28 Novembre

De Bret Easton Ellis à Xavier Veilhan, 6 raisons d’aller au festival de la 3e Scène à la Gaîté Lyrique

 

Du 8 au 10 décembre, la 3e Scène de l’Opéra de Paris prend la Gaîté lyrique d’assaut pour son premier festival. La plate-forme numérique dédiée à la création proposera films, concerts et performances.

Par Alexis Thibault

Sarah Winchester - Marie-Agnès Gillot ©Bertrand Bonello

Depuis 2015, le site internet de la 3e Scène de l'Opéra de Paris s'est fait remarquer en invitant des artistes de tous horizons à produire des œuvres originales – courts-métrages, documentaires, concerts, performances chorégraphiques. Une riche et passionnante programmation qui sera accessible in real life à la Gaîté lyrique du 8 au 10 décembre lors du premier festival de la 3e Scène. Pendant trois jours, 23 courts-métrages seront diffusés en continu usant de dispositifs originaux telle cette salle de projection à 360° permettant une immersion totale. Numéro a sélectionné 6 propositions à ne pas manquer.

 

 

Rebecca Zlotowski, ghostbuster

 

Dans le cadre du festival, la réalisatrice Rebecca Zlotowski, révélée par son premier long-métrage Belle Epine qui a valu à Léa Seydoux une nomination au César du meilleur espoir, présente un court-métrage tourné en une journée. Fascinée par les fantômes du palais Garnier, elle se lance avec témérité dans une expérimentation : entourée de danseurs et de comédiens elle convoque l’esprit d’un maître de la danse dans 09/06/2015.

 

La valse hypnotique de Xavier Veilhan

 

L’artiste contemporain français Xavier Veilhan construit un univers insolite dans le film Matching Numbers, fresque hypnotique dans laquelle les êtres, le décor et les objets se déplacent de façon artificielle (notamment grâce au matériel des techniciens). Une voiture, un vélo ou Marie-Agnès Gillot… l’artiste s’empare de l’espace et parvient, par l’image, à passer de la course d’une vingtaine de chiens à un plan fixe qui révèle un planeur sur la scène de l’opéra. Récemment, Xavier Veilhan s’est illustré en s’appropriant le pavillon français de la Biennale de Venise pour le transformer en studio d'enregistrement ouvert.

Les Indes galantes de Clément Cogitore ©, Les Films Pelléas

Le puzzle de corps de William Forsythe

 

Le célèbre chorégraphe exposé actuellement à la Villette et à la galerie Gagosian du Bourget entrelace deux corps et crée un étrange “puzzle optique” dans Alignigung qui mêle aussi deux langues : align et allein. Le court-métrage de l’artiste américain, qui a pris l’habitude de déconstruire le ballet classique, sera présenté à la Gaîté lyrique dans le cadre du festival.

 

Bret Easton Ellis réinvente Figaro

 

L’auteur star du roman American Psycho adapté au cinéma par Mary Harron en 2000, dévoile la nuit de débauche d’un chanteur d’opéra qui perd sa voix lors d’une répétition. Exagéré, drôle, Figaro consiste joue sur l'idée de décadence chère à l'Américain. Un court-métrage déjanté de quatre minutes tourné comme un film d’action sur un air d’opéra.

 

Nathalie Baye emmène Vincent Dedienne à l’Opéra

 

Tu sais, c’est pas gratuit les places d’opéra !” Le réalisateur Mikael Buch filme la relation entre une mère et son fils à l'Opéra : Nathalie Baye et Vincent Dedienne. Tout deux assistent à la représentation de l‘œuvre de Cherubini, Médée. Avec humour, le court-métrage Médée rend compte de la puissance du lieu et laisse les deux personnages ahuris. 

 

L’ode à l’enfance de Thierry Thieu Niang

 

L’opéra est un lieu enchanteur et métissé.” Le chorégraphe Thierry Thieû Niang, présente Au cœur, une pièce contemporaine pour treize enfants et adolescents rythmée par la viole de gambe. Après avoir fait danser les seniors, il s’attaque à la jeunesse avec cette création qui succède au film Fugue, traversée de l’opéra Bastille par deux protagonistes de 8 et 17 ans. Une ode à l’enfance également réalisée par Thierry Thieû Niang et présentée au festival.

La programmation complète du festival 3e Scène :

 

Vendredi 8 décembre :

 

De 14h à 21h, parcours de projections dans tous les espaces de la Gaîté lyrique.

Les films créés pour la 3e Scène sont projetés dans une scénographie signée Matthieu Orléan. Avec, entre autres, les films de : Mathieu Amalric, Fanny Ardant, Bertrand Bonello, William Forsythe, Sébastien Laudenbach, Alex Prager et Xavier Veilhan. À partir de 19h30, concert d'Abd Al Malik dans la grande salle de la Gaîté lyrique.

 

 

Samedi 9 décembre :

 

  • De 14h à 21h, parcours de projections dans tous les espaces de la Gaîté lyrique.
    Les films créés pour la 3e Scène sont projetés dans une scénographie signée Matthieu Orléan. Avec, entre autres, les films de : Mathieu Amalric, Fanny Ardant, Bertrand Bonello, William Forsythe, Sébastien Laudenbach, Alex Prager et Xavier Veilhan. À 18h, une performance dans la grande salle de la Gaîté lyrique : l'artiste Clément Cogitore invite les danseurs de son film Les Indes galantes pour une nouvelle rencontre entre l’Opéra et la danse krump.

  •  

 

Dimanche 10 décembre :

De 14h à 21h, parcours de projections dans tous les espaces de la Gaîté Lyrique.
Les films créés pour la 3e Scène sont projetés dans une scénographie signée Matthieu Orléan. Avec, entre autres, les films de : Mathieu Amalric, Fanny Ardant, Bertrand Bonello, William Forsythe, Sébastien Laudenbach, Alex Prager et Xavier Veilhan. À 15h30, “Au Cœur”, pièce chorégraphique pour 18 enfants et adolescents de Thierry Thieû Niang dans l'espace d'exposition.

 

Festival 3e Scène de l’Opéra de ParisLa Gaîté lyrique, du 8 au 10 décembre.

NuméroNews