302

L’essentiel du défilé Louis Vuitton printemps-été 2016

 

À la Fondation Louis Vuitton, le public prend place sous des écrans placés au-dessus des sièges. En face, sur le côté, d’autres écrans. Ce qui va suivre tient d’une expérience novatrice et réussie…

302

À la Fondation Louis Vuitton, le public prend place sous des écrans placés au-dessus des sièges. En face, sur le côté, d’autres écrans. Ce qui va suivre tient d’une expérience novatrice et réussie : la vidéo (un homme marchant de dos dans un appartement, équipé d’un outil de réalité augmentée) donne corps à l’univers virtuel, technologique et avant-gardiste de la collection. Elle fait advenir le monde où marchent les femmes imaginées par Nicolas Ghesquière. Si la danse contemporaine mêle depuis belle lurette la vidéo et le mouvement de corps bien présents, la mode ne s’y essaye que rarement. Il fallait toute la passion de Nicolas Ghesquière pour l’expérimentation, les technologies et la science-fiction, bref tout ce qui emmène l’homme vers l’avenir au lieu de nourrir ses conservatismes, pour trouver un juste équilibre en la matière.

 

L’univers des jeux vidéo, notamment Minecraft, sert de point de départ à ce défilé où Nicolas Ghesquière renoue pleinement avec sa capacité à susciter le frisson, pour le plus grand bonheur des aficionados qui le suivent depuis l’époque de Balenciaga. La collection fait dialoguer le punk et la romance, l’avant-gardisme et le savoir-faire traditionnel de la maison au Monogram. Les robes longues à fleurs sont sharp et tough, sans manches,  brodées de métal. Symbole du chic parisien, bourgeois ou un rien paresseux, le noir devient ici vivant et changeant : résille, tank tops, jupes brodées et hauts sans manches conjuguent un style ultra contemporain et edgy, avec des matières nobles. Thème récurrent cette saison chez de nombreux créateurs, le blouson des punks, couvert d’inscriptions, trouve ici sa plus belle expression : des manteaux en cuir délicatement peints, partiellement recouverts du Monogram. 

 

Par Delphine Roche

Riccardo Tisci présente sa première collection pour Burberry
1

Riccardo Tisci présente sa première collection pour Burberry

Fashion Week Nommé en mars directeur créatif de Burberry, Riccardo Tisci présentait hier sa toute première collection pour le label anglais, un des moments les plus attendus de ce mois de septembre. Sur une musique de Robert Del Naja de Massive Attack, les 134 looks hommes et femmes rendent un véritable hommage au style britannique.  Nommé en mars directeur créatif de Burberry, Riccardo Tisci présentait hier sa toute première collection pour le label anglais, un des moments les plus attendus de ce mois de septembre. Sur une musique de Robert Del Naja de Massive Attack, les 134 looks hommes et femmes rendent un véritable hommage au style britannique. 

La collection Vivienne Westwood printemps-été 2019
1

La collection Vivienne Westwood printemps-été 2019

Fashion Week Abandonnant la forme classique du défilé, Vivienne Westwood présente sa collection printemps-été 2019 à travers une vidéo punk et activiste.  Abandonnant la forme classique du défilé, Vivienne Westwood présente sa collection printemps-été 2019 à travers une vidéo punk et activiste. 

Exclusif : découvrez le défilé Burberry printemps-été 2019 en direct à 18h
419

Exclusif : découvrez le défilé Burberry printemps-été 2019 en direct à 18h

Fashion Week Ce lundi 17 septembre 2018 à Londres, Riccardo Tisci présentera sa collection printemps-été 2019 pour la maison Burberry. Regardez la vidéo de ce défilé en direct dès 18h.  Ce lundi 17 septembre 2018 à Londres, Riccardo Tisci présentera sa collection printemps-été 2019 pour la maison Burberry. Regardez la vidéo de ce défilé en direct dès 18h. 

Le défilé Erdem printemps-été 2019
978

Le défilé Erdem printemps-été 2019

Fashion Week Véritable voyage dans l'angleterre victorienne, la collection printemps-été 2019 rend hommage à deux figures queer anglaises : deux soeurs, Stella et Fanny, nés sous Frederick Park et Ernest Boulton. Une manière intéressante de traiter la question du genre dans la mode. Véritable voyage dans l'angleterre victorienne, la collection printemps-été 2019 rend hommage à deux figures queer anglaises : deux soeurs, Stella et Fanny, nés sous Frederick Park et Ernest Boulton. Une manière intéressante de traiter la question du genre dans la mode.

Le défilé Gareth Pugh printemps-été 2019
874

Le défilé Gareth Pugh printemps-été 2019

Fashion Week En organisant un bal de voguing, le très subversif créateur anglais donnait le ton de sa collection : des silhouettes 70's et 80's très glamour, des proportions toujours plus exagérées, une attitude désinvolte, fière et combative.  En organisant un bal de voguing, le très subversif créateur anglais donnait le ton de sa collection : des silhouettes 70's et 80's très glamour, des proportions toujours plus exagérées, une attitude désinvolte, fière et combative. 

Le défilé JW Anderson printemps-été 2019
874

Le défilé JW Anderson printemps-été 2019

Fashion Week À travers ses silhouettes fluides et asymétrique, ses patchworks et empiècement de matières, Jonathan Anderson délivre une collection résolument bohème.  À travers ses silhouettes fluides et asymétrique, ses patchworks et empiècement de matières, Jonathan Anderson délivre une collection résolument bohème.