Iris van Herpen expose ses créations les plus futuristes

Lauréate du prix de l'Andam 2014 la créatrice Iris van Herpen, pionnière en matière de créations conceptuelles questionnant les liens entre mode et technologie, expose ses pièces haute couture les plus révolutionnaires au Dallas Museum of Art. 

Par La rédaction

  • Iris van Herpen “ Biopiracy”. Crédit : B. Oomes
    1/9
  • Iris van Herpen “Capriole”
    2/9
  • Iris van Herpen “Magnetic Motion”
    3/9
  • Iris van Herpen Hybrid Holism
    4/9
  • Iris van Herpen “Chemical Crow”
    5/9
  • Iris van Herpen “Hacking Infinity”. Crédit : Morgan O'Donovan
    6/9
  • Iris van Herpen “Hybrid Holism”
    7/9
  • Iris van Herpen “Radiation Invasion”
    8/9
  • Iris van Herpen “Voltage”
    9/9
1/9

Il y a 10 ans, Iris van Herpen créait son propre label devenu aujourd’hui une référence de mode futuriste. Ayant fait ses armes chez Alexander McQueen, celle qui a notamment réalisé des costumes pour l’Opéra de Paris en collaboration avec Benjamin Millepied ne cesse de repousser les limites des sciences, de la technologie et de la mode. Des créations imprimées en 3D à l'usage de la stéréolithographie (procédé qui permet de trancher la matière en épaisseur fixe), en passant par l'usage détourné de matériaux (comme la fabrication d'un plastron en gaze de métal tissée), l'artiste plasticienne propose une mode organique en perpétuelle innovation. L'exposition “Transforming Fashion” présentée au Dallas Museum of Art aux Etats-Unis, est l'occasion de découvrir ses plus fascinantes créations haute couture, entre futurisme, matières innovantes et craftmanship. 

 

“Transforming Fashion”, du 21 mai au 20 août au Dallas Museum of Art, Etats-Unis.