Roads”, Jim Cummings raffle le Grand Prix de cette 44e édition du Festival de Deauville. Portrait d'un cinéaste bluffant, nouvelle figure de proue du cinéma indépendant américain.  Avec "Thunder Roads”, Jim Cummings raffle le Grand Prix de cette 44e édition du Festival de Deauville. Portrait d'un cinéaste bluffant, nouvelle figure de proue du cinéma indépendant américain. 

Ce qu'il faut retenir de la 75e édition de la Mostra de Venise
918

Ce qu'il faut retenir de la 75e édition de la Mostra de Venise

Cinema Du 29 août au 8 septembre, le palais du cinéma de l'île du Lido a accueilli la 75e édition de la Mostra de Venise. Au total, 20 réalisateurs internationaux ont concouru pour tenter de décrocher le précieux Lion d'or. Le grand gagnant de cette compétition : le Mexicain Alfonso Cuarón pour son film “Roma” et la plate-forme de streaming Netflix. Du 29 août au 8 septembre, le palais du cinéma de l'île du Lido a accueilli la 75e édition de la Mostra de Venise. Au total, 20 réalisateurs internationaux ont concouru pour tenter de décrocher le précieux Lion d'or. Le grand gagnant de cette compétition : le Mexicain Alfonso Cuarón pour son film “Roma” et la plate-forme de streaming Netflix.

Zac Efron et Matthew McConaughey se métamorphosent pour Harmony Korine
956

Zac Efron et Matthew McConaughey se métamorphosent pour Harmony Korine

Cinéma Après James Franco en mac déjanté, Harmony Korine a encore frappé : découvrez Zac Efron en punk et Matthew McConaughey en plouc à chemise hawaïenne… Après James Franco en mac déjanté, Harmony Korine a encore frappé : découvrez Zac Efron en punk et Matthew McConaughey en plouc à chemise hawaïenne…

Mick Jagger, marchand d’art véreux dans “The Burnt Orange Heresy“
856

Mick Jagger, marchand d’art véreux dans “The Burnt Orange Heresy“

Cinéma “The Burnt Orange Heresy” marque le retour de la superstar Mick Jagger au cinéma, à 76 ans. Le chanteur des Stones incarne Joseph Cassidy, un mécène peu scrupuleux, aux côtés de Christopher Walken dans un thriller qui porte sur le monde de l’art.  “The Burnt Orange Heresy” marque le retour de la superstar Mick Jagger au cinéma, à 76 ans. Le chanteur des Stones incarne Joseph Cassidy, un mécène peu scrupuleux, aux côtés de Christopher Walken dans un thriller qui porte sur le monde de l’art.