92

Les légendes américaines du cabaret se dévoilent à la galerie LO/A

 

Dans le cadre de sa thématique autour du genre, LO/A prolonge jusqu’au 6 juin, à Paris, l'exposition "Legends", un hommage rendu aux pionnières du strip-tease américain par la photographe Marie Baronnet.

 

Marie Baronnet ravive avec brio la malice burlesque de ces femmes à la gloire oubliée dans une série de clichés, réunis dans son ouvrage Legends et présentés à la galerie LO/A à Paris.

Aujourd’hui âgées de 60 à 75 ans, ces légendes vivantes du strip-tease posent dans leur intimité. La décoration colorée et kitsch de leurs chambres évoque les loges des cabarets américains des années 1970. Parées de costumes similaires à leurs tenues de scène, ces femmes posent en n'ayant rien oublié de leurs performances, ces chorégraphies accompagnées par des musiciens où elles portaient leurs costumes faits à la main.

 

Ces photos rendent hommage à un temps mythique où le cabaret et le strip-tease représentaient une échappatoire pour des femmes issues de milieux défavorisés, une manière de prendre leur vie en main et d'être indépendantes, loin des clichés aujourd’hui rattachés à ces milieux.

 

Peu à peu vouées à disparaître à cause du développement de l’industrie du sexe et du gogo-dancing, ces figures représentent tout un pan de l'histoire oubliée de l'Amérique : celle de l’émancipation de ces femmes, hétérosexuelles, lesbiennes ou transsexuelles.

 

Courageuses, elles l’étaient sans aucun doute, allant pour certaines se faire opérer dans des conditions dangereuses au Mexique, ou assumant leur homosexualité dans une société qui la considérait alors comme une maladie mentale. De vraies "Legends".

 

Par Rafaëlle Emery

 

Legends, jusqu'au 6 juin, galerie LO/A, 17 rue Notre-Dame-de-Nazareth, 75003 Paris. L'ouvrage Legends de Marie Baronnet est disponible à la galerie LO/A et sur http://shop.libraryofarts.com/fr/​.

 

Malick Sidibé, l'œil de Bamako à la Fondation Cartier
883

Malick Sidibé, l'œil de Bamako à la Fondation Cartier

Photographie La rétrospective lumineuse de la Fondation Cartier rend un vibrant hommage au photographe malien Malick Sidibé jusqu’au mois de février 2018. Un an après la mort de l’artiste, Mali Twist présente plus de 250 images d’un reporter de l’insouciance que l’on surnommait  l’œil de Bamako. La rétrospective lumineuse de la Fondation Cartier rend un vibrant hommage au photographe malien Malick Sidibé jusqu’au mois de février 2018. Un an après la mort de l’artiste, Mali Twist présente plus de 250 images d’un reporter de l’insouciance que l’on surnommait  l’œil de Bamako.

Les paysages sauvages de Sølve Sundsbø pour Louis Vuitton
9

Les paysages sauvages de Sølve Sundsbø pour Louis Vuitton

Photographie Pour Louis Vuitton, le photographe norvégien Sølve Sundsbø abandonne la mode le temps d'un ouvrage dans lequel il sublime les paysages bruts de la Colombie-Britannique. Pour Louis Vuitton, le photographe norvégien Sølve Sundsbø abandonne la mode le temps d'un ouvrage dans lequel il sublime les paysages bruts de la Colombie-Britannique.

Un an aux côtés des migrants vu par l'artiste photographe Bruno Fert
465

Un an aux côtés des migrants vu par l'artiste photographe Bruno Fert

Photographie France, Italie, Grèce, Allemagne… Bruno Fert rend compte au sein de son exposition Refuge, au Palais de l'Institut à Paris, d’un long voyage aux côtés des exilés, entre portraits de migrants et clichés de leurs habitations sommaires. France, Italie, Grèce, Allemagne… Bruno Fert rend compte au sein de son exposition Refuge, au Palais de l'Institut à Paris, d’un long voyage aux côtés des exilés, entre portraits de migrants et clichés de leurs habitations sommaires.

Les dernières images secrètes de Marilyn Monroe
886

Les dernières images secrètes de Marilyn Monroe

Photographie Les Éditions Flammarion présentent l’ouvrage Marilyn Inédite, un document exceptionnel révélant plus de 200 clichés du photographe de mode américain Milton H. Greene. Les Éditions Flammarion présentent l’ouvrage Marilyn Inédite, un document exceptionnel révélant plus de 200 clichés du photographe de mode américain Milton H. Greene.

Tout ce qu’il faut savoir sur Irving Penn
131

Tout ce qu’il faut savoir sur Irving Penn

Photographie Irving Penn était un homme discret. On connaît, certes, quelques photos de lui, de très rares autoportraits, et aussi un certain nombre de clichés capturés lors de ses prises de vue. À la messe de son enterrement, en octobre 2009, sa famille éditera une petite brochure comportant une douzaine de portraits qui le montrent au travail. Dans ce livret, aujourd’hui très recherché par ses fans, figure aussi la liste des intervenants de son éloge funèbre. Parmi eux, sa fidèle styliste Phyllis Posnick, mais aussi Anna Wintour et Issey Miyake – preuve que la mode a joué un rôle important dans son œuvre. Irving Penn était un homme discret. On connaît, certes, quelques photos de lui, de très rares autoportraits, et aussi un certain nombre de clichés capturés lors de ses prises de vue. À la messe de son enterrement, en octobre 2009, sa famille éditera une petite brochure comportant une douzaine de portraits qui le montrent au travail. Dans ce livret, aujourd’hui très recherché par ses fans, figure aussi la liste des intervenants de son éloge funèbre. Parmi eux, sa fidèle styliste Phyllis Posnick, mais aussi Anna Wintour et Issey Miyake – preuve que la mode a joué un rôle important dans son œuvre.

Irving Penn au Grand Palais
102302

Irving Penn au Grand Palais

Photographie Irving Penn aurait eu 100 ans cette année. Pour célébrer cet anniversaire, le Grand Palais propose une immense rétrospective retraçant les soixante-dix ans de carrière du légendaire photographe américain. Elle rassemblera quelque 240 clichés entre mode, natures mortes, portraits, nus et scènes de rue. L’occasion de revoir, notamment, sa célèbre série des Petits Métiers réalisée entre 1950 et 1951.    Irving Penn aurait eu 100 ans cette année. Pour célébrer cet anniversaire, le Grand Palais propose une immense rétrospective retraçant les soixante-dix ans de carrière du légendaire photographe américain. Elle rassemblera quelque 240 clichés entre mode, natures mortes, portraits, nus et scènes de rue. L’occasion de revoir, notamment, sa célèbre série des Petits Métiers réalisée entre 1950 et 1951.