Erdem nous raconte sa collaboration avec H&M

Après Kenzo, le label suédois H&M invite l'Anglais Erdem Moralioglu pour une collection romantique et poétique dans le plus pur style du créateur. 

Par Léa Zetlaoui

1/6
  • Numéro : En quoi est-ce intéressant pour Erdem de travailler avec un label fast fashion comme H&M ?

    Erdem Moralioglu : C’est incroyable d’explorer mon univers à une échelle aussi importante. J’aime cette idée très démocratique d’offrir ce que je fais à tant de gens, dans de nombreux pays différents. Par ailleurs, Pour cette collaboration j’étais beaucoup plus libre et l’approche était complètement nouvelle. J’ai plutôt réfléchi à un groupe de jeunes gens, hommes et femmes, plutôt qu’à un type de femmes.

     

    C’est d’ailleurs la première fois que vous proposer une collection pour homme.

    C’est un processus complètement différent ! Pour la femme c’est très narratif alors que pour l’homme j’ai plutôt réfléchi à ce que j’aimerai porter à différentes étapes de ma vie. Je me suis par exemple inspiré d’un costume que mon père portait dans les 60’s. Ça donne également une nouvelle dimension à mes collections pour femmes car j’ai pensé les modèles pour qu’ils s’accordent entre eux.

     

    Quelle a été votre inspiration pour cette collection ?

    Je me suis inspiré de la vidéo Being Boring des Pet Shop Boys et j’ai imaginé un groupe de jeunes amis en week end dans la campagne anglaise. Une jeune fille en robe de bal et baskets ou un jeune homme en pyjama de soie et veste en tweed qu’il a trouvé derrière une porte. C’est comme si ces jeunes avaient trouvé des vêtements dans cette maison et s’en servaient pour créer leurs propres looks.

     

    Pourquoi avoir choisi Baz Luhrmann pour réaliser la vidéo de campagne ?

    Baz Luhrmann raconte des histoires comme personne avec un univers visuel très fort. Je sais que nous partageons notamment un amour pour les histoires et savons à quel point les vêtements peuvent révéler une personnalité.

     

    Collection disponible chez H&M

    et sur H&M.com à partir du 2 novembre.

  • Numéro : En quoi est-ce intéressant pour Erdem de travailler avec un label fast fashion comme H&M ?

    Erdem Moralioglu : C’est incroyable d’explorer mon univers à une échelle aussi importante. J’aime cette idée très démocratique d’offrir ce que je fais à tant de gens, dans de nombreux pays différents. Par ailleurs, Pour cette collaboration j’étais beaucoup plus libre et l’approche était complètement nouvelle. J’ai plutôt réfléchi à un groupe de jeunes gens, hommes et femmes, plutôt qu’à un type de femmes.

     

    C’est d’ailleurs la première fois que vous proposer une collection pour homme.

    C’est un processus complètement différent ! Pour la femme c’est très narratif alors que pour l’homme j’ai plutôt réfléchi à ce que j’aimerai porter à différentes étapes de ma vie. Je me suis par exemple inspiré d’un costume que mon père portait dans les 60’s. Ça donne également une nouvelle dimension à mes collections pour femmes car j’ai pensé les modèles pour qu’ils s’accordent entre eux.

     

    Quelle a été votre inspiration pour cette collection ?

    Je me suis inspiré de la vidéo Being Boring des Pet Shop Boys et j’ai imaginé un groupe de jeunes amis en week end dans la campagne anglaise. Une jeune fille en robe de bal et baskets ou un jeune homme en pyjama de soie et veste en tweed qu’il a trouvé derrière une porte. C’est comme si ces jeunes avaient trouvé des vêtements dans cette maison et s’en servaient pour créer leurs propres looks.

     

    Pourquoi avoir choisi Baz Luhrmann pour réaliser la vidéo de campagne ?

    Baz Luhrmann raconte des histoires comme personne avec un univers visuel très fort. Je sais que nous partageons notamment un amour pour les histoires et savons à quel point les vêtements peuvent révéler une personnalité.

