551

Le défilé Atelier Versace printemps-été 2016

 

Découvrez le défilé Atelier Versace printemps-été 2016 avec Mica Arganaraz, Natasha Poly, Gigi Hadid, Vanessa Moody, Rosie Huntington-Whiteley, Jamie Bochert, Lineisy Montero,...

  • 1/46
  • 2/46
  • 3/46
  • 4/46
  • 5/46
  • 6/46
  • 7/46
  • 8/46
  • 9/46
  • 10/46
  • 11/46
  • 12/46
  • 13/46
  • 14/46
  • 15/46
  • 16/46
  • 17/46
  • 18/46
  • 19/46
  • 20/46
  • 21/46
  • 22/46
  • 23/46
  • 24/46
  • 25/46
  • 26/46
  • 27/46
  • 28/46
  • 29/46
  • 30/46
  • 31/46
  • 32/46
  • 33/46
  • 34/46
  • 35/46
  • 36/46
  • 37/46
  • 38/46
  • 39/46
  • 40/46
  • 41/46
  • 42/46
  • 43/46
  • 44/46
  • 45/46
  • 46/46
A Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles
879

A Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles

Mode À Venise, l'exposition Homo Faber rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderies Lesage y expose ses créations. À Venise, l'exposition Homo Faber rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderies Lesage y expose ses créations.

Le défilé Michael Kors printemps-été 2019
823

Le défilé Michael Kors printemps-été 2019

Fashion Week Couleurs vives, imprimés floraux voire tropicaux, ceintures et colliers coquillages, Michael Kors emmène l’esprit plage sur son défilé homme et femme printemps-été 2019.   Couleurs vives, imprimés floraux voire tropicaux, ceintures et colliers coquillages, Michael Kors emmène l’esprit plage sur son défilé homme et femme printemps-été 2019.  

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid
874

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid

Photographie Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social. Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social.