14 Février

Zadig & Voltaire célèbre ses 20 ans à New York avec un défilé d’exception

 

Après avoir conquis les pavés parisiens, Zadig & Voltaire enflamme le bitume new-yorkais avec Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert et Josephine Le Tutour à l’occasion d’un défilé grandiose mis en scène dans une galerie de Chelsea.

Par La rédaction

  • 1/47
  • 2/47
  • 3/47
  • 4/47
  • 5/47
  • 6/47
  • 7/47
  • 8/47
  • 9/47
  • 10/47
  • 11/47
  • 12/47
  • 13/47
  • 14/47
  • 15/47
  • 16/47
  • 17/47
  • 18/47
  • 19/47
  • 20/47
  • 21/47
  • 22/47
  • 23/47
  • 24/47
  • 25/47
  • 26/47
  • 27/47
  • 28/47
  • 29/47
  • 30/47
  • 31/47
  • 32/47
  • 33/47
  • 34/47
  • 35/47
  • 36/47
  • 37/47
  • 38/47
  • 39/47
  • 40/47
  • 41/47
  • 42/47
  • 43/47
  • 44/47
  • 45/47
  • 46/47
  • 47/47
1/47
  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

  • Avec ce défilé new-yorkais au cool chic assumé, la directrice artistique de la maison, Cecilia Bönström, sublime non seulement la femme Zadig & Voltaire pour les 20 ans de la marque, mais fait la brillante démonstration que le style parisien de la maison a toute sa place dans les avenues de la Big Apple. Avec ses incroyables mailles XXL, ses patchworks de cuirs colorés, ses coupes masculines revisitées, son esprit lingerie détourné avec brio, ses références militaires et son attitude rock intemporel, c’est toute l’essence de la maison qui se met à l’heure new-yorkaise, portée par une énergie sportswear et un casting exceptionnel : Bella et Anwar Hadid, Jamie Bochert, Josephine LeTutour, Sasha Pirovarova, Dilone et Tamy Glauser, entre autres.

     

    Des couleurs franches – bleu, jaune, rouge – viennent éclairer le noir, le gris et l’écru. Les motifs léopards ou militaires se déploient en format oversize tandis qu’un tissu asiatique sur une robe col mao ou un pantalon fait subtilement référence au légendaire quartier de Chinatown. Aux silhouettes féminines se mêlent quelques looks masculins cette nonchalance rock et streetwear tout en superposition étudiée qui fait la singularité de la maison.

     

    Et quel plaisir de décourvrir que Zadig & Voltaire a fait appel à la très en vue créatrice Annelise Michelson pour ses bijoux. Les créoles, colliers ou bracelets imaginés par la Parisienne apportent à l’ensemble une sensualité vibrante et puissante.

NuméroNews