806

Wim Wenders fait revivre le cinéma italien des années 50 pour Persol

La maison Persol ressuscite l’âge d’or du cinéma italien des années 50 dans un court-métrage signé du cinéaste culte Wim Wenders.

Pour accompagner la nouvelle version de son mythique modèle Cellor, né en 1955, la maison Persol a voulu rendre hommage à l’âge d’or du cinéma italien, dont ces lunettes sont devenues un symbole. Nul ne semblait mieux choisi que Wim Wenders pour tourner le court-métrage mettant en scène ses nouvelles montures. “Peut-être parce que je porte des Persol depuis quarante ans”, ou peut-être aussi parce que j’ai connu Federico Fellini, Marcello Mastroianni et écrit un film avec Michelangelo Antonioni [Par-delà les nuages, 1995].”

 

C’est au studio Cinecittà de Rome que le réalisateur allemand s’est installé pour tourner Vai, Paparazzo!, un mini-film qui reprend les codes esthétiques chers au cinéma italien des années 50. Dans un jeu de noir et blanc vibrant et de lumière brûlante et glamour (obtenu grâce à une caméra ultra sophistiquée) Francesca Pasquini, Filippo Giusti et Giulio Berruti, jeunes acteurs romains en vogue, font revire l’esprit de La Dolce Vita en même temps que Wim Wenders livre sa vision de cette période dorée. “La maison m’a vraiment laissé carte blanche, et c’était important pour moi. Je devais être libre pour retranscrire ce qui a rendu cette époque si brillante : la liberté”, confie le maître. Incarnant un personnage de ce court-métrage, le metteur en scène devient également le visage des lunettes Cellor, puisque c’est lui qui pose en personne devant l’objectif de Tom Craig pour la campagne. Une rencontre évidente.

 

 

www.persol.com

 

 

 

Par Louis Bompard

 

Bouillon Julien et La Lorraine, deux bistros parisiens à redécouvrir
878

Bouillon Julien et La Lorraine, deux bistros parisiens à redécouvrir

Food Tandis que la cuisine de bistro opère un retour remarqué sur la scène gastronomique parisienne, deux adresses historiques s'offrent un second souffle. Tandis que la cuisine de bistro opère un retour remarqué sur la scène gastronomique parisienne, deux adresses historiques s'offrent un second souffle.

L'Officine Universelle Buly rue de Saintonge, l'endroit insolite du Marais à découvrir absolument
23

L'Officine Universelle Buly rue de Saintonge, l'endroit insolite du Marais à découvrir absolument

Lifestyle Une parfumerie et officine, un café, un atelier de fleurs séchées et une galerie dans une verrière, L'Officine Universelle Buly de la rue Saintonge, l'adresse du Marais à découvrir absolument. Une parfumerie et officine, un café, un atelier de fleurs séchées et une galerie dans une verrière, L'Officine Universelle Buly de la rue Saintonge, l'adresse du Marais à découvrir absolument.

Ce qu’il faut savoir sur La Mamounia, le palace mythique de Marrakech
978

Ce qu’il faut savoir sur La Mamounia, le palace mythique de Marrakech

Lifestyle Comme Yves Saint Laurent à son époque, qui venait souvent y déjeuner ou boire le thé, les aficionados du lifestyle ne jurent que par La Mamounia, le palace mythique né dans les années 20, qui a accueilli toutes les stars hollywoodiennes des années 50. Comme Yves Saint Laurent à son époque, qui venait souvent y déjeuner ou boire le thé, les aficionados du lifestyle ne jurent que par La Mamounia, le palace mythique né dans les années 20, qui a accueilli toutes les stars hollywoodiennes des années 50.

7 adresses pour découvrir Florence le temps d’un week-end
101

7 adresses pour découvrir Florence le temps d’un week-end

Voyage Le créateur italien Ermanno Scervino qui a fait de Florence le siège de sa maison de couture nous fait découvrir ses adresses favorites au sein de la capitale toscane et aux creux des collines qui la bordent. Le créateur italien Ermanno Scervino qui a fait de Florence le siège de sa maison de couture nous fait découvrir ses adresses favorites au sein de la capitale toscane et aux creux des collines qui la bordent.

L’objet du jour : le plaid de Jessica Ogden pour A.P.C.
856

L’objet du jour : le plaid de Jessica Ogden pour A.P.C.

Mode A.P.C. vient de dévoiler sa nouvelle collection de plaids en patchwork et de coussins réalisée par la créatrice Jessica Ogden à partir des chutes de tissus inutilisées du label. Parmi eux, ce modèle dans les tons rouges, bleus et marrons. A.P.C. vient de dévoiler sa nouvelle collection de plaids en patchwork et de coussins réalisée par la créatrice Jessica Ogden à partir des chutes de tissus inutilisées du label. Parmi eux, ce modèle dans les tons rouges, bleus et marrons.

 L’hôtel Standard, le luxe dans toute sa singularité
862

L’hôtel Standard, le luxe dans toute sa singularité

Lifestyle Fondés par le propriétaire du Château Marmont, les hôtels Standard jouent le paradoxe en refusant, à l'opposé de leur nom, toute idée d'uniformité. Restaurant étoilé, spa et décoration personnalisée de rigueur sur chaque site, ils proposent leur vision du luxe, sur des standards très élevés. Fondés par le propriétaire du Château Marmont, les hôtels Standard jouent le paradoxe en refusant, à l'opposé de leur nom, toute idée d'uniformité. Restaurant étoilé, spa et décoration personnalisée de rigueur sur chaque site, ils proposent leur vision du luxe, sur des standards très élevés.