532

Le défilé homme Raf Simons automne-hiver 2016

 

Découvrez tous les looks du défilé homme Raf Simons automne-hiver 2016.

 

 

 

Dans un décor en forme de labyrinthe (métaphore de la mémoire ?), le défilé automne-hiver de Raf Simons prend la forme d’un hommage à l’Americana vue par le prisme de David Lynch. La bande-son : une interview du compositeur fétiche du cinéaste, Angelo Badalamenti, mêlée au célèbre thème de Twin Peaks. Le vestiaire brouille les époques, comme le faisait la série marquante de Lynch, relisant les années 50 à l’aune des années 90 : manteaux preppy oversized, varsity jackets découpées en patchs, pulls également oversized tailladés façon grunge, doudounes laquées surdimensionnées… 

  • 1/37
  • 2/37
  • 3/37
  • 4/37
  • 5/37
  • 6/37
  • 7/37
  • 8/37
  • 9/37
  • 10/37
  • 11/37
  • 12/37
  • 13/37
  • 14/37
  • 15/37
  • 16/37
  • 17/37
  • 18/37
  • 19/37
  • 20/37
  • 21/37
  • 22/37
  • 23/37
  • 24/37
  • 25/37
  • 26/37
  • 27/37
  • 28/37
  • 29/37
  • 30/37
  • 31/37
  • 32/37
  • 33/37
  • 34/37
  • 35/37
  • 36/37
  • 37/37
À Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles
879

À Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles

Mode À Venise, l'exposition “Homo Faber” rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderie Lesage y expose ses créations. À Venise, l'exposition “Homo Faber” rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderie Lesage y expose ses créations.

Le défilé Michael Kors printemps-été 2019
823

Le défilé Michael Kors printemps-été 2019

Fashion Week Couleurs vives, imprimés floraux voire tropicaux, ceintures et colliers coquillages, Michael Kors emmène l’esprit plage sur son défilé homme et femme printemps-été 2019.   Couleurs vives, imprimés floraux voire tropicaux, ceintures et colliers coquillages, Michael Kors emmène l’esprit plage sur son défilé homme et femme printemps-été 2019.  

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid
874

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid

Photographie Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social. Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social.