     

    Collection disponible chez H&M

    et sur H&M.com à partir du 2 novembre.

  • Numéro : En quoi est-ce intéressant pour Erdem de travailler avec un label fast fashion comme H&M ?

    Erdem Moralioglu : C’est incroyable d’explorer mon univers à une échelle aussi importante. J’aime cette idée très démocratique d’offrir ce que je fais à tant de gens, dans de nombreux pays différents. Par ailleurs, Pour cette collaboration j’étais beaucoup plus libre et l’approche était complètement nouvelle. J’ai plutôt réfléchi à un groupe de jeunes gens, hommes et femmes, plutôt qu’à un type de femmes.

     

    C’est d’ailleurs la première fois que vous proposer une collection pour homme.

    C’est un processus complètement différent ! Pour la femme c’est très narratif alors que pour l’homme j’ai plutôt réfléchi à ce que j’aimerai porter à différentes étapes de ma vie. Je me suis par exemple inspiré d’un costume que mon père portait dans les 60’s. Ça donne également une nouvelle dimension à mes collections pour femmes car j’ai pensé les modèles pour qu’ils s’accordent entre eux.

     

    Quelle a été votre inspiration pour cette collection ?

    Je me suis inspiré de la vidéo Being Boring des Pet Shop Boys et j’ai imaginé un groupe de jeunes amis en week end dans la campagne anglaise. Une jeune fille en robe de bal et baskets ou un jeune homme en pyjama de soie et veste en tweed qu’il a trouvé derrière une porte. C’est comme si ces jeunes avaient trouvé des vêtements dans cette maison et s’en servaient pour créer leurs propres looks.

     

    Pourquoi avoir choisi Baz Luhrmann pour réaliser la vidéo de campagne ?

    Baz Luhrmann raconte des histoires comme personne avec un univers visuel très fort. Je sais que nous partageons notamment un amour pour les histoires et savons à quel point les vêtements peuvent révéler une personnalité.

     

    Collection disponible chez H&M

    et sur H&M.com à partir du 2 novembre.

  • Numéro : En quoi est-ce intéressant pour Erdem de travailler avec un label fast fashion comme H&M ?

    Erdem Moralioglu : C’est incroyable d’explorer mon univers à une échelle aussi importante. J’aime cette idée très démocratique d’offrir ce que je fais à tant de gens, dans de nombreux pays différents. Par ailleurs, Pour cette collaboration j’étais beaucoup plus libre et l’approche était complètement nouvelle. J’ai plutôt réfléchi à un groupe de jeunes gens, hommes et femmes, plutôt qu’à un type de femmes.

     

    C’est d’ailleurs la première fois que vous proposer une collection pour homme.

    C’est un processus complètement différent ! Pour la femme c’est très narratif alors que pour l’homme j’ai plutôt réfléchi à ce que j’aimerai porter à différentes étapes de ma vie. Je me suis par exemple inspiré d’un costume que mon père portait dans les 60’s. Ça donne également une nouvelle dimension à mes collections pour femmes car j’ai pensé les modèles pour qu’ils s’accordent entre eux.

     

    Quelle a été votre inspiration pour cette collection ?

    Je me suis inspiré de la vidéo Being Boring des Pet Shop Boys et j’ai imaginé un groupe de jeunes amis en week end dans la campagne anglaise. Une jeune fille en robe de bal et baskets ou un jeune homme en pyjama de soie et veste en tweed qu’il a trouvé derrière une porte. C’est comme si ces jeunes avaient trouvé des vêtements dans cette maison et s’en servaient pour créer leurs propres looks.

     

    Pourquoi avoir choisi Baz Luhrmann pour réaliser la vidéo de campagne ?

    Baz Luhrmann raconte des histoires comme personne avec un univers visuel très fort. Je sais que nous partageons notamment un amour pour les histoires et savons à quel point les vêtements peuvent révéler une personnalité.

