14 Juin

Moncler dévoile la collection imaginée par Hiroshi Fujiwara du label Fragment

 

À l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler présentait la première des 8 collections de son nouveau projet créatif Moncler Genius confiée au Japonais Hiroshi Fujiwara fondateur du label japonais culte Fragment.

Par La rédaction

  • Moncler par Hiroshi Fujiwara du label Fragment
    1/21
  • 2/21
  • 3/21
  • 4/21
  • 5/21
  • 6/21
  • 7/21
  • 8/21
  • 9/21
  • 10/21
  • 11/21
  • 12/21
  • 13/21
  • 14/21
  • 15/21
  • 16/21
  • 17/21
  • 18/21
  • 19/21
  • 20/21
  • 21/21
1/21
  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

  • En février dernier, Moncler, repris par l'Italien Remo Ruffini en 2003, annonçait un nouveau projet créatif : Moncler Genius. L'identité de la maison se voyait désormais confiée à 8 personnalités de la mode chargées, chacune, d'exprimer sa vision du label italien. Quelques jours après, Moncler dévoilait dans son nouveau bâtiment, Genius Building, les prémices de ces collaborations avec 8 installations.

     

    Ce mercredi 13 juin, à l'occasion du Pitti Uomo à Florence, Moncler dévoilait la première collection de ce projet innovant, avec le label japonais Fragment, créé par Hiroshi Fujiwara. Figurant parmi les créatifs de la street culture les plus influents de sa génération, Hiroshi Fujiwara s'est aussi fait connaître en important le mouvement hip-hop au Japon dans les années 80.

     

    Pour Moncler, Hiroshi Fujiwara imagine un vestiaire inspiré de l'univers de la musique et des concerts, présenté en deux parties : la première en juin, la seconde en décembre. À la fois casual et élégants, les modèles font la part belle aux jeans et costumes loose, longs manteaux ou doudounes fines, déclinés dans des teintes sobres comme le noir, le blanc et le kaki. Commentant sa collection pour Moncler, il a souligné :Moncler Genius représente une opportunité unique de fusionner plusieurs identités pour en créer une nouvelle. Cela m’a permis de tester des solutions et des matières que je n’avais jamais utilisées. Le résultat: un Hiroshi inédit, mais aussi un Moncler inédit.

NuméroNews