146

Le défilé Dior haute couture automne-hiver 2015/1016

 

Numéro revient sur le défilé Dior haute couture automne-hiver de Raf Simons et sa structure éphémère fascinante installée dans le jardin du Musée Rodin.

Si la maison Dior a souvent émerveillé son public en transformant les lieux de ses défilés en authentiques jardins fleuris, où les convives tentaient vainement d’évaluer avec précision le nombre de roses épanouies sous leurs yeux, l’approche choisie pour ce défilé haute couture automne-hiver 2015-2016 se veut plus métaphorique et, osons le dire, spirituelle.

© Hiroaki Fukuda

Dans le jardin du musée Rodin, une structure éphémère décline sur les panneaux de verre qui la composent un motif mêlant le vert et le mauve. Un jardin pointilliste ? L’ensemble évoque furieusement une église déconstruite, avec des vitraux réinventés. C’est le thème de la chute qui fascine cette saison le directeur artistique Raf Simons : celle d’Adam et Ève chassés du jardin d’Éden. 

 

 

De façon très concrète, la question du poids, de la gravité, est centrale : des fruits géants que le créateur imagine défendus jonchent le sol mauve qu’arpentent les mannequins, tantôt en exposant une pureté de communiante, tantôt en protégeant de lourds secrets (luxe ou luxure ? quel péché ?) sous les plis protecteurs de longs manteaux-capes. La tension gagne les matières : à la légèreté de la mousseline de soie s’opposent l’opulence du taffetas – tissu haute couture par excellence, symbole de luxe et volupté – et celle du cachemire. 

Raf Simons mêle cette saison les héritages flamand et français, la peinture et la haute couture, le visuel et le tactile dans un syncrétisme parfaitement abouti. Les manteaux- capes déconstruits, dont certains asymétriques présentent une seule manche, égrènent les matières tel un chapelet : le taffetas, la laine, la fourrure, le tweed, le cachemire, mais aussi le velours, symbole de l’habit luxueux médiéval, dont les plis lourds et ronds, et la façon unique d’absorber la lumière en la diffusant doucement, ont inspiré des études minutieuses à tant de peintres. On retrouve le vert unique de la robe de Giovanna Cenami, dans le célèbre portrait des époux Arnolfini de Van Eyck, dans un manteau en cachemire et soie. Telle une cote de maille, le motif “Cannage” est repris sous forme de gilet-bijou glissé sur des robes, et les hauts en jacquard rappellent les corsages courts, brodés ou à ruchés, de longues robes somptueuses à taille haute typiques de la Renaissance. 

 

 

Par Delphine Roche 

 

© Pierre Debusschere

Le défilé Emporio Armani printemps-été 2019
768

Le défilé Emporio Armani printemps-été 2019

Fashion Week Pour la présentation de sa collection “Boarding” printemps-été 2019, Emporio Armani a orchestré un véritable show dans le sein même d'un immense hangar de l'aéroport Linate de Milan, suivi d’un concert de Robbie Williams. Le label italien a dévoilé des pièces tantôt urbaines et sportswear tantôt plus habillées, déclinées dans des coloris sobres qui ont fait le succès de la maison (noir, blanc, gris, écru) puis dans des coloris plus pop (rose, vert pomme, bleu électrique), et alternant les matières satinées, imperméables, nylon, cuir ou encore brodées de sequins. Un véritable condensé du style Armani depuis ses débuts. Pour la présentation de sa collection “Boarding” printemps-été 2019, Emporio Armani a orchestré un véritable show dans le sein même d'un immense hangar de l'aéroport Linate de Milan, suivi d’un concert de Robbie Williams. Le label italien a dévoilé des pièces tantôt urbaines et sportswear tantôt plus habillées, déclinées dans des coloris sobres qui ont fait le succès de la maison (noir, blanc, gris, écru) puis dans des coloris plus pop (rose, vert pomme, bleu électrique), et alternant les matières satinées, imperméables, nylon, cuir ou encore brodées de sequins. Un véritable condensé du style Armani depuis ses débuts.

Le défilé Prada printemps-été 2019
1

Le défilé Prada printemps-été 2019

Fashion Week Allure sixtie's et bourgeoise faussement sage enrichie de détails techno-psyché, la collection Prada printemps-été 2019 confirme l'incroyable capacité de Miuccia Prada à proposer des collections complexes mais séduisantes.  Allure sixtie's et bourgeoise faussement sage enrichie de détails techno-psyché, la collection Prada printemps-été 2019 confirme l'incroyable capacité de Miuccia Prada à proposer des collections complexes mais séduisantes. 

Le défilé Moschino femme printemps-été 2019
481

Le défilé Moschino femme printemps-été 2019

Fashion Week Pour la collection femme printemps-été 2019 du label Moschino, le directeur artistique Jeremy Scott a présenté des robes et tailleurs façon work in progress sur le thème de la couture, impliquant des couleurs primaires et des motifs excentriques qui rappelent les croquis des designers lorsqu'ils dessinent leurs collections.   Pour la collection femme printemps-été 2019 du label Moschino, le directeur artistique Jeremy Scott a présenté des robes et tailleurs façon work in progress sur le thème de la couture, impliquant des couleurs primaires et des motifs excentriques qui rappelent les croquis des designers lorsqu'ils dessinent leurs collections.  

Le défilé Max Mara printemps-été 2019
123

Le défilé Max Mara printemps-été 2019

Fashion Week De saison en saison, Max Mara a fait de l'élégance à l'italienne et l'intemporalité sa marque de fabrique. La collection part du manteau camel, agrémenté cette saison d'une discrète rangée de volants sur les manches, suivi de silhouettes classiques dont les drapés glamour rappellent l'Antiquité . Décliné par la suite en looks monochromes, greige, jaune, kiki, gris, quelques looks à pois et pour finir bleu nuit.  De saison en saison, Max Mara a fait de l'élégance à l'italienne et l'intemporalité sa marque de fabrique. La collection part du manteau camel, agrémenté cette saison d'une discrète rangée de volants sur les manches, suivi de silhouettes classiques dont les drapés glamour rappellent l'Antiquité . Décliné par la suite en looks monochromes, greige, jaune, kiki, gris, quelques looks à pois et pour finir bleu nuit. 

Moncler dévoile son nouveau projet “The Next Chapter”
123

Moncler dévoile son nouveau projet “The Next Chapter”

Fashion Week Après son projet Moncler Genius dévoilé en février dernier et qui a invité huit personnalités créatives de la mode à s'approprier l'univers Moncler, le label italien dévoile une collection annuelle.  Après son projet Moncler Genius dévoilé en février dernier et qui a invité huit personnalités créatives de la mode à s'approprier l'univers Moncler, le label italien dévoile une collection annuelle. 

Le défilé Alberta Ferretti printemps-été 2019
1

Le défilé Alberta Ferretti printemps-été 2019

Fashion Week Couleurs pastels et silhouettes aériennes, la collection printemps-été 2019 d'Alberta Ferretti convoque douceur et innocence. Couleurs pastels et silhouettes aériennes, la collection printemps-été 2019 d'Alberta Ferretti convoque douceur et innocence.