Umbro associe mode éthique et football avec Christopher Raeburn

Umbro à fait appel au créateur anglais Christopher Raeburn spécialiste de l'upcycling pour redonner vie à ses anciens maillots de football. En résulte une collection capsule colorée et dédiée à l'univers du ballon rond.

Par La rédaction

  • 1/12
  • 2/12
  • 3/12
  • 4/12
  • 5/12
  • 6/12
  • 7/12
  • 8/12
  • 9/12
  • 10/12
  • 11/12
  • 12/12
1/12

Alors que la Coupe du monde de football approche à grands pas et que le football est au centre d’une exposition au Pitti Uomo, les labels de mode et équipementiers sportifs multiplient les collaborations. Après Kappa et Montaigne Market, ou encore Kim Jones et Virgil Abloh pour Nike, c’est au tour du designer anglais Christopher Raeburn de concevoir avec Umbro une capsule dédiée à l’univers du ballon rond. Pour ce faire, Christopher Raeburn est resté fidèle à son engagement en faveur de la planète en allant puiser la matière première dans les stocks de maillots inutilisés d’Umbro. Ainsi, suivant les préceptes de l’upcycling, d'anciens maillots de foot des années 1996 à 2010 ont été découpés puis réassemblés pour composer une nouvelle ligne de pièces unisexes aux motifs uniques.

 

Diplômé du prestigieux Royal College of Art de Londres, Christopher Raeburn a également développé une série de sweatshirts en coton biologique et de vestes, shorts et sacs à dos en polyester recyclé reprenant le même design. Empreinte de souvenirs liés à l’histoire du football anglais, cette capsule célèbre les liens qui unissent Umbro à ce sport, et s'inscrit dans la dimension éthique du travail de Christopher Raeburn qui présentait, dimanche 10 juin, sa collection printemps-été 2018 à la Fashion Week de Londres.