92

Les légendes américaines du cabaret se dévoilent à la galerie LO/A

 

Dans le cadre de sa thématique autour du genre, LO/A prolonge jusqu’au 6 juin, à Paris, l'exposition "Legends", un hommage rendu aux pionnières du strip-tease américain par la photographe Marie Baronnet.

 

Marie Baronnet ravive avec brio la malice burlesque de ces femmes à la gloire oubliée dans une série de clichés, réunis dans son ouvrage Legends et présentés à la galerie LO/A à Paris.

Aujourd’hui âgées de 60 à 75 ans, ces légendes vivantes du strip-tease posent dans leur intimité. La décoration colorée et kitsch de leurs chambres évoque les loges des cabarets américains des années 1970. Parées de costumes similaires à leurs tenues de scène, ces femmes posent en n'ayant rien oublié de leurs performances, ces chorégraphies accompagnées par des musiciens où elles portaient leurs costumes faits à la main.

 

Ces photos rendent hommage à un temps mythique où le cabaret et le strip-tease représentaient une échappatoire pour des femmes issues de milieux défavorisés, une manière de prendre leur vie en main et d'être indépendantes, loin des clichés aujourd’hui rattachés à ces milieux.

 

Peu à peu vouées à disparaître à cause du développement de l’industrie du sexe et du gogo-dancing, ces figures représentent tout un pan de l'histoire oubliée de l'Amérique : celle de l’émancipation de ces femmes, hétérosexuelles, lesbiennes ou transsexuelles.

 

Courageuses, elles l’étaient sans aucun doute, allant pour certaines se faire opérer dans des conditions dangereuses au Mexique, ou assumant leur homosexualité dans une société qui la considérait alors comme une maladie mentale. De vraies "Legends".

 

Par Rafaëlle Emery

 

Legends, jusqu'au 6 juin, galerie LO/A, 17 rue Notre-Dame-de-Nazareth, 75003 Paris. L'ouvrage Legends de Marie Baronnet est disponible à la galerie LO/A et sur http://shop.libraryofarts.com/fr/​.

 

Découvrez les premiers clichés d’Annie Leibovitz
803

Découvrez les premiers clichés d’Annie Leibovitz

Photographie Les manifestations contre la guerre du Vietnam, la tournée légendaire des Stones en 1975, John Lennon... Avec "Annie Leibovitz: The Early Years, 1970–1983”, Taschen rassemble les premiers clichés de la photographe américaine Annie Leibovitz. Les manifestations contre la guerre du Vietnam, la tournée légendaire des Stones en 1975, John Lennon... Avec "Annie Leibovitz: The Early Years, 1970–1983”, Taschen rassemble les premiers clichés de la photographe américaine Annie Leibovitz.

Les secrets du disco libertin des années 70 révélés par le musée du sexe
786

Les secrets du disco libertin des années 70 révélés par le musée du sexe

Photographie Épicentre de la culture disco dans les années 70, New York brillait par le multiculturalisme sexuel et social adopté par les discothèques. Aujourd'hui exposés au musée du sexe de Manhattan, les clichés du photographe noctambule Bill Bernstein témoignent de cette période d'extravagance et d'exubérance. Épicentre de la culture disco dans les années 70, New York brillait par le multiculturalisme sexuel et social adopté par les discothèques. Aujourd'hui exposés au musée du sexe de Manhattan, les clichés du photographe noctambule Bill Bernstein témoignent de cette période d'extravagance et d'exubérance.

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid
874

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid

Photographie Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social. Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social.

À Arles, Ann Ray nous plonge dans l'intimité d'Alexander McQueen
123

À Arles, Ann Ray nous plonge dans l'intimité d'Alexander McQueen

Photographie À l'occasion des Rencontres d'Arles, la photographe Ann Ray propose, à travers ses photographies argentiques, une plongée dans l'intimité d'un des créateurs les plus iconiques de ces vingt dernières années. Une exposition humble et émouvante qui montre Alexander McQueen sous une lumière nouvelle.  À l'occasion des Rencontres d'Arles, la photographe Ann Ray propose, à travers ses photographies argentiques, une plongée dans l'intimité d'un des créateurs les plus iconiques de ces vingt dernières années. Une exposition humble et émouvante qui montre Alexander McQueen sous une lumière nouvelle.