Dans la lignée de sa série Liquid Marble, le designer français Mathieu Lehanneur présente une vision surréaliste de l’ondulation des océans dans des sculptures de marbre. Figé dans le temps, ce mouvement complexe est transformé dans la collection Ocean Memories, addition de vagues et de courbes en trois dimensions. Les blocs de marbres et le bronze poli se succèdent et dévoilent des pièces impossibles qui reflétent un éclat lumineux distordu.

Les travaux de Mathieu Lehanneur sont d’une finesse exceptionnelle, une incroyable transcription de l’énergie naturelle dans un objet assommé et immobile. “La transition du solide au liquide n’est que magie de la physique. Un moment de basculement du statique vers le dynamique, un passage de l’inerte au vivant,” explique l’artiste. Facilement reconnaissables, les œuvres du designer combinent les éléments naturels : l’eau, l’air, le son, la lumière, ces derniers sont d’ailleurs ses matériaux principaux.

 

Mathieu Lehanneur, Ocean Memories, jusqu’au 27 octobre, Carpenters Workshop Gallery, New York