101

Numéro propose cet été deux couvertures réalisées en collaboration avec des artistes internationaux

 

A l'occasion de son spécial ART, Numéro a fait appel à deux artistes de renommée mondiale, Alex Israel et Richard Phillips, en collaboration avec les photographes David Mushegain et Greg Kadel.

La belle Daphne Groeneveld se révèle à la fois voluptueuse et pop sous le regard du photographe Greg Kadel, à l'instar des œuvres de l'artiste Richard Phillips qui ont inspiré cette série.

 

Quant à Jessica Miller, photographiée par David Mushegain, elle se prête avec joie aux demandes de l'artiste Alex Israel. Dans le désert rocailleux de la Californie, la mannequin américaine joue au sein d'une œuvre de l'artiste lui-même, autoportrait iconique. L'exposition Summer d'Alex Israel s'ouvre le samedi 13 juin à la galerie Almine Rech à Paris.

 

Aucun grand artiste ne voit les choses comme elles sont vraiment, si c’était le cas, il cesserait d’être un artiste”, écrivait Oscar Wilde. C’est parce qu’ils transcendent le réel que les artistes subliment tout ce qu’ils touchent. 

 

Pour la seconde fois, Numéro a demandé à six des plus influents artistes contemporains de partager leur vision avec six photographes de mode dans les séries de cette édition spéciale dédiée à l’art. 

 

De Gilbert & George à Alex Israel, en passant par Rachel Feinstein, Camille Henrot, Bertrand Lavier ou Richard Phillips, tous transmettent dans ces pages leur vision sans compromis. Exceptionnelles, ces collaborations tiennent autant de l’œuvre d’art que de la photographie de mode.

 

 

 

 

 

 

 

A gauche : Hommage à Richard Phillips. Photos : Greg Kadel. Mannequin : Daphne Groeneveld (Women Management). Daphne porte un manteau en cuir verni, dior. Réalisation : Charles Varenne assisté de Chloé Badawy et de Cecilia Bowe. Maquillage : Frank B. chez The Wall Group. Coiffure : Dennis Lanni chez Frank Reps. Manucure : Tatyana Molot chez ABTP Agency. Numérique : Ryan Due chez Capture This. Retouche : Revolver NYC. Production : Ernesto Qualizza. 

 

A droite : Direction artistique : Alex Israel. Photos : David Mushegain. Mannequin : Jessica Miller (Next Model Management). Jessica porte une robe en cady de soie et maille rebrodée de cristaux Swarovski, versace. Réalisation : Vanessa Metz assistée de Clément Lomellini. Maquillage : John McKay chez De Facto. Coiffure : Ramsell Martinez chez Streeters. Décor : Loren Crawford. Numérique : John Schoenfeld. Retouche : La Boutique. Production : Westy Productions.

Gucci accueille les performances de Michael Clark dans son hub milanais
481

Gucci accueille les performances de Michael Clark dans son hub milanais

Mode Ce mercredi 19 septembre, Gucci a accueilli la performance du chorégraphe britannique Michael Clark au sein de son Gucci Hub à Milan. À cette occasion, certains danseurs portaient des pièces issues des collections les plus récentes de la maison italienne. Ce mercredi 19 septembre, Gucci a accueilli la performance du chorégraphe britannique Michael Clark au sein de son Gucci Hub à Milan. À cette occasion, certains danseurs portaient des pièces issues des collections les plus récentes de la maison italienne.

“Mais pourquoi les femmes ne feraient-elles pas ce qu’elles veulent de leur corps ?” Anthony Vaccarello, directeur artistique de Saint Laurent
806

“Mais pourquoi les femmes ne feraient-elles pas ce qu’elles veulent de leur corps ?” Anthony Vaccarello, directeur artistique de Saint Laurent

Mode Depuis deux ans, le directeur artistique de Saint Laurent, Anthony Vaccarello, impulse une vision forte et contemporaine de la séduction. Nourri de l’esprit de la maison, il en revisite les codes, le noir, l’or et les détails couture, pour les mettre au service d’une femme de caractère à l’attitude essentiellement libre. ALors qu'il vient de resigner pour 3 ans, Numéro a interviewé le créateur belge à la tête de l'illustre maison parisienne. Depuis deux ans, le directeur artistique de Saint Laurent, Anthony Vaccarello, impulse une vision forte et contemporaine de la séduction. Nourri de l’esprit de la maison, il en revisite les codes, le noir, l’or et les détails couture, pour les mettre au service d’une femme de caractère à l’attitude essentiellement libre. ALors qu'il vient de resigner pour 3 ans, Numéro a interviewé le créateur belge à la tête de l'illustre maison parisienne.