457

Illuminations par Michal Pudelka avec Phillipa Hemphrey, Eliza Thomas et Lucy Evans

 

Illuminations, une série de Michal Pudelka avec Phillipa Hemphrey, Eliza Thomas et Lucy Evans publiée en intégralité dans le Numéro de décembre.

Manteau et robe en cuir verni découpé, DIOR. Culotte, ERES.

Manteau en pvc, GOLDEN GOOSE DELUXE BRAND. Jupe plissée en coton, ROBERTO COLLINA. Haut en soie, MALLONI. À droite : combinaison en soie, GOLDEN GOOSE DELUXE BRAND.

 

Robe en tulle et soie, BYBLOS.

Manteaux en alpaga et pulls, GIORGIO ARMANI. Robes en soie, ILARIA NISTRI. Chaussures, DR MARTENS.

Manteaux réversibles en satin et jupes, CELINE.

 

Réalisation : Irina Marie assistée de Fernando Damasceno. Mannequins : Phillipa Hemphrey chez Oui Management. Eliza Thomas chez Oui Management. Lucy Evans chez Supreme Management. Coiffure : Ali Pirzadeh pour Bumble and bumble chez CLM Hair&Make-up. Maquillage : Sharon Dowsett pour M.A.C Cosmetics chez CLM Hair&Make-up. Manucure : Kimberley Nkosi pour Estée Lauder. Décor : Thomas Petherick. Retouche : Berni Vent. Production : Hattie Thykier (hattieproduction@gmail.com).

 

Retrouvez cette série dans son intégralité dans le Numéro Céleste de décembre 2015, disponible actuellement en kiosque et sur iPad.

 

 Abonnez-vous au magazine Numéro

 Abonnez-vous à l'application iPad Numéro

Gucci accueille les performances de Michael Clark dans son hub milanais
481

Gucci accueille les performances de Michael Clark dans son hub milanais

Mode Ce mercredi 19 septembre, Gucci a accueilli la performance du chorégraphe britannique Michael Clark au sein de son Gucci Hub à Milan. À cette occasion, certains danseurs portaient des pièces issues des collections les plus récentes de la maison italienne. Ce mercredi 19 septembre, Gucci a accueilli la performance du chorégraphe britannique Michael Clark au sein de son Gucci Hub à Milan. À cette occasion, certains danseurs portaient des pièces issues des collections les plus récentes de la maison italienne.

“Mais pourquoi les femmes ne feraient-elles pas ce qu’elles veulent de leur corps ?” Anthony Vaccarello, directeur artistique de Saint Laurent
806

“Mais pourquoi les femmes ne feraient-elles pas ce qu’elles veulent de leur corps ?” Anthony Vaccarello, directeur artistique de Saint Laurent

Mode Depuis deux ans, le directeur artistique de Saint Laurent, Anthony Vaccarello, impulse une vision forte et contemporaine de la séduction. Nourri de l’esprit de la maison, il en revisite les codes, le noir, l’or et les détails couture, pour les mettre au service d’une femme de caractère à l’attitude essentiellement libre. ALors qu'il vient de resigner pour 3 ans, Numéro a interviewé le créateur belge à la tête de l'illustre maison parisienne. Depuis deux ans, le directeur artistique de Saint Laurent, Anthony Vaccarello, impulse une vision forte et contemporaine de la séduction. Nourri de l’esprit de la maison, il en revisite les codes, le noir, l’or et les détails couture, pour les mettre au service d’une femme de caractère à l’attitude essentiellement libre. ALors qu'il vient de resigner pour 3 ans, Numéro a interviewé le créateur belge à la tête de l'illustre maison parisienne.