Le MET questionne le catholicisme dans la mode dans une exposition titanesque

55 designers, 150 créations, 140 œuvres d'art ecclésiastique, 25 galeries, 6 000 m2, le MET présente en 2018 son exposition de mode la plus importante interrogeant le thème du catholicisme dans la mode. À découvrir du 10 mai au 8 octobre 2018.

Par Léa Zetlaoui

  • 1/15
  • 2/15
  • 3/15
  • 4/15
  • 5/15
  • 6/15
  • 7/15
  • 8/15
  • 9/15
  • 10/15
  • 11/15
  • 12/15
  • 13/15
  • 14/15
  • 15/15
1/15
  • Évènement mondain désormais incontournable, devenu un véritable cirque de la mode où se confrontent des looks toujours plus extravagants, le Met Ball inaugure avant tout la grande exposition annuelle du Metropolitan Museum of Art de New York consacrée à la mode. Après Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology en 2016, Rei Kawakubo/Comme des Garçons: Art of the In-Between en 2017, le Met a choisi cette année ce qui est sans doute son thème le plus provocant : l’influence du catholicisme dans la mode. Approuvée par le Vatican et co-curatée avec la Madone de la mode Donatella Versace, Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination aborde la créativité dans la mode sous un angle tout à fait nouveau pour une exposition entre grandeur, austérité et symbolisme.

     

    Qu'elles soient épurées en référence aux robes ecclésiastiques ou au contraire richement décorées à la manière des manteaux papaux, ornées de symboles, motifs ou de dessins inspirées d'œuvres religieuses, ces créations, parfois provocantes, souvent sublimes, sont signées des plus grands designers de mode (55 au total) parmi lesquels Cristobal Balenciaga, Donatella Versace, Riccardo Tisci, John Galliano, Pierpaolo Piccioli, Christian Lacroix Alexader McQueen, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier... Dialoguant avec quelques 140 œuvres d’art ecclésiastiques, cette exposition aborde les thèmes de la mode d'une façon spirituelle et originale avec respect et humilité. Une belle façon de redécouvrir le travail de certains créateurs sous un angle inédit. 

     

     

    Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination au Metropolitan Museum of art de New York, du 10 mai au 8 octobre 2018.

  • Évènement mondain désormais incontournable, devenu un véritable cirque de la mode où se confrontent des looks toujours plus extravagants, le Met Ball inaugure avant tout la grande exposition annuelle du Metropolitan Museum of Art de New York consacrée à la mode. Après Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology en 2016, Rei Kawakubo/Comme des Garçons: Art of the In-Between en 2017, le Met a choisi cette année ce qui est sans doute son thème le plus provocant : l’influence du catholicisme dans la mode. Approuvée par le Vatican et co-curatée avec la Madone de la mode Donatella Versace, Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination aborde la créativité dans la mode sous un angle tout à fait nouveau pour une exposition entre grandeur, austérité et symbolisme.

     

    Qu'elles soient épurées en référence aux robes ecclésiastiques ou au contraire richement décorées à la manière des manteaux papaux, ornées de symboles, motifs ou de dessins inspirées d'œuvres religieuses, ces créations, parfois provocantes, souvent sublimes, sont signées des plus grands designers de mode (55 au total) parmi lesquels Cristobal Balenciaga, Donatella Versace, Riccardo Tisci, John Galliano, Pierpaolo Piccioli, Christian Lacroix Alexader McQueen, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier... Dialoguant avec quelques 140 œuvres d’art ecclésiastiques, cette exposition aborde les thèmes de la mode d'une façon spirituelle et originale avec respect et humilité. Une belle façon de redécouvrir le travail de certains créateurs sous un angle inédit. 

     

     

    Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination au Metropolitan Museum of art de New York, du 10 mai au 8 octobre 2018.

