171

My best friend

 

Hanne Gaby Odiele photographiée par Sofia Sanchez & Mauro Mongiello.

 

Robe en dentelle, GUCCI. 

Robe longue en tricot de soie, MISSONI. Escarpins, CHANEL. Collier, CARVEN. 

Chemisier en soie et salopette en velours côtelé, CHLOÉ. 

Robe en maille de soie, HERMÈS. Bottes, GIANVITO ROSSI. Lunettes, LANVIN. 

Sweat-shirt et pantalon en patchwork de velours, SONIA RYKIEL. 

Robe en vinyle façon alligator, MIU MIU. Cuissardes, ALBERTA FERRETI. 

Robe en jacquard de soie et bottines, DIOR. 

Marinière en coton et Lurex, SANDRO. 

 

Veste et pantalon en soie, LOUIS VUITTON. Ballerines, GIANVITO ROSSI. 

Robe en sablé de laine brodé, SAINT LAURENT PAR HEDI SLIMANE. Cuissardes, ALBERTA FERRETTI.  

 

Réalisation : Samuel François assisté de Sophie Houdré. Mannequin : Hanne Gaby Odiele chez IMG Models. Maquillage : Rie Omoto chez See Management. Coiffure : Romina Manenti chez Home Agency.

 Manucure : Barbara Warner chez Celestine Agency. Décor : James Dean chez Walter Schupfer Management.

Chimpanzé : Eli. Numérique : Alexandre Marillat. Production : Peter Mc Clafferty,Inc. et Nadia Lessard chez Talent and Partner. Merci à l’hôtel Sunset Tower, Los Angeles.

À Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles
879

À Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles

Mode À Venise, l'exposition “Homo Faber” rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderie Lesage y expose ses créations. À Venise, l'exposition “Homo Faber” rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderie Lesage y expose ses créations.

Le défilé Michael Kors printemps-été 2019
823

Le défilé Michael Kors printemps-été 2019

Fashion Week Couleurs vives, imprimés floraux voire tropicaux, ceintures et colliers coquillages, Michael Kors emmène l’esprit plage sur son défilé homme et femme printemps-été 2019.   Couleurs vives, imprimés floraux voire tropicaux, ceintures et colliers coquillages, Michael Kors emmène l’esprit plage sur son défilé homme et femme printemps-été 2019.  

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid
874

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid

Photographie Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social. Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social.