     

    Collection disponible chez H&M

    et sur H&M.com à partir du 2 novembre.

  • Numéro : En quoi est-ce intéressant pour Erdem de travailler avec un label fast fashion comme H&M ?

    Erdem Moralioglu : C’est incroyable d’explorer mon univers à une échelle aussi importante. J’aime cette idée très démocratique d’offrir ce que je fais à tant de gens, dans de nombreux pays différents. Par ailleurs, Pour cette collaboration j’étais beaucoup plus libre et l’approche était complètement nouvelle. J’ai plutôt réfléchi à un groupe de jeunes gens, hommes et femmes, plutôt qu’à un type de femmes.

     

    C’est d’ailleurs la première fois que vous proposer une collection pour homme.

    C’est un processus complètement différent ! Pour la femme c’est très narratif alors que pour l’homme j’ai plutôt réfléchi à ce que j’aimerai porter à différentes étapes de ma vie. Je me suis par exemple inspiré d’un costume que mon père portait dans les 60’s. Ça donne également une nouvelle dimension à mes collections pour femmes car j’ai pensé les modèles pour qu’ils s’accordent entre eux.

     

    Quelle a été votre inspiration pour cette collection ?

    Je me suis inspiré de la vidéo Being Boring des Pet Shop Boys et j’ai imaginé un groupe de jeunes amis en week end dans la campagne anglaise. Une jeune fille en robe de bal et baskets ou un jeune homme en pyjama de soie et veste en tweed qu’il a trouvé derrière une porte. C’est comme si ces jeunes avaient trouvé des vêtements dans cette maison et s’en servaient pour créer leurs propres looks.

     

    Pourquoi avoir choisi Baz Luhrmann pour réaliser la vidéo de campagne ?

    Baz Luhrmann raconte des histoires comme personne avec un univers visuel très fort. Je sais que nous partageons notamment un amour pour les histoires et savons à quel point les vêtements peuvent révéler une personnalité.

     

    Collection disponible chez H&M

    et sur H&M.com à partir du 2 novembre.

  • Numéro : En quoi est-ce intéressant pour Erdem de travailler avec un label fast fashion comme H&M ?

    Erdem Moralioglu : C’est incroyable d’explorer mon univers à une échelle aussi importante. J’aime cette idée très démocratique d’offrir ce que je fais à tant de gens, dans de nombreux pays différents. Par ailleurs, Pour cette collaboration j’étais beaucoup plus libre et l’approche était complètement nouvelle. J’ai plutôt réfléchi à un groupe de jeunes gens, hommes et femmes, plutôt qu’à un type de femmes.

     

    C’est d’ailleurs la première fois que vous proposer une collection pour homme.

    C’est un processus complètement différent ! Pour la femme c’est très narratif alors que pour l’homme j’ai plutôt réfléchi à ce que j’aimerai porter à différentes étapes de ma vie. Je me suis par exemple inspiré d’un costume que mon père portait dans les 60’s. Ça donne également une nouvelle dimension à mes collections pour femmes car j’ai pensé les modèles pour qu’ils s’accordent entre eux.

     

    Quelle a été votre inspiration pour cette collection ?

    Je me suis inspiré de la vidéo Being Boring des Pet Shop Boys et j’ai imaginé un groupe de jeunes amis en week end dans la campagne anglaise. Une jeune fille en robe de bal et baskets ou un jeune homme en pyjama de soie et veste en tweed qu’il a trouvé derrière une porte. C’est comme si ces jeunes avaient trouvé des vêtements dans cette maison et s’en servaient pour créer leurs propres looks.

     

    Pourquoi avoir choisi Baz Luhrmann pour réaliser la vidéo de campagne ?

    Baz Luhrmann raconte des histoires comme personne avec un univers visuel très fort. Je sais que nous partageons notamment un amour pour les histoires et savons à quel point les vêtements peuvent révéler une personnalité.

     

    Collection disponible chez H&M

    et sur H&M.com à partir du 2 novembre.