10 Mai

Qui est le grand gagnant du premier Prix d’artisanat Loewe ?

 

La maison Loewe s'investit plus encore dans le soutien porté à l’artisanat d’exception en créant sous l’impulsion de son directeur artistique Jonathan Anderson le Prix d’artisanat Loewe. Parmi les 26 finalistes en lice, la maison vient d’annoncer le grand gagnant de ce tout nouveau prix.

Par La rédaction

  • Jonathan Anderson, le gagnant Ernst Gamperl et Charlotte Rampling
    1/11
  • Vue de l'exposition “Prix d'artisanat LOEWE 2017” à Madrid
    2/11
  • 3/11
  • 4/11
  • 5/11
  • 6/11
  • 7/11
  • 8/11
  • 9/11
  • 10/11
  • 11/11
1/11
  • Portée par la volonté de promouvoir le design, l’artisanat et le savoir-faire d’exception, la maison ibérique Loewe via sa fondation lance son premier prix : le Prix d’artisanat Loewe. Cette récompense distingue des artistes issus de corps de métiers divers et d’horizons différentes, tous unis par cette même volonté de faire valoir une création artisanale innovante. Une initiative soutenue par le directeur artistique de la maison Jonathan Anderson qui précise : “L’artisanat est une immense source d’inspirations pour moi. J'ai souhaité créer une structure permettant de mettre en valeur des objets élaborés à la main par des céramistes, des vanniers, des créateurs de mobilier, des joailliers et toutes ces personnes qui travaillent dans l'ombre et sont souvent injustement méconnues ».

  • Portée par la volonté de promouvoir le design, l’artisanat et le savoir-faire d’exception, la maison ibérique Loewe via sa fondation lance son premier prix : le Prix d’artisanat Loewe. Cette récompense distingue des artistes issus de corps de métiers divers et d’horizons différentes, tous unis par cette même volonté de faire valoir une création artisanale innovante. Une initiative soutenue par le directeur artistique de la maison Jonathan Anderson qui précise : “L’artisanat est une immense source d’inspirations pour moi. J'ai souhaité créer une structure permettant de mettre en valeur des objets élaborés à la main par des céramistes, des vanniers, des créateurs de mobilier, des joailliers et toutes ces personnes qui travaillent dans l'ombre et sont souvent injustement méconnues ».

  • Portée par la volonté de promouvoir le design, l’artisanat et le savoir-faire d’exception, la maison ibérique Loewe via sa fondation lance son premier prix : le Prix d’artisanat Loewe. Cette récompense distingue des artistes issus de corps de métiers divers et d’horizons différentes, tous unis par cette même volonté de faire valoir une création artisanale innovante. Une initiative soutenue par le directeur artistique de la maison Jonathan Anderson qui précise : “L’artisanat est une immense source d’inspirations pour moi. J'ai souhaité créer une structure permettant de mettre en valeur des objets élaborés à la main par des céramistes, des vanniers, des créateurs de mobilier, des joailliers et toutes ces personnes qui travaillent dans l'ombre et sont souvent injustement méconnues ».

  • Portée par la volonté de promouvoir le design, l’artisanat et le savoir-faire d’exception, la maison ibérique Loewe via sa fondation lance son premier prix : le Prix d’artisanat Loewe. Cette récompense distingue des artistes issus de corps de métiers divers et d’horizons différentes, tous unis par cette même volonté de faire valoir une création artisanale innovante. Une initiative soutenue par le directeur artistique de la maison Jonathan Anderson qui précise : “L’artisanat est une immense source d’inspirations pour moi. J'ai souhaité créer une structure permettant de mettre en valeur des objets élaborés à la main par des céramistes, des vanniers, des créateurs de mobilier, des joailliers et toutes ces personnes qui travaillent dans l'ombre et sont souvent injustement méconnues ».

  • Portée par la volonté de promouvoir le design, l’artisanat et le savoir-faire d’exception, la maison ibérique Loewe via sa fondation lance son premier prix : le Prix d’artisanat Loewe. Cette récompense distingue des artistes issus de corps de métiers divers et d’horizons différentes, tous unis par cette même volonté de faire valoir une création artisanale innovante. Une initiative soutenue par le directeur artistique de la maison Jonathan Anderson qui précise : “L’artisanat est une immense source d’inspirations pour moi. J'ai souhaité créer une structure permettant de mettre en valeur des objets élaborés à la main par des céramistes, des vanniers, des créateurs de mobilier, des joailliers et toutes ces personnes qui travaillent dans l'ombre et sont souvent injustement méconnues ».

  • Portée par la volonté de promouvoir le design, l’artisanat et le savoir-faire d’exception, la maison ibérique Loewe via sa fondation lance son premier prix : le Prix d’artisanat Loewe. Cette récompense distingue des artistes issus de corps de métiers divers et d’horizons différentes, tous unis par cette même volonté de faire valoir une création artisanale innovante. Une initiative soutenue par le directeur artistique de la maison Jonathan Anderson qui précise : “L’artisanat est une immense source d’inspirations pour moi. J'ai souhaité créer une structure permettant de mettre en valeur des objets élaborés à la main par des céramistes, des vanniers, des créateurs de mobilier, des joailliers et toutes ces personnes qui travaillent dans l'ombre et sont souvent injustement méconnues ».