  • Évènement mondain désormais incontournable, devenu un véritable cirque de la mode où se confrontent des looks toujours plus extravagants, le Met Ball inaugure avant tout la grande exposition annuelle du Metropolitan Museum of Art de New York consacrée à la mode. Après Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology en 2016, Rei Kawakubo/Comme des Garçons: Art of the In-Between en 2017, le Met a choisi cette année ce qui est sans doute son thème le plus provocant : l’influence du catholicisme dans la mode. Approuvée par le Vatican et co-curatée avec la Madone de la mode Donatella Versace, Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination aborde la créativité dans la mode sous un angle tout à fait nouveau pour une exposition entre grandeur, austérité et symbolisme.

     

    Qu'elles soient épurées en référence aux robes ecclésiastiques ou au contraire richement décorées à la manière des manteaux papaux, ornées de symboles, motifs ou de dessins inspirées d'œuvres religieuses, ces créations, parfois provocantes, souvent sublimes, sont signées des plus grands designers de mode (55 au total) parmi lesquels Cristobal Balenciaga, Donatella Versace, Riccardo Tisci, John Galliano, Pierpaolo Piccioli, Christian Lacroix Alexader McQueen, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier... Dialoguant avec quelques 140 œuvres d’art ecclésiastiques, cette exposition aborde les thèmes de la mode d'une façon spirituelle et originale avec respect et humilité. Une belle façon de redécouvrir le travail de certains créateurs sous un angle inédit. 

     

     

    Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination au Metropolitan Museum of art de New York, du 10 mai au 8 octobre 2018.

  • Évènement mondain désormais incontournable, devenu un véritable cirque de la mode où se confrontent des looks toujours plus extravagants, le Met Ball inaugure avant tout la grande exposition annuelle du Metropolitan Museum of Art de New York consacrée à la mode. Après Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology en 2016, Rei Kawakubo/Comme des Garçons: Art of the In-Between en 2017, le Met a choisi cette année ce qui est sans doute son thème le plus provocant : l’influence du catholicisme dans la mode. Approuvée par le Vatican et co-curatée avec la Madone de la mode Donatella Versace, Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination aborde la créativité dans la mode sous un angle tout à fait nouveau pour une exposition entre grandeur, austérité et symbolisme.

     

    Qu'elles soient épurées en référence aux robes ecclésiastiques ou au contraire richement décorées à la manière des manteaux papaux, ornées de symboles, motifs ou de dessins inspirées d'œuvres religieuses, ces créations, parfois provocantes, souvent sublimes, sont signées des plus grands designers de mode (55 au total) parmi lesquels Cristobal Balenciaga, Donatella Versace, Riccardo Tisci, John Galliano, Pierpaolo Piccioli, Christian Lacroix Alexader McQueen, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier... Dialoguant avec quelques 140 œuvres d’art ecclésiastiques, cette exposition aborde les thèmes de la mode d'une façon spirituelle et originale avec respect et humilité. Une belle façon de redécouvrir le travail de certains créateurs sous un angle inédit. 

     

     

    Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination au Metropolitan Museum of art de New York, du 10 mai au 8 octobre 2018.

  • Évènement mondain désormais incontournable, devenu un véritable cirque de la mode où se confrontent des looks toujours plus extravagants, le Met Ball inaugure avant tout la grande exposition annuelle du Metropolitan Museum of Art de New York consacrée à la mode. Après Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology en 2016, Rei Kawakubo/Comme des Garçons: Art of the In-Between en 2017, le Met a choisi cette année ce qui est sans doute son thème le plus provocant : l’influence du catholicisme dans la mode. Approuvée par le Vatican et co-curatée avec la Madone de la mode Donatella Versace, Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination aborde la créativité dans la mode sous un angle tout à fait nouveau pour une exposition entre grandeur, austérité et symbolisme.

     

    Qu'elles soient épurées en référence aux robes ecclésiastiques ou au contraire richement décorées à la manière des manteaux papaux, ornées de symboles, motifs ou de dessins inspirées d'œuvres religieuses, ces créations, parfois provocantes, souvent sublimes, sont signées des plus grands designers de mode (55 au total) parmi lesquels Cristobal Balenciaga, Donatella Versace, Riccardo Tisci, John Galliano, Pierpaolo Piccioli, Christian Lacroix Alexader McQueen, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier... Dialoguant avec quelques 140 œuvres d’art ecclésiastiques, cette exposition aborde les thèmes de la mode d'une façon spirituelle et originale avec respect et humilité. Une belle façon de redécouvrir le travail de certains créateurs sous un angle inédit. 

