98

Dans le salon...de Goga Ashkenazi, à la tête de la maison Vionnet

 

Goga Ashkenazi a ouvert les portes de sa splendide demeure milanaise à Numéro.

Rien de tel qu’un mille mètres carrés milanais pour se changer les idées. C’est après avoir visité une poignée de biens d’exception dans la métropole italienne que la milliardaire kazakhe Goga Ashkenazi s’entiche de cet imposant palazzo du xviie siècle – de la même façon, on imagine, qu’elle acquiert en 2012 la maison de couture Vionnet. Une salle de sport et un spa sont déployés au sous-sol, une piscine dans le jardin, et le tour est joué. Madame est servie.

“Ce qui m’a tout de suite plu dans ce lieu, c’est la lumière et le jardin, confie la belleC’est un vrai privilège d’habiter un espace comme celui-ci, très rare en plein cœur de Milan. D’autant qu’il est à deux pas de mon studio.” Soucieuse de ne pas dénaturer l’élégant édifice, Goga Ashkenazi ne touche pas à sa structure, préférant y apporter sa touche personnelle : elle l’habille de meubles et d’objets hauts en couleur, chinés au gré des galeries berlinoises, des stands d’Art Basel Miami Beach et des brocanteurs du vieux quartier de Brera à Milan. 

 

Ainsi, un tapis tissé main, en édition limitée, signé Verner Panton, vient se poser sur le parquet en point de Hongrie d’origine, et une table basse en verre est commandée à des artisans locaux pour mieux refléter la verdure du jardin et la lumière extérieure. Dans leur voisinage immédiat, le fauteuil écarlate en forme de coquillage, des années 40, et le canapé Edra turquoise, signé Francesco Binfaré, témoignent du tempérament fantasque et exubérant de la propriétaire.

 

Je suis comme un grand enfant qui collectionne les jouets

D’ailleurs, lorsqu’un ami a la riche idée de lui offrir une série de galets factices nacrés… “je suis devenue complètement folle et j’en ai tapissé les murs, raconte-t-elle. La sculpture en forme de tête d’hippopotame qui domine le salon fut, quant à elle, “un achat impulsif”. “Je suis comme un grand enfant qui collectionne les jouets, avoue malicieusement Ashkenazi. L’hippopotame est un symbole de maternité qui est censé veiller sur la maîtresse de maison. C’est un animal qui vit sur terre, mais aussi dans l’eau, et qui est doté d’un grand sens pratique. Il a pour particularité d’effectuer infailliblement les mêmes gestes routiniers. Dans certaines cultures, il aurait le pouvoir d’indiquer la meilleure voie pour atteindre son but. Dans d’autres, il est supposé accroître l’intuition que nous portons dans notre cœur et la vérité que nous recherchons dans notre vie.” Suivez le guide.

 

Par Philip Utz, photos Alberto Narduzzi.

Bouillon Julien et La Lorraine, deux bistros parisiens à redécouvrir
878

Bouillon Julien et La Lorraine, deux bistros parisiens à redécouvrir

Food Tandis que la cuisine de bistro opère un retour remarqué sur la scène gastronomique parisienne, deux adresses historiques s'offrent un second souffle. Tandis que la cuisine de bistro opère un retour remarqué sur la scène gastronomique parisienne, deux adresses historiques s'offrent un second souffle.

L'Officine Universelle Buly rue de Saintonge, l'endroit insolite du Marais à découvrir absolument
23

L'Officine Universelle Buly rue de Saintonge, l'endroit insolite du Marais à découvrir absolument

Lifestyle Une parfumerie et officine, un café, un atelier de fleurs séchées et une galerie dans une verrière, L'Officine Universelle Buly de la rue Saintonge, l'adresse du Marais à découvrir absolument. Une parfumerie et officine, un café, un atelier de fleurs séchées et une galerie dans une verrière, L'Officine Universelle Buly de la rue Saintonge, l'adresse du Marais à découvrir absolument.

Ce qu’il faut savoir sur La Mamounia, le palace mythique de Marrakech
978

Ce qu’il faut savoir sur La Mamounia, le palace mythique de Marrakech

Lifestyle Comme Yves Saint Laurent à son époque, qui venait souvent y déjeuner ou boire le thé, les aficionados du lifestyle ne jurent que par La Mamounia, le palace mythique né dans les années 20, qui a accueilli toutes les stars hollywoodiennes des années 50. Comme Yves Saint Laurent à son époque, qui venait souvent y déjeuner ou boire le thé, les aficionados du lifestyle ne jurent que par La Mamounia, le palace mythique né dans les années 20, qui a accueilli toutes les stars hollywoodiennes des années 50.

7 adresses pour découvrir Florence le temps d’un week-end
101

7 adresses pour découvrir Florence le temps d’un week-end

Voyage Le créateur italien Ermanno Scervino qui a fait de Florence le siège de sa maison de couture nous fait découvrir ses adresses favorites au sein de la capitale toscane et aux creux des collines qui la bordent. Le créateur italien Ermanno Scervino qui a fait de Florence le siège de sa maison de couture nous fait découvrir ses adresses favorites au sein de la capitale toscane et aux creux des collines qui la bordent.

L’objet du jour : le plaid de Jessica Ogden pour A.P.C.
856

L’objet du jour : le plaid de Jessica Ogden pour A.P.C.

Mode A.P.C. vient de dévoiler sa nouvelle collection de plaids en patchwork et de coussins réalisée par la créatrice Jessica Ogden à partir des chutes de tissus inutilisées du label. Parmi eux, ce modèle dans les tons rouges, bleus et marrons. A.P.C. vient de dévoiler sa nouvelle collection de plaids en patchwork et de coussins réalisée par la créatrice Jessica Ogden à partir des chutes de tissus inutilisées du label. Parmi eux, ce modèle dans les tons rouges, bleus et marrons.

 L’hôtel Standard, le luxe dans toute sa singularité
862

L’hôtel Standard, le luxe dans toute sa singularité

Lifestyle Fondés par le propriétaire du Château Marmont, les hôtels Standard jouent le paradoxe en refusant, à l'opposé de leur nom, toute idée d'uniformité. Restaurant étoilé, spa et décoration personnalisée de rigueur sur chaque site, ils proposent leur vision du luxe, sur des standards très élevés. Fondés par le propriétaire du Château Marmont, les hôtels Standard jouent le paradoxe en refusant, à l'opposé de leur nom, toute idée d'uniformité. Restaurant étoilé, spa et décoration personnalisée de rigueur sur chaque site, ils proposent leur vision du luxe, sur des standards très élevés.