565

Le Divellec rouvre ses portes sous la direction du chef Mathieu Pacaud

 

L’institution de poissons du VIIe, cantine chérie des politiques désormais dans le giron du groupe Costes, dévoile son nouveau cadre, agrandi, revu et corrigé par le Studio KO, plus soft, plus chic, moelleux et à fleurs.

Par Alexis Chenu

Le Divellec était une institution à Paris. Un restaurant de poissons devenu cantine des politiques, où François Mitterrand avait son rond de serviette, et où Chirac ne jurait que par son turbot et sa bière. Tenu jusqu’à sa retraite – méritée – par Jacques Le Divellec, l’adresse fermait il y a trois ans, reprise par le groupe Costes. Revu par le Studio KO, Divellec a raccourci son nom, changé sa façade pour un bleu nuit bien plus élégant qu’avant, puis agrandi l’espace. À l’ambiance jardin d’hiver succèdent ainsi une salle au comptoir de marbre au sol en mosaïque où l’on mange dans le meilleur confort, et coins banquettes ou à canapés fleuris à la discrétion et au charme bourgeois parisien. Les nappes blanches sont toujours là, sans un pli, et la vaisselle lunaire et graphique casse sans froisser l’esprit tradi. En chef d’orchestre, Mathieu Pacaud, fils de ayant réussi à imposer son prénom – à l’Ambroisie aux côtés de son père Bernard, puis dans son restaurant gastronomique enchanteur, Histoires, de l’avenue Kléber, et son voisin, Hexagone – reprend ici les grands classiques, revoit les portions et ajoute un léger twist de modernité. À la carte, palourdes gratinées au beurre de citron vert rapidement avalées, sole de petit bateau au vin jaune et ses salsifis braisés, fondante en bouche, ou saint-pierre à l’oseille à la cuisson parfaite. Surprise d’après dîner, Divellec ouvre une salle secrète de karaoké, décoinçant l’atmosphère comme la clientèle d’habitués.

 

Divellec,18, rue Fabert, VIIe.

 

 

Pour Papilles, Céline Pham imagine un menu “breakfast all day”
1

Pour Papilles, Céline Pham imagine un menu “breakfast all day”

Food Pancakes, Bánh mì et croque-monsieur, la cheffe parisienne Céline Pham signe un menu de petit déjeuner – servi toute la journée – pour le restaurant Papilles.  Pancakes, Bánh mì et croque-monsieur, la cheffe parisienne Céline Pham signe un menu de petit déjeuner – servi toute la journée – pour le restaurant Papilles. 

Astair, la brasserie qui réunit le chef étoilé Gilles Goujon et l'architecte d'intérieur Tristan Auer
878

Astair, la brasserie qui réunit le chef étoilé Gilles Goujon et l'architecte d'intérieur Tristan Auer

Food Cette nouvelle adresse du passage des Panoramas fait appel au chef étoilé Gilles Goujon et à l'architecte d'intérieur français Tristan Auer pour imaginer une brasserie festive et chaleureuse. Cette nouvelle adresse du passage des Panoramas fait appel au chef étoilé Gilles Goujon et à l'architecte d'intérieur français Tristan Auer pour imaginer une brasserie festive et chaleureuse.

Bouillon Julien et La Lorraine, deux bistros parisiens à redécouvrir
878

Bouillon Julien et La Lorraine, deux bistros parisiens à redécouvrir

Food Tandis que la cuisine de bistro opère un retour remarqué sur la scène gastronomique parisienne, deux adresses historiques s'offrent un second souffle. Tandis que la cuisine de bistro opère un retour remarqué sur la scène gastronomique parisienne, deux adresses historiques s'offrent un second souffle.

L'Officine Universelle Buly rue de Saintonge, l'endroit insolite du Marais à découvrir absolument
23

L'Officine Universelle Buly rue de Saintonge, l'endroit insolite du Marais à découvrir absolument

Lifestyle Une parfumerie et officine, un café, un atelier de fleurs séchées et une galerie dans une verrière, L'Officine Universelle Buly de la rue Saintonge, l'adresse du Marais à découvrir absolument. Une parfumerie et officine, un café, un atelier de fleurs séchées et une galerie dans une verrière, L'Officine Universelle Buly de la rue Saintonge, l'adresse du Marais à découvrir absolument.

Ce qu’il faut savoir sur La Mamounia, le palace mythique de Marrakech
978

Ce qu’il faut savoir sur La Mamounia, le palace mythique de Marrakech

Lifestyle Comme Yves Saint Laurent à son époque, qui venait souvent y déjeuner ou boire le thé, les aficionados du lifestyle ne jurent que par La Mamounia, le palace mythique né dans les années 20, qui a accueilli toutes les stars hollywoodiennes des années 50. Comme Yves Saint Laurent à son époque, qui venait souvent y déjeuner ou boire le thé, les aficionados du lifestyle ne jurent que par La Mamounia, le palace mythique né dans les années 20, qui a accueilli toutes les stars hollywoodiennes des années 50.

7 adresses pour découvrir Florence le temps d’un week-end
101

7 adresses pour découvrir Florence le temps d’un week-end

Voyage Le créateur italien Ermanno Scervino qui a fait de Florence le siège de sa maison de couture nous fait découvrir ses adresses favorites au sein de la capitale toscane et aux creux des collines qui la bordent. Le créateur italien Ermanno Scervino qui a fait de Florence le siège de sa maison de couture nous fait découvrir ses adresses favorites au sein de la capitale toscane et aux creux des collines qui la bordent.