     

     

    Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination au Metropolitan Museum of art de New York, du 10 mai au 8 octobre 2018.

  • Évènement mondain désormais incontournable, devenu un véritable cirque de la mode où se confrontent des looks toujours plus extravagants, le Met Ball inaugure avant tout la grande exposition annuelle du Metropolitan Museum of Art de New York consacrée à la mode. Après Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology en 2016, Rei Kawakubo/Comme des Garçons: Art of the In-Between en 2017, le Met a choisi cette année ce qui est sans doute son thème le plus provocant : l’influence du catholicisme dans la mode. Approuvée par le Vatican et co-curatée avec la Madone de la mode Donatella Versace, Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination aborde la créativité dans la mode sous un angle tout à fait nouveau pour une exposition entre grandeur, austérité et symbolisme.

     

    Qu'elles soient épurées en référence aux robes ecclésiastiques ou au contraire richement décorées à la manière des manteaux papaux, ornées de symboles, motifs ou de dessins inspirées d'œuvres religieuses, ces créations, parfois provocantes, souvent sublimes, sont signées des plus grands designers de mode (55 au total) parmi lesquels Cristobal Balenciaga, Donatella Versace, Riccardo Tisci, John Galliano, Pierpaolo Piccioli, Christian Lacroix Alexader McQueen, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier... Dialoguant avec quelques 140 œuvres d’art ecclésiastiques, cette exposition aborde les thèmes de la mode d'une façon spirituelle et originale avec respect et humilité. Une belle façon de redécouvrir le travail de certains créateurs sous un angle inédit. 

     

     

    Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination au Metropolitan Museum of art de New York, du 10 mai au 8 octobre 2018.

  • Évènement mondain désormais incontournable, devenu un véritable cirque de la mode où se confrontent des looks toujours plus extravagants, le Met Ball inaugure avant tout la grande exposition annuelle du Metropolitan Museum of Art de New York consacrée à la mode. Après Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology en 2016, Rei Kawakubo/Comme des Garçons: Art of the In-Between en 2017, le Met a choisi cette année ce qui est sans doute son thème le plus provocant : l’influence du catholicisme dans la mode. Approuvée par le Vatican et co-curatée avec la Madone de la mode Donatella Versace, Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination aborde la créativité dans la mode sous un angle tout à fait nouveau pour une exposition entre grandeur, austérité et symbolisme.

     

    Qu'elles soient épurées en référence aux robes ecclésiastiques ou au contraire richement décorées à la manière des manteaux papaux, ornées de symboles, motifs ou de dessins inspirées d'œuvres religieuses, ces créations, parfois provocantes, souvent sublimes, sont signées des plus grands designers de mode (55 au total) parmi lesquels Cristobal Balenciaga, Donatella Versace, Riccardo Tisci, John Galliano, Pierpaolo Piccioli, Christian Lacroix Alexader McQueen, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier... Dialoguant avec quelques 140 œuvres d’art ecclésiastiques, cette exposition aborde les thèmes de la mode d'une façon spirituelle et originale avec respect et humilité. Une belle façon de redécouvrir le travail de certains créateurs sous un angle inédit. 

     

     

    Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination au Metropolitan Museum of art de New York, du 10 mai au 8 octobre 2018.

  • Évènement mondain désormais incontournable, devenu un véritable cirque de la mode où se confrontent des looks toujours plus extravagants, le Met Ball inaugure avant tout la grande exposition annuelle du Metropolitan Museum of Art de New York consacrée à la mode. Après Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology en 2016, Rei Kawakubo/Comme des Garçons: Art of the In-Between en 2017, le Met a choisi cette année ce qui est sans doute son thème le plus provocant : l’influence du catholicisme dans la mode. Approuvée par le Vatican et co-curatée avec la Madone de la mode Donatella Versace, Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination aborde la créativité dans la mode sous un angle tout à fait nouveau pour une exposition entre grandeur, austérité et symbolisme.

