215

Le bar du Bristol s’encanaille

 

Plus parisien qu’on ne l’imagine, le Bar du Bristol inaugure une série de soirées sentant bon les années 20…

C’est dans le salon mis en scène par le décorateur Pierre-Yves Rochon, couvert de parquet en chêne de Versailles, de boiseries, de fauteuils léopard et d’une sublime tapisserie d’Aubusson, qu’officie depuis 2012 l’un des meilleurs représentants de l’univers du cocktail. Paré du titre de meilleur ouvrier de France, portant à ravir le costume blanc et la cravate foncée, Maxime Hoerth orchestrera à partir du 15 septembre la seconde édition des Soirées Speakeasy du palace.

 

Un rendez-vous mensuel à la gloire des Années folles où l’entrée se fait par les offices du bar, explique-t-il, entraînant robes charleston, franges et costards trois pièces taillés à la Gatsby dans l’ambiance années 20. Aux tenues ou détails vivement recommandés, le Bristol ajoute les images de certains épisodes des Incorruptibles, les DJ – Miss Kriss et Marc Ryan – ajustant leurs platines aux goûts de l’époque. Mêmes idées pour la carte des cocktails, “un rendez-vous des grands classiques, détaille notre chef barman, à l’image du Newman 1904 dry Martini, des réinterprétations aussi, telles le Mary Pickford, son rhum cubain infusé à la cerise, et une série de créations, le Mr Keaton’s Tea Party ,servi dans sa flasque de bourbon, thé Earl Grey, sirop de figueset orgeat, idéal pour l’immersion intégrale.

 

 

Autre rendez-vous annoncé cette fois pour le 12 octobre, les Soirées parisiennes se célèbreront au champagne signé Dom Perignon. Chaque demoiselle pouvant se voir offrir une coupe pour une autre achetée. Une carte de cocktails, plus féminine, sera également proposée, Maxime Hoerth privilégiant cette fois les parfums fruités dans un Lipstick à la vodka Belvédère, sirop de Kriek, fleur de sureau, Apérol et champagne, le Semi-Detox mélangeant la même vodka au jus de pomme, soda concombre et citronnelle. Djettes en place et sons électrisants promis, le chef triplement étoilé Éric Fréchon arrangeant une carte de tapas légers à dévorer. 

 

Pour changer d’air et de température, le bar du Bristol passera à l’heure des Caraïbes le 17 novembre et invitera une institution, le prestigieux Eden Rock, pour une soirée aux couleurs de Saint-Barth. Soleil, cocktails à base de rhum ambré, infusé aux épices ou à la vanille, d’essences d’ananas et de sodas coco maison devraient enflammer le Bristol jusque tard dans la nuit.

 

Retrouvez la soirée Speaksasy le 15 septembre, la soirée Parisienne le 12 octobre et la soirée Saint-Barth le 17 novembre.

Le Bristol, 112, rue du Faubourg-Saint-Honoré, Paris VIIIe. 

 

 

Par Alexis Chenu

Bouillon Julien et La Lorraine, deux bistros parisiens à redécouvrir
878

Bouillon Julien et La Lorraine, deux bistros parisiens à redécouvrir

Food Tandis que la cuisine de bistro opère un retour remarqué sur la scène gastronomique parisienne, deux adresses historiques s'offrent un second souffle. Tandis que la cuisine de bistro opère un retour remarqué sur la scène gastronomique parisienne, deux adresses historiques s'offrent un second souffle.

L'Officine Universelle Buly rue de Saintonge, l'endroit insolite du Marais à découvrir absolument
23

L'Officine Universelle Buly rue de Saintonge, l'endroit insolite du Marais à découvrir absolument

Lifestyle Une parfumerie et officine, un café, un atelier de fleurs séchées et une galerie dans une verrière, L'Officine Universelle Buly de la rue Saintonge, l'adresse du Marais à découvrir absolument. Une parfumerie et officine, un café, un atelier de fleurs séchées et une galerie dans une verrière, L'Officine Universelle Buly de la rue Saintonge, l'adresse du Marais à découvrir absolument.

Ce qu’il faut savoir sur La Mamounia, le palace mythique de Marrakech
978

Ce qu’il faut savoir sur La Mamounia, le palace mythique de Marrakech

Lifestyle Comme Yves Saint Laurent à son époque, qui venait souvent y déjeuner ou boire le thé, les aficionados du lifestyle ne jurent que par La Mamounia, le palace mythique né dans les années 20, qui a accueilli toutes les stars hollywoodiennes des années 50. Comme Yves Saint Laurent à son époque, qui venait souvent y déjeuner ou boire le thé, les aficionados du lifestyle ne jurent que par La Mamounia, le palace mythique né dans les années 20, qui a accueilli toutes les stars hollywoodiennes des années 50.

7 adresses pour découvrir Florence le temps d’un week-end
101

7 adresses pour découvrir Florence le temps d’un week-end

Voyage Le créateur italien Ermanno Scervino qui a fait de Florence le siège de sa maison de couture nous fait découvrir ses adresses favorites au sein de la capitale toscane et aux creux des collines qui la bordent. Le créateur italien Ermanno Scervino qui a fait de Florence le siège de sa maison de couture nous fait découvrir ses adresses favorites au sein de la capitale toscane et aux creux des collines qui la bordent.

L’objet du jour : le plaid de Jessica Ogden pour A.P.C.
856

L’objet du jour : le plaid de Jessica Ogden pour A.P.C.

Mode A.P.C. vient de dévoiler sa nouvelle collection de plaids en patchwork et de coussins réalisée par la créatrice Jessica Ogden à partir des chutes de tissus inutilisées du label. Parmi eux, ce modèle dans les tons rouges, bleus et marrons. A.P.C. vient de dévoiler sa nouvelle collection de plaids en patchwork et de coussins réalisée par la créatrice Jessica Ogden à partir des chutes de tissus inutilisées du label. Parmi eux, ce modèle dans les tons rouges, bleus et marrons.

 L’hôtel Standard, le luxe dans toute sa singularité
862

L’hôtel Standard, le luxe dans toute sa singularité

Lifestyle Fondés par le propriétaire du Château Marmont, les hôtels Standard jouent le paradoxe en refusant, à l'opposé de leur nom, toute idée d'uniformité. Restaurant étoilé, spa et décoration personnalisée de rigueur sur chaque site, ils proposent leur vision du luxe, sur des standards très élevés. Fondés par le propriétaire du Château Marmont, les hôtels Standard jouent le paradoxe en refusant, à l'opposé de leur nom, toute idée d'uniformité. Restaurant étoilé, spa et décoration personnalisée de rigueur sur chaque site, ils proposent leur vision du luxe, sur des standards très élevés.