À Marseille, Koché capture l’âme de la Méditerranée

Sur le pont du navire Corsica Linea amarré dans le port de Marseille, Christelle Kocher présentait, mardi 19 juin, sa collection croisière 2019 intitulée "C'est le sud bébé“. Invitée du festival Open My Med qui célèbre les métiers de la mode au sein du bassin méditerranéen, la créatrice a rendu un hommage vibrant à la cité phocéenne.

Texte et images par Léa Zetlaoui

Le Corsica Linea qui a accueilli le défilé

Christelle Kocher, créatrice du label Koché

 

Évitant le piège d’une collection trop premier degré, Christelle Kocher restitue avec virtuosité dans son défilé la richesse culturelle et le métissage de cette ville portuaire ouverte sur le monde. “Ce bateau, Corsica Linea, est très symbolique, il fait la traversée entre Marseille et différentes régions méditerranéennes comme le Maghreb et la Corse et symbolise le melting pot de la ville : le message qu’il renvoie est très beau, car à bord de ce bateau populaire qui n’a rien de chic, des centaines de personnes arrivent en France ou rentrent chez elles”, raconte Christelle Kocher. “Dans mon travail, j’essaie moi aussi d'établir des dialogues entre diverses influences et pas seulement de présenter une collection de vêtements”.

 

Au milieu : "Le costume version Koché en laine imprimée, arbore un motif provencal fleuri, digitalisé puis passé au filtre thermovision très lumineux, reflétant l'optimisme conquérant qui imprègne cette collection solaire”

"Les modèles patchworks, bleu Marseille ou jaune soleil, hybrident en monochrome laine, coton et dentelle afin d'inventer une nouvelle matière artisanal” 

 

Depuis son premier défilé organisé dans le forum des Halles, à Paris, pour la saison printemps-été 2016, Christelle Kocher posait brillamment les bases de son style, synthétisant les influences streetwear ou haute couture dans des collections électrisantes qui reflètent ce que la mode devrait être aujourd’hui : créative, inclusive et chargée de sens. “Dans mes défilés, j'essaie de faire passer des messages forts. J'ai ainsi invité dans mon casting des Marseillais, des membres de l’équipage, mais aussi les artistes que j’ai commissionnés pour l’exposition dans la ville, ainsi que des gens de mon équipe… il n’y a aucun mannequin professionnel”, explique-t-elle.

 

La collection Koché printemps-été 2019

La collection Koché printemps-été 2019

À travers une cinquantaine de silhouettes, celle qui est également en charge des collections du plumassier Lemarié (appartenant aux métiers d’art de Chanel), dépeint sa vision de la cité phocéenne avec l’énergie et le respect qu’on lui connaît. Le bleu, cyan ou céruléen, rappelle le drapeau marseillais. Le sportswear, par touches, s'associe dans de savants mélanges à des pièces plus élégantes. Sur des combinaisons en tulle, des broderies Swarovski évoquent ainsi les arabesques de henné typiques de la culture méditerrannéenne. Ailleurs, les surpiqûres colorées empruntées au sportswear s'invitent sur des djellabas, et des robes ultra féminines se déclinent dans les mailles aérées des maillots de basket. Aux santons de Provence, la créatrice emprunte aussi des détails de tenue, comme sur ces chemises noires à larges ganses blanches. Ailleurs, des volants fleuris aux tonalités plus ibériques viennent sophistiquer des chemises. Chaque détail de cette collection renvoie ainsi à la multitude d’influences qui a façonné le port de Marseille, carrefour culturel depuis des décennies. La laine est aussi du voyage, grâce au soutien de The Woolmark Company. De longs pulls en maille ajourée cultivent un style désinvolte et sportif. D’autres modèles patchworks, bleu Marseille ou jaune soleil, hybrident en monochrome laine, coton et dentelle afin d'inventer une nouvelle matière artisanale et pleine d’émotion. Enfin apparaît le costume version Koché. Le premier, en laine noire, élégant et brodé de cristaux Swarovski colorés, joue la nonchalance oversized. Le second, en laine imprimée, arbore un motif provencal fleuri, digitalisé puis passé au filtre thermovision très lumineux, reflétant l'optimisme conquérant qui imprègne cette collection solaire.

 

 

 

Images réalisées avec un Polaroid Originals.

La collection Koché printemps-été 2019

La collection Koché printemps-été 2019