     

    Qu'elles soient épurées en référence aux robes ecclésiastiques ou au contraire richement décorées à la manière des manteaux papaux, ornées de symboles, motifs ou de dessins inspirées d'œuvres religieuses, ces créations, parfois provocantes, souvent sublimes, sont signées des plus grands designers de mode (55 au total) parmi lesquels Cristobal Balenciaga, Donatella Versace, Riccardo Tisci, John Galliano, Pierpaolo Piccioli, Christian Lacroix Alexader McQueen, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier... Dialoguant avec quelques 140 œuvres d’art ecclésiastiques, cette exposition aborde les thèmes de la mode d'une façon spirituelle et originale avec respect et humilité. Une belle façon de redécouvrir le travail de certains créateurs sous un angle inédit. 

     

     

    Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination au Metropolitan Museum of art de New York, du 10 mai au 8 octobre 2018.

  • Évènement mondain désormais incontournable, devenu un véritable cirque de la mode où se confrontent des looks toujours plus extravagants, le Met Ball inaugure avant tout la grande exposition annuelle du Metropolitan Museum of Art de New York consacrée à la mode. Après Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology en 2016, Rei Kawakubo/Comme des Garçons: Art of the In-Between en 2017, le Met a choisi cette année ce qui est sans doute son thème le plus provocant : l’influence du catholicisme dans la mode. Approuvée par le Vatican et co-curatée avec la Madone de la mode Donatella Versace, Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination aborde la créativité dans la mode sous un angle tout à fait nouveau pour une exposition entre grandeur, austérité et symbolisme.

     

    Qu'elles soient épurées en référence aux robes ecclésiastiques ou au contraire richement décorées à la manière des manteaux papaux, ornées de symboles, motifs ou de dessins inspirées d'œuvres religieuses, ces créations, parfois provocantes, souvent sublimes, sont signées des plus grands designers de mode (55 au total) parmi lesquels Cristobal Balenciaga, Donatella Versace, Riccardo Tisci, John Galliano, Pierpaolo Piccioli, Christian Lacroix Alexader McQueen, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier... Dialoguant avec quelques 140 œuvres d’art ecclésiastiques, cette exposition aborde les thèmes de la mode d'une façon spirituelle et originale avec respect et humilité. Une belle façon de redécouvrir le travail de certains créateurs sous un angle inédit. 

     

     

    Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination au Metropolitan Museum of art de New York, du 10 mai au 8 octobre 2018.

  • Évènement mondain désormais incontournable, devenu un véritable cirque de la mode où se confrontent des looks toujours plus extravagants, le Met Ball inaugure avant tout la grande exposition annuelle du Metropolitan Museum of Art de New York consacrée à la mode. Après Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology en 2016, Rei Kawakubo/Comme des Garçons: Art of the In-Between en 2017, le Met a choisi cette année ce qui est sans doute son thème le plus provocant : l’influence du catholicisme dans la mode. Approuvée par le Vatican et co-curatée avec la Madone de la mode Donatella Versace, Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination aborde la créativité dans la mode sous un angle tout à fait nouveau pour une exposition entre grandeur, austérité et symbolisme.

     

    Qu'elles soient épurées en référence aux robes ecclésiastiques ou au contraire richement décorées à la manière des manteaux papaux, ornées de symboles, motifs ou de dessins inspirées d'œuvres religieuses, ces créations, parfois provocantes, souvent sublimes, sont signées des plus grands designers de mode (55 au total) parmi lesquels Cristobal Balenciaga, Donatella Versace, Riccardo Tisci, John Galliano, Pierpaolo Piccioli, Christian Lacroix Alexader McQueen, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier... Dialoguant avec quelques 140 œuvres d’art ecclésiastiques, cette exposition aborde les thèmes de la mode d'une façon spirituelle et originale avec respect et humilité. Une belle façon de redécouvrir le travail de certains créateurs sous un angle inédit. 

