“Wild Pop” la nouvelle collection de haute joaillerie de Bulgari

La collection de haute joaillerie “Wild Pop” de Bulgari rend hommage à l’extravagance des années 1980 et à la relation privilégiée entre l’artiste du pop art Andy Warhol et de la marque italienne.

Par La rédaction

  • 1/31
  • 2/31
  • 3/31
  • 4/31
  • 5/31
  • 6/31
  • 7/31
  • 8/31
  • 9/31
  • 10/31
  • 11/31
  • 12/31
  • 13/31
  • 14/31
  • 15/31
  • 16/31
  • 17/31
  • 18/31
  • 19/31
  • 20/31
  • 21/31
  • 22/31
  • 23/31
  • 24/31
  • 25/31
  • 26/31
  • 27/31
  • 28/31
  • 29/31
  • 30/31
  • 31/31
1/31

Pour sa nouvelle collection de haute joaillerie “Wild Pop”, Bulgari célèbre l’extravagance des années 1980 avec des pièces éclatantes, du vert émeraude au bleu Klein, en onyx noir ou diamant blanc. Montre-bague entourée du serpent emblématique de la maison – dont chaque écaille est perlée de diamants –, boucles d’oreilles noires rectangulaires ornées de diamants blancs, collier pop ponctué d'un magnifique saphir bleu océan, collier dont les pendants noir et blanc rappellent des touches de piano ou bijoux en forme de vinyles… Il n’y a pas de doute, cette collection fait aussi bien référence à la musique des années 80, celle de Madonna, Michael Jackson, Prince ou David Bowie devenus des superstars et au faste des soirées mondaines et avant-garde.

 

La collection célèbre également la relation entre Bulgari et Andy Warhol. L’artiste qui possédait des modèles Monete (élaborées à partir de pièces de monnaie antiques) et une montre Tubogas de la marque italienne admirait le talent visionnaire du joaillier Nicola Bulgari. Il lui déclara d’ailleurs un jour dans Interview Magazine : “Je pense que votre joaillerie représente les années 1980. Tout le monde essaye de copier ce look”. Et Bulgari lui répondit : “Mais ils ne peuvent pas, parce que nous nous cassons sans cesse la tête pour faire mieux, toujours mieux.