21 Septembre

Et si on redécouvrait l'Hôtel Grand Amour ?

 

Ouvert il y a deux ans, l'Hôtel Grand Amour est rapidement devenu une adresse incontournable, rejoint en 2016 par le bar en face, Petite Amour. Cette année, le restaurant confie sa carte à un jeune chef, Guillaume Monnet, qui abandonne la cuisine de bistrot pour des créations plus inattendues. 

Par Léa Zetlaoui

Photos Jean Picon

Régulièrement plein à craquer le midi et le soir, le restaurant Hôtel Grand Amour a réussi en, à peine deux ans, à devenir incontournable, rejoignant la courte liste des endroits branchés du quartier de la gare de l’Est. Il faut dire qu’avec sa salle chaleureuse à taille humaine, son patio intérieur agréable et ses chambres originales, ce lieu atypique créé par André Saraiva, Thierry Costes et Emmanuel Delavenne a de quoi séduire.

 

Plus souvent occupé par des jeunes créatifs (de l’art, de la mode, de la musique et du cinéma) que par les clients de l’Hôtel, le restaurant du Grand Amour, était jusqu’à présent, plus célèbre pour la qualité de sa clientèle que pour celle de sa cuisine.

 

L’arrivée de Guillaume Monnet en cuisine change la donne. Sous l’impulsion du jeune chef passé par les restaurants de Guy Savoy, Apicius et l’Affable, la carte du soir s’étoffe, s’enrichit, se sophistique : la cuisine de bistrot cède la place à des créations originales.

L’épicerie fine propose une alternative raffinée à l’habituel planches de fromages ou charcuteries avec des bulots aïoli ou une burrata et son toast lard de cochon noir bio de Calabre. En entrées, on découvre les saveurs surprenantes du tartare de thon aux betteraves ou des gyozas de langoustines. Pour les végétariens, les propositions culture déclinent les légumes de saison, tandis que les amateurs de poisson et de viande pourront choisir entre des ris de veau au réglisse, gigot de sept heures, la sole meunière ou les pâtes fraîches à la poutargue. Enfin en dessert, au choix le chocolat coco- ananas rôti ou la tarte du jour.

 

18 Rue de la Fidélité,

75010 Paris

Service continu 8h-00h30

Photos Adrien Combes

Bien décidé à prendre d’assaut le quartier, un an après l’Hôtel Grand Amour, en novembre 2016, ouvrait Petite Amour, bar/disquaire/concept store qui fait régulièrement migrer les habitués de Jeannette et Mori7 vers le haut de la rue du Faubourg Saint-Denis.

A partir du 22 septembre, Petite Amour s’associe avec Tresor Food, un service de traiteur bien connu à Paris et présente son nouveau concept, Takaramono (mon trésor en français). Tous les vendredi et samedi soirs, une carte de tapas nippo-camarguaise, grillades, salades, cuisine veggie, renouvelée vient étoffer la carte des boissons.     

 

 

Petite Amour

3 Rue de la Fidélité, 75010 Paris

du mardi au samedi

8:30–02:00

NuméroNews