     

     

    Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination au Metropolitan Museum of art de New York, du 10 mai au 8 octobre 2018.

  • Évènement mondain désormais incontournable, devenu un véritable cirque de la mode où se confrontent des looks toujours plus extravagants, le Met Ball inaugure avant tout la grande exposition annuelle du Metropolitan Museum of Art de New York consacrée à la mode. Après Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology en 2016, Rei Kawakubo/Comme des Garçons: Art of the In-Between en 2017, le Met a choisi cette année ce qui est sans doute son thème le plus provocant : l’influence du catholicisme dans la mode. Approuvée par le Vatican et co-curatée avec la Madone de la mode Donatella Versace, Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination aborde la créativité dans la mode sous un angle tout à fait nouveau pour une exposition entre grandeur, austérité et symbolisme.

     

    Qu'elles soient épurées en référence aux robes ecclésiastiques ou au contraire richement décorées à la manière des manteaux papaux, ornées de symboles, motifs ou de dessins inspirées d'œuvres religieuses, ces créations, parfois provocantes, souvent sublimes, sont signées des plus grands designers de mode (55 au total) parmi lesquels Cristobal Balenciaga, Donatella Versace, Riccardo Tisci, John Galliano, Pierpaolo Piccioli, Christian Lacroix Alexader McQueen, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier... Dialoguant avec quelques 140 œuvres d’art ecclésiastiques, cette exposition aborde les thèmes de la mode d'une façon spirituelle et originale avec respect et humilité. Une belle façon de redécouvrir le travail de certains créateurs sous un angle inédit. 

     

     

    Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination au Metropolitan Museum of art de New York, du 10 mai au 8 octobre 2018.

  • Évènement mondain désormais incontournable, devenu un véritable cirque de la mode où se confrontent des looks toujours plus extravagants, le Met Ball inaugure avant tout la grande exposition annuelle du Metropolitan Museum of Art de New York consacrée à la mode. Après Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology en 2016, Rei Kawakubo/Comme des Garçons: Art of the In-Between en 2017, le Met a choisi cette année ce qui est sans doute son thème le plus provocant : l’influence du catholicisme dans la mode. Approuvée par le Vatican et co-curatée avec la Madone de la mode Donatella Versace, Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination aborde la créativité dans la mode sous un angle tout à fait nouveau pour une exposition entre grandeur, austérité et symbolisme.

     

    Qu'elles soient épurées en référence aux robes ecclésiastiques ou au contraire richement décorées à la manière des manteaux papaux, ornées de symboles, motifs ou de dessins inspirées d'œuvres religieuses, ces créations, parfois provocantes, souvent sublimes, sont signées des plus grands designers de mode (55 au total) parmi lesquels Cristobal Balenciaga, Donatella Versace, Riccardo Tisci, John Galliano, Pierpaolo Piccioli, Christian Lacroix Alexader McQueen, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier... Dialoguant avec quelques 140 œuvres d’art ecclésiastiques, cette exposition aborde les thèmes de la mode d'une façon spirituelle et originale avec respect et humilité. Une belle façon de redécouvrir le travail de certains créateurs sous un angle inédit. 

     

     

    Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination au Metropolitan Museum of art de New York, du 10 mai au 8 octobre 2018.

  • Évènement mondain désormais incontournable, devenu un véritable cirque de la mode où se confrontent des looks toujours plus extravagants, le Met Ball inaugure avant tout la grande exposition annuelle du Metropolitan Museum of Art de New York consacrée à la mode. Après Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology en 2016, Rei Kawakubo/Comme des Garçons: Art of the In-Between en 2017, le Met a choisi cette année ce qui est sans doute son thème le plus provocant : l’influence du catholicisme dans la mode. Approuvée par le Vatican et co-curatée avec la Madone de la mode Donatella Versace, Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination aborde la créativité dans la mode sous un angle tout à fait nouveau pour une exposition entre grandeur, austérité et symbolisme.

