274

Les défilés Balmain, Lanvin, Rick Owens et Carven

 

Alber Elbaz chez Lanvin, Rick Owens, et Olivier Rousteing pour Balmain ont livré des collections en forme de spectacles fastueux. De leur côté, Alexis Martial et Adrien Caillaudaud pour Carven approfondissaient leur approche singulière.

En ce troisième jour de Fashion Week, la grande galerie de l’École des beaux-arts accueillait une nouvelle fois le défilé Lanvin. Alber Elbaz y a déployé une collection où la fantaisie le dispute au rêve. Associant d'abord le noir et blanc, sur des tailleurs-pantalons, puis des touches de gris, de camel et de caramel, le directeur artistique  propose finalement un véritable feu d’artifice de rouge, de bleu, de vert et de jaune, associés avec brio. Cet art flamboyant de la couleur se met au service de silhouettes baroques jouant magistralement avec les inspirations.

Chez Rick Owens, les mannequins, d’abord solitaires, s’imbriquent rapidement les unes dans les autres, défilant littéralement l'une sur l'autre. Une nouvelle fois, le créateur rapproche défilé et performance pour le plus grand bonheur du public. Le spectateur se confronte à des formes en fusion, et découvre le vêtement sous un jour nouveau : les robes se parent de plastrons humains, les ensembles sont sanglés dans des bretelles de siamoises, les matières sont lamées et plastifiées.

Pour Balmain, Olivier Rousteing livre une ode vertigineuse à la féminité. Toujours aussi disco, la “Balmain Army” s’octroie quelques références bien pensées aux années 70 : le daim est partout, les volants gypset sont légion, les laçages font florès… Qu’il s’agisse de matières, de formes ou d'accessoires, la culture de la musique (et du dancefloor) est omniprésente, et inspire des vêtements seconde peau, des pièces en résille à maille lâche, des bodys et des pantalons flare. Le port de colliers égyptiens accentue le magnétisme de ces amazones nouvelle génération aux millions de followers que sont Gigi et Bella Hadid, Kendall Jenner, Doutzen Kroes, Lindsey Wixson ou encore Jourdan Dunn.

 

Second défilé pour Alexis Martial et Adrien Caillaudaud à la tête de Carven. Pour cette collection printemps-été 2016, les deux stylistes radicalisent les éléments qui ont fait le succès de leur premier show : les minijupes trapèze sont déstructurées par des jeux d’asymétrie, les imprimés floraux disparaissent au profit de motifs pop art, et les couleurs chaudes sont concurrencées par un lot subtil de nuances froides, comme ces blancs immaculés, ces gris glacés ou ces bleus pâles.

 

 

Par Louise Samson

Le défilé Salvatore Ferragamo printemps-été 2019
1

Le défilé Salvatore Ferragamo printemps-été 2019

Fashion Week Silhouettes classiques et artisanat, le défilé Salvatore Ferragamo printemps-été 2019 rend hommage au travail exceptionnel du cuir de la maison. Silhouettes classiques et artisanat, le défilé Salvatore Ferragamo printemps-été 2019 rend hommage au travail exceptionnel du cuir de la maison.

Le défilé Giorgio Armani printemps-été 2019
21

Le défilé Giorgio Armani printemps-été 2019

Fashion Week Pour leprintemps-été 2019 Giorgio Armani propose une collection dont les soies, PVC et organza déclinées dans des teintes irisées et aquatiques rappellent l'eau.  Pour leprintemps-été 2019 Giorgio Armani propose une collection dont les soies, PVC et organza déclinées dans des teintes irisées et aquatiques rappellent l'eau. 

Le défilé Marco de Vicenzo printemps-été 2019
806

Le défilé Marco de Vicenzo printemps-été 2019

Fashion Week Pour la collection printemps-été 2019, Marco de Vincenzo mise sur un vestiaire lumineux et moderne, inspiré de la Sicile et de sa tante américaine de passage en Italie. Les robes nuisette en dentelle noire - couleur dominante - se portent par-dessus une base colorée, le polo est réinterprété en résille jaune et les robes à fines bretelles sont rebrodées de franges pailletées. En résulte une silhouette féminine et délicate aux allures sportswear. Découvrez tous les looks du défilé Marco de Vicenzo printemps-été 2019. Pour la collection printemps-été 2019, Marco de Vincenzo mise sur un vestiaire lumineux et moderne, inspiré de la Sicile et de sa tante américaine de passage en Italie. Les robes nuisette en dentelle noire - couleur dominante - se portent par-dessus une base colorée, le polo est réinterprété en résille jaune et les robes à fines bretelles sont rebrodées de franges pailletées. En résulte une silhouette féminine et délicate aux allures sportswear. Découvrez tous les looks du défilé Marco de Vicenzo printemps-été 2019.

Le défilé Fila printemps-été 2019
336

Le défilé Fila printemps-été 2019

Fashion Week Pour son tout premier défilé, Fila a présenté une collection printemps-été 2019 qui reprend les pièces phares du label et joue sur des superpositions et des conbinaisons originales, mêlant sportswear, esthétique urbaine et tailoring, le tout décliné dans les couleurs emblématiques du label (navy, blanc, rouge). Pour son tout premier défilé, Fila a présenté une collection printemps-été 2019 qui reprend les pièces phares du label et joue sur des superpositions et des conbinaisons originales, mêlant sportswear, esthétique urbaine et tailoring, le tout décliné dans les couleurs emblématiques du label (navy, blanc, rouge).