917

Marlène Dietrich, Tilda Swinton, Françoise Sagan… Des cocktails de légendes

 

Les célébrités inspirent les mixologues parisiens dont les cocktails racontent les plus belles gloires.

© Amy Murrell

 

Tilda Swinton à L’Hôtel

 

Rue des Beaux-Arts, l’inclassable Hôtel, quartier général des artistes depuis toujours, d’Oscar Wilde, qui y mourut ruiné, à Mistinguett – figures auxquelles l’hôtel a dédié deux suites – est aussi l’adresse parisienne de Tilda Swinton depuis une dizaine d’années. À la carte d’un bar drapé dans le velours et aux salons ultra confidentiels – l’œuvre de Jacques Garcia –, l’actrice signe l’un des cocktails phares de la maison concocté avec le barman Laurent Belay. Une potion mixant champagne, violette et citron vert baptisée The Usual, en référence à la fidélité et aux bonnes habitudes de Tilda et son Hôtel.

 

L’Hôtel, 13, rue des Beaux-Arts, Paris VIe, tél. 01 44 41 99 00.

 

Françoise Sagan au Mathis

 

Ancien cinq à sept fumeux du VIIIe, l’Hôtel Mathis – dégoté par Françoise Sagan au milieu des années 90, et que le regretté Gérald Nanty transforma en lieu mythique – faillit sombrer dans l’oubli, jusqu’à ce que Jean-Philippe Cartier (H8 Collection) et l’équipe de l’Experimental Cocktail Group décident de reprendre l’affaire et de lui redonner de l’éclat. Laissé dans son velours rouge pour sa partie bar, le Mathis attire toujours oiseaux de nuit et célébrités, et sert, en hommage à sa marraine, Françoise Sagan, un cocktail au nom bien trouvé de Bonjour Ivresse, où les accords d’armagnac, de Lillet blanc, de Campari et de liqueur de Nigori Umeshu – une prune japonaise – font la saveur intense et longue en bouche.

 

Mathis, 3, rue de Ponthieu, Paris VIIIe, tél. 01 42 25 73 01.

 

 

Marlène Dietrich à L’Alcazar

 

Métamorphosé, L’Alcazar de Saint-Germain rouvrait il y a peu, la décoratrice Laura Gonzalez lui ayant imprimé un décor entièrement végétalisé divisé en brasserie au rez-de-chaussée et en bar à cocktails à l’étage. Sous les sets disco de Patrick Vidal, Le Balcon (l’ancienne Mezzanine) et ses dîners déjantés du Privé (deux fois par mois) initiés par la troupe des soirées Madame Klaude, rend hommage au cabaret d’antan, invite artistes à numéros, musiciens et chanteuses lyriques d’un soir, et dédie l’un de ses cocktails à l’une des anciennes habituées des lieux, Marlène Dietrich. Une recette hommage inspirée à la vodka, au Lillet blanc et sirop de miel, devenue l’institution de la maison.

 

62, rue Mazarine, Paris VIe, tél. 01 53 10 19 99.

 

 

Par Alexis Chenu

Bouillon Julien et La Lorraine, deux bistros parisiens à redécouvrir
878

Bouillon Julien et La Lorraine, deux bistros parisiens à redécouvrir

Food Tandis que la cuisine de bistro opère un retour remarqué sur la scène gastronomique parisienne, deux adresses historiques s'offrent un second souffle. Tandis que la cuisine de bistro opère un retour remarqué sur la scène gastronomique parisienne, deux adresses historiques s'offrent un second souffle.

L'Officine Universelle Buly rue de Saintonge, l'endroit insolite du Marais à découvrir absolument
23

L'Officine Universelle Buly rue de Saintonge, l'endroit insolite du Marais à découvrir absolument

Lifestyle Une parfumerie et officine, un café, un atelier de fleurs séchées et une galerie dans une verrière, L'Officine Universelle Buly de la rue Saintonge, l'adresse du Marais à découvrir absolument. Une parfumerie et officine, un café, un atelier de fleurs séchées et une galerie dans une verrière, L'Officine Universelle Buly de la rue Saintonge, l'adresse du Marais à découvrir absolument.

Ce qu’il faut savoir sur La Mamounia, le palace mythique de Marrakech
978

Ce qu’il faut savoir sur La Mamounia, le palace mythique de Marrakech

Lifestyle Comme Yves Saint Laurent à son époque, qui venait souvent y déjeuner ou boire le thé, les aficionados du lifestyle ne jurent que par La Mamounia, le palace mythique né dans les années 20, qui a accueilli toutes les stars hollywoodiennes des années 50. Comme Yves Saint Laurent à son époque, qui venait souvent y déjeuner ou boire le thé, les aficionados du lifestyle ne jurent que par La Mamounia, le palace mythique né dans les années 20, qui a accueilli toutes les stars hollywoodiennes des années 50.

7 adresses pour découvrir Florence le temps d’un week-end
101

7 adresses pour découvrir Florence le temps d’un week-end

Voyage Le créateur italien Ermanno Scervino qui a fait de Florence le siège de sa maison de couture nous fait découvrir ses adresses favorites au sein de la capitale toscane et aux creux des collines qui la bordent. Le créateur italien Ermanno Scervino qui a fait de Florence le siège de sa maison de couture nous fait découvrir ses adresses favorites au sein de la capitale toscane et aux creux des collines qui la bordent.

L’objet du jour : le plaid de Jessica Ogden pour A.P.C.
856

L’objet du jour : le plaid de Jessica Ogden pour A.P.C.

Mode A.P.C. vient de dévoiler sa nouvelle collection de plaids en patchwork et de coussins réalisée par la créatrice Jessica Ogden à partir des chutes de tissus inutilisées du label. Parmi eux, ce modèle dans les tons rouges, bleus et marrons. A.P.C. vient de dévoiler sa nouvelle collection de plaids en patchwork et de coussins réalisée par la créatrice Jessica Ogden à partir des chutes de tissus inutilisées du label. Parmi eux, ce modèle dans les tons rouges, bleus et marrons.

 L’hôtel Standard, le luxe dans toute sa singularité
862

L’hôtel Standard, le luxe dans toute sa singularité

Lifestyle Fondés par le propriétaire du Château Marmont, les hôtels Standard jouent le paradoxe en refusant, à l'opposé de leur nom, toute idée d'uniformité. Restaurant étoilé, spa et décoration personnalisée de rigueur sur chaque site, ils proposent leur vision du luxe, sur des standards très élevés. Fondés par le propriétaire du Château Marmont, les hôtels Standard jouent le paradoxe en refusant, à l'opposé de leur nom, toute idée d'uniformité. Restaurant étoilé, spa et décoration personnalisée de rigueur sur chaque site, ils proposent leur vision du luxe, sur des standards très élevés.