     

    Qu'elles soient épurées en référence aux robes ecclésiastiques ou au contraire richement décorées à la manière des manteaux papaux, ornées de symboles, motifs ou de dessins inspirées d'œuvres religieuses, ces créations, parfois provocantes, souvent sublimes, sont signées des plus grands designers de mode (55 au total) parmi lesquels Cristobal Balenciaga, Donatella Versace, Riccardo Tisci, John Galliano, Pierpaolo Piccioli, Christian Lacroix Alexader McQueen, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier... Dialoguant avec quelques 140 œuvres d’art ecclésiastiques, cette exposition aborde les thèmes de la mode d'une façon spirituelle et originale avec respect et humilité. Une belle façon de redécouvrir le travail de certains créateurs sous un angle inédit. 

     

     

    Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination au Metropolitan Museum of art de New York, du 10 mai au 8 octobre 2018.

  • Évènement mondain désormais incontournable, devenu un véritable cirque de la mode où se confrontent des looks toujours plus extravagants, le Met Ball inaugure avant tout la grande exposition annuelle du Metropolitan Museum of Art de New York consacrée à la mode. Après Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology en 2016, Rei Kawakubo/Comme des Garçons: Art of the In-Between en 2017, le Met a choisi cette année ce qui est sans doute son thème le plus provocant : l’influence du catholicisme dans la mode. Approuvée par le Vatican et co-curatée avec la Madone de la mode Donatella Versace, Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination aborde la créativité dans la mode sous un angle tout à fait nouveau pour une exposition entre grandeur, austérité et symbolisme.

     

    Qu'elles soient épurées en référence aux robes ecclésiastiques ou au contraire richement décorées à la manière des manteaux papaux, ornées de symboles, motifs ou de dessins inspirées d'œuvres religieuses, ces créations, parfois provocantes, souvent sublimes, sont signées des plus grands designers de mode (55 au total) parmi lesquels Cristobal Balenciaga, Donatella Versace, Riccardo Tisci, John Galliano, Pierpaolo Piccioli, Christian Lacroix Alexader McQueen, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier... Dialoguant avec quelques 140 œuvres d’art ecclésiastiques, cette exposition aborde les thèmes de la mode d'une façon spirituelle et originale avec respect et humilité. Une belle façon de redécouvrir le travail de certains créateurs sous un angle inédit. 

     

     

    Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination au Metropolitan Museum of art de New York, du 10 mai au 8 octobre 2018.

  • Évènement mondain désormais incontournable, devenu un véritable cirque de la mode où se confrontent des looks toujours plus extravagants, le Met Ball inaugure avant tout la grande exposition annuelle du Metropolitan Museum of Art de New York consacrée à la mode. Après Manus x Machina: Fashion in an Age of Technology en 2016, Rei Kawakubo/Comme des Garçons: Art of the In-Between en 2017, le Met a choisi cette année ce qui est sans doute son thème le plus provocant : l’influence du catholicisme dans la mode. Approuvée par le Vatican et co-curatée avec la Madone de la mode Donatella Versace, Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination aborde la créativité dans la mode sous un angle tout à fait nouveau pour une exposition entre grandeur, austérité et symbolisme.

     

    Qu'elles soient épurées en référence aux robes ecclésiastiques ou au contraire richement décorées à la manière des manteaux papaux, ornées de symboles, motifs ou de dessins inspirées d'œuvres religieuses, ces créations, parfois provocantes, souvent sublimes, sont signées des plus grands designers de mode (55 au total) parmi lesquels Cristobal Balenciaga, Donatella Versace, Riccardo Tisci, John Galliano, Pierpaolo Piccioli, Christian Lacroix Alexader McQueen, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier... Dialoguant avec quelques 140 œuvres d’art ecclésiastiques, cette exposition aborde les thèmes de la mode d'une façon spirituelle et originale avec respect et humilité. Une belle façon de redécouvrir le travail de certains créateurs sous un angle inédit. 

     

     

    Heavenly Bodies: Fashion and the Catholic Imagination au Metropolitan Museum of art de New York, du 10 mai au 8 octobre 2018.