Les vêtements tableaux de Viktor & Rolf s’exposent à Rotterdam

À l’occasion de ses 25 ans, la maison néerlandaise Viktor & Rolf  expose ses créations les plus emblématiques au Kunsthal de Rotterdam. À découvrir jusqu’au 30 septembre.

Par Henri Delebarre

  • Défilé Haute Couture automne-hiver 2015-2016 - Photo © Team Peter Stigter
    1/19
  • Défilé Haute Couture printemps-été 2015 - Photo ©Team Peter Stigter
    2/19
  • Collection Haute Couture automne-hiver 1999 - Photo © Wayne Taylor
    3/19
  • Collection Haute Couture automne-hiver 1999 - Photo © Wayne Taylor
    4/19
  • Défilé Haute Couture printemps-été 2016 - Photo ©Team Peter Stigter
    5/19
  • Collection Haute Couture automne-hiver 2014-2015 - Photo © Wayne Taylor
    6/19
  • Poupée Anja, Collection Haute Couture printemps-été 2010 - Photo ©Team Peter Stigter
    7/19
  • Collection prêt-à-porter automne-hiver 2005 - The House at End of the World, 2005 - Photo © David LaChapelle Studio
    8/19
  • Poupée Hana, Collection prêt-à-porter automne-hiver 2005 - Photo © Team Peter Stigter
    9/19
  • Défilé Haute Couture printemps-été 2017 - Photo © Team Peter Stigter
    10/19
  • Défilé Haute Couture automne-hiver 2016 - Photo © Team Peter Stigter
    11/19
  • Collection prêt-à-porter printemps-été 2010 - Photo © Wayne Taylor
    12/19
  • Défilé Haute Couture printemps-été 2018 - Photo © Team Peter Stigter
    13/19
  • Collection Haute Couture automne-hiver 2017-2018
    14/19
  • Collection prêt-à-porter printemps-été 2005
    15/19
  • Collection Haute Couture automne-hiver 2015-2016
    16/19
  • 17/19
  • 18/19
  • Viktor Horsting et Rolf Snoeren - Photo © Anton Corbijn
    19/19
1/19

Jusqu’au 30 septembre, le Kunsthal de Rotterdam présente Viktor & Rolf : Fashion Artists 25 years, une exposition qui célèbre les 25 ans de Viktor & Rolf, la maison fondée par les Néerlandais Viktor Horsting et Rolf Snoeren. Curatée par le Canadien Thierry-Maxime Loriot, cette rétrospective est la plus grande exposition jamais consacrée à Viktor & Rolf aux Pays-Bas. Au travers d’une soixantaine de silhouettes, issues des collections de prêt-à-porter et de haute couture, elle met en avant l’esprit novateur et conceptuel du duo néerlandais qui, avec ses créations exubérantes et spectaculaires, n’a eu de cesse de rapprocher art et mode. Car, si l’affiliation de la mode à l’art fait débat auprès des créateurs, Viktor Horsting et Rolf Snoeren se définissent eux-mêmes comme des couturiers artistes.

Intitulée Wearable Art (“art portable” en anglais)la collection haute couture automne-hiver 2015 en est la démonstration la plus littérale. Les robes sont de véritables tableaux, composées de toiles peintes et de cadres en bois déstructurés conçus non pas pour être accrochés sur un mur mais bien pour habiller un corps. Pour présenter ce travail radical, le défilé est souvent le lieu d’une performance lors de laquelle les deux créateurs interviennent sur le podium pour manipuler leurs œuvres. En 1999, la collection Russian Dolls fait sensation. Sur un mannequin, les deux comparses superposent plusieurs vêtements jusqu’à faire disparaître le corps. Les créations Viktor & Rolf sont souvent monumentales. Avec leurs nœuds oversized et leurs innombrables volants, elles imposent leurs volumes dans l’espace. Pour la collection Cutting Edge Couture, (prêt-à-porter printemps-été 2010) le tulle coloré des robes du soir est découpé dans des formes nettes évoquant parfois, les trous d'un gruyère. De ces excentricités naît l’humour.

Pour leur collection de prêt-à-porter automne-hiver 2005, Viktor & Rolf transforment couettes et oreillers en robes loufoques. Plus récemment, la collection Action Dolls (haute couture automne-hiver 2017-2018) faisait défiler des mannequins avec d’énormes têtes de poupées, une thématique récurrente de leur travail. Au Kunsthal, une vingtaine de poupées en porcelaine sont exposées. Elles sont vêtues des créations les plus iconiques du duo, réduites à leur échelle. Mais l’extravagance n’exclut pas une grande technicité. Tout deux diplômés de l’institut ArtEZ à Arnhem aux Pays-Bas en 1992, Viktor & Rolf poussent constamment les matériaux qu’ils utilisent dans leurs retranchements. Pour Surreal Satin (haute couture printemps-été 2018), le satin duchesse, unique matériau de la collection, est découpé au laser, plissé à la main, ou encore tressé. Déjà commissaire des expositions sur Jean Paul Gaultier (2013) et Peter Lindbergh (2016) au Kunsthal de Rotterdam, Thierry-Maxime Loriot conclut : “Avec leur savoir-faire exceptionnel et leurs silhouettes oniriques, Viktor & Rolf créent depuis 25 ans un art à porter singulier et unique”.