Numéro: Êtes-vous plutôt du genre matinal ?

Ana Girardot: Très ! Je me réveille tôt, comme ça, si j’ai le temps, je peux regarder un vieux classique hollywoodien et être inspirée dans ma journée par Katharine Hepburn ou Rita Hayworth.

 

Quel est le premier geste que vous accomplissez au réveil ?

Un jus de chez Juice it, du muesli, des fruits et un croissant chaud. J’ai faim le matin !

 

À quand remonte votre dernière nuit blanche ? 

À Calvi, au festival Calvi On The Rocks. Cette nuit-là, la soirée était si belle que je ne voulais pas qu’elle se termine. Je voulais voir le soleil se lever depuis le club Chez Tao sur la baie de Calvi.

 

Vous réveillez-vous parfois en ne sachant plus comment vous êtes rentrée à la maison la veille?

Mais non, jamais ! Je sais toujours comment je rentre, voyons !

 

Quel est votre côté de prédilection dans un lit ?

Je n’ai pas de côté préféré, mais je dors toujours la tête au nord-ouest pour faire plus de rêves.

 

Combien d’heures de sommeil vous faut-il pour être un minimum requinquée ?

Je dors sept heures par nuit en général, mais je peux me contenter d’une heure lorsque ma journée s’annonce pleine d’aventures !

 

Qu’est-ce qui vous empêche de fermer l’œil la nuit ?

Les joyeux noctambules qui se mettent à chanter en bas de chez moi à 3 heures du matin.

 

Faites-vous des rêves récurrents ?

Non, mais, en revanche, je note mes rêves car ils sont encore extrêmement clairs quand je me réveille. Et parfois, je les relis. Avec du recul, on découvre toujours leur sens.

 

Quel est votre pire cauchemar ?

Le pire, vraiment, pour moi, serait que ma famille soit en danger. Ma famille est en effet mon plus grand pilier, la source de mon équilibre.

 

Que portez-vous au lit ?

Ha! Le masque d’Audrey Hepburn dans Breakfast at Tiffany’s.

 

Quelles situations ou personnes vous font dormir debout ?

Les gens prétentieux et imbus d’eux-mêmes.