  • Portée par la volonté de promouvoir le design, l’artisanat et le savoir-faire d’exception, la maison ibérique Loewe via sa fondation lance son premier prix : le Prix d’artisanat Loewe. Cette récompense distingue des artistes issus de corps de métiers divers et d’horizons différentes, tous unis par cette même volonté de faire valoir une création artisanale innovante. Une initiative soutenue par le directeur artistique de la maison Jonathan Anderson qui précise : “L’artisanat est une immense source d’inspirations pour moi. J'ai souhaité créer une structure permettant de mettre en valeur des objets élaborés à la main par des céramistes, des vanniers, des créateurs de mobilier, des joailliers et toutes ces personnes qui travaillent dans l'ombre et sont souvent injustement méconnues ».

  • Portée par la volonté de promouvoir le design, l’artisanat et le savoir-faire d’exception, la maison ibérique Loewe via sa fondation lance son premier prix : le Prix d’artisanat Loewe. Cette récompense distingue des artistes issus de corps de métiers divers et d’horizons différentes, tous unis par cette même volonté de faire valoir une création artisanale innovante. Une initiative soutenue par le directeur artistique de la maison Jonathan Anderson qui précise : “L’artisanat est une immense source d’inspirations pour moi. J'ai souhaité créer une structure permettant de mettre en valeur des objets élaborés à la main par des céramistes, des vanniers, des créateurs de mobilier, des joailliers et toutes ces personnes qui travaillent dans l'ombre et sont souvent injustement méconnues ».

  • Portée par la volonté de promouvoir le design, l’artisanat et le savoir-faire d’exception, la maison ibérique Loewe via sa fondation lance son premier prix : le Prix d’artisanat Loewe. Cette récompense distingue des artistes issus de corps de métiers divers et d’horizons différentes, tous unis par cette même volonté de faire valoir une création artisanale innovante. Une initiative soutenue par le directeur artistique de la maison Jonathan Anderson qui précise : “L’artisanat est une immense source d’inspirations pour moi. J'ai souhaité créer une structure permettant de mettre en valeur des objets élaborés à la main par des céramistes, des vanniers, des créateurs de mobilier, des joailliers et toutes ces personnes qui travaillent dans l'ombre et sont souvent injustement méconnues ».

  • Portée par la volonté de promouvoir le design, l’artisanat et le savoir-faire d’exception, la maison ibérique Loewe via sa fondation lance son premier prix : le Prix d’artisanat Loewe. Cette récompense distingue des artistes issus de corps de métiers divers et d’horizons différentes, tous unis par cette même volonté de faire valoir une création artisanale innovante. Une initiative soutenue par le directeur artistique de la maison Jonathan Anderson qui précise : “L’artisanat est une immense source d’inspirations pour moi. J'ai souhaité créer une structure permettant de mettre en valeur des objets élaborés à la main par des céramistes, des vanniers, des créateurs de mobilier, des joailliers et toutes ces personnes qui travaillent dans l'ombre et sont souvent injustement méconnues ».

  • Portée par la volonté de promouvoir le design, l’artisanat et le savoir-faire d’exception, la maison ibérique Loewe via sa fondation lance son premier prix : le Prix d’artisanat Loewe. Cette récompense distingue des artistes issus de corps de métiers divers et d’horizons différentes, tous unis par cette même volonté de faire valoir une création artisanale innovante. Une initiative soutenue par le directeur artistique de la maison Jonathan Anderson qui précise : “L’artisanat est une immense source d’inspirations pour moi. J'ai souhaité créer une structure permettant de mettre en valeur des objets élaborés à la main par des céramistes, des vanniers, des créateurs de mobilier, des joailliers et toutes ces personnes qui travaillent dans l'ombre et sont souvent injustement méconnues ».

Ernst Gamperl, Germany. “Tree of Life 2”, 2016. Oak.

Pour cette première édition, le lauréat qui a reçu la somme de 50 000 euros a été sélectionné par un jury composé de personnalités majeures  du design, de l'architecture, et des musées dont Enrique Loewe, président honorifique de la fondation Loewe, Benedetta Tagliabue, architecte membre du jury Pritzker, ou encore Stefano Tonchi, rédacteur en chef du W Magazine. Ensemble, ils ont remis à Madrid au côté de l’actrice et égérie Loewe Charlotte Rampling, le premier Prix d’artisanat à l’artiste allemand Ernst Gamperl pour sa création “Tree of Life 2”. Une oeuvre décrite par la journaliste et membre du jury Anatxu Zabalbeascoa comme “un point de rencontre entre une esthétique formelle et un message sociale, qui place la nature au cœur du savoir-faire.” Deux mentions spéciales ont également été remises par le jury, l’une pour l’artiste japonais Yoshiaki Kojiro et sa céramique Structural Blue, la seconde pour le duo mexicain Artesanías Panikua et leur travail sur la fibre de blé intitulé Tata Curiata.

Yoshiaki Kojiro, Japan. “Structural Blue”, 2015. Glass powder and copper oxide powder.

Artesanías Panikua, Mexico. “Tata Curiata”, 2016. Wheat fiber.

Les projets des 26 finalistes feront l'objet d'une exposition intitulée “Prix d'artisanat LOEWE 2017” à Madrid avant de parcourir différentes villes d'Europe, d'Asie et des États-Unis. 

NuméroNews