21 Juillet

Les 5 films de l'été à découvrir

 

Le dernier projet de Christopher Nolan, “Dunkerque”, le blockbuster  “Valérian et la Cité des milles planètes", le film dramatique “Tom of Finland”... découvrez notre sélection des films de l'été.

Par Alexis Thibault

  • Les Proies de Sofia Coppola.

Les Proies 

 

Nouvelle adaptation du roman de l’américain Thomas P. Cullinan, Sofia Coppola nous plonge au cœur du XIXe siècle dans son nouveau long-métrage Les Proies. En pleine guerre de Sécession, les pensionnaires d'un internat de jeunes filles recueillent un soldat blessé (Colin Farell) du camp adverse. L’explosion des rivalités ira de pair avec l’apparition des pulsions sexuelles. Puissance communautaire et métamorphose féminine, la réalisatrice de Lost in Translation s’entoure des actrices Elle Fanning (Neon Demon), Nicole Kidman (Lion) et Kirsten Dunst (Marie-Antoinette) dans un drame romantique au suspense hitchcockien.

 

 

Les proies (1h 33) de Sofia Coppola, Drame, sortie le 23 août 2017.

 

Tom of Finland

 

Le réalisateur finlandais Dome Karukoski collabore pour la cinquième reprise avec le producteur Aleksi Bardy. Avec Tom of Finland, il dresse le portrait de Touko Laaksonen (Pekka Strang), dessinateur et peintre inspirateur de toute une culture gay grâce à ses œuvres subversives tournant autour de la représentation masculine. Proche du photographe américain Robert Mapplethorpe, l'artiste Tom of Finland a notamment inspiré de grandes figures de la musique telles que Freddy Mercury ou Holly Johnson le chanteur du groupe Frankie Goes To Hollywood.

 

 

Tom of Finland (1h 56) de Dome Karukoski, Drame/Biopic, sortie le 19 juillet 2017.

 

Valérian et la Cité des milles planètes

 

Un blockbuster et surtout, un défi pour le réalisateur français Luc Besson. Avec Valérian, le réalisateur du 5e élément élabore une nouvelle approche de la SF avec l'adaptation de la bande dessinée de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières : Valérian et la Cité des mille planètes, une œuvre publiée pour la première fois en 1967 dans le magazine Pilote.  Au 28e siècle, Valérian (Dane Dehaan) et Laureline (Cara Delevingne) forment une équipe d'agents spatio-temporels chargés de maintenir l'ordre dans les territoires humains. Mandaté par le ministre de la Défense, le duo part en mission sur la cité intergalactique Alpha où des espèces venues de l'univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Avec un budget estimé à plus de 197 millions d’euros, Valérian est le film français le plus cher de l’histoire, le succès au box-office est donc indispensable pour Luc Besson.

 

Valérian (2h 18) de Luc Besson, Science-Fiction/Aventure, sortie le 26 juillet 2017.

 

Dunkerque

 

Même s'il s'agit d'un film à suspense davantage que d'un film de guerre, dans son dernier opus, Christopher Nolan se frotte pour la première fois au cinéma historique. Après les succès d’Inception, de la trilogie The Dark Knight ou d’Interstellar, le nouveau blockbuster du réalisateur américain s’attaque au “miracle de Dunkerque”. Soit l’événement, survenu le 21 mai 1940, où armées françaises et britanniques mènent l’opération Dynamo afin d’évacuer plus de 300 000 soldats encerclés à Dunkerque, une retraite stratégique que Nolan transforme en scénario brillant.

Dans ce film tourné en France, le réalisateur s’entoure de ses acteurs fétiches Tom Hardy (Mad Max) et Cillian Murphy (Peaky Blinders) et présente un jeune inconnu en la personne de Fionn Whitehead. Avec Dunkerque, il renouvelle également l’expérience formelle engagée avec Interstellar, l’usage de la pellicule au détriment du numérique et, par souci d’authenticité, utilise de véritables navires lors des batailles navales.

 

Dunkerque (1h 47) de Christopher Nolan, Guerre, sortie le 19 juillet 2017.

 

Mention spéciale : 120 battements par minute

 

Lauréat du Grand Prix du jury au 70e Festival de Cannes, 120 battements par minute nous transporte au début des années 90 alors que l’épidémie du sida dévore les corps depuis une dizaine d’années dans l’indifférence. Les militants d'Act Up-Paris multiplient les actions de lutte, Nathan (Arnaud Valois), nouveau venu, rencontre Sean (Nahuel Pérez Biscayart). Robin Campillo (Maryland, Eastern Boys) signe un long-métrage à la fois politique et pédagogique. Si le réalisateur s’est inspiré de sa propre expérience au sein d’Act-up, il précise que le film n’est pas une autobiographie. Un casting hétéroclite et un titre hommage à la house, 120 battements par minute est un drame contestataire qui exclut le pathos et développe subtilement la psychologie de ses personnages.

 

 

Découvrez notre article à propos de 120 battements par minute (2h 22) de Robin Campillo, Drame, sortie le 23 aôut 2017.

 

 

NuméroNews