Un robot en guise de chef d'orchestre. Lors du premier Festival international de la robotique organisé à Pise, l'orchestre philharmonique italien de Lucca a suivi les consignes du robot YuMi. Le célèbre ténor Andréa Bocelli s'est laissé diriger pendant quelques minutes par le robot qui reproduisait les mouvements d'Andrea Colombini, chef d'orchestre officiel. La reprise de l'opéra de Giuseppe Verdi, Rigoletto, est un succès, toutefois, en dépit de cette prouesse technologique, l'industrie de la robotique ne compte pas réellement s'immiscer dans le monde de l'art. Le robot YuMi est plus développé que son cousin de l'Urban Orchestra, une tentative de 2008 à la Cité des Sciences de la Villette mais il est incapable d'improviser ou de réagir face aux impondérables.