963

La collaboration exceptionnelle de Max Mara et de l’artiste chinois Liu Wei

 

Avec son décor de ville futuriste pour le défilé pre-fall de Max Mara et une collection capsule exceptionnelle, l'artiste chinois Liu Wei fait des merveilles.

Par Léa Zetlaoui

Artiste chinois fasciné par les villes, leur évolution et leur topographie, Liu Wei signait hier le décor du défilé pre-fall 2017 de Max Mara au Shanghai Exhibition Center, en Chine. Vaisseau futuriste ou ville imaginaire, l’assemblage de sculptures et de peintures conçu par Liu Wei, répondant au nom de Metropolis, crée un dialogue percutant entre l’héritage de Max Mara et sa volonté d’entrer dans une nouvelle ère où innovation et avancée technologique bouleversent l’identité de la marque.

 

Cette confrontation se retrouve également dans la collection capsule que l’artiste chinois a imaginée. Décliné dans les teintes iconiques de la maison – le beige, le noir et le blanc –, un vestiaire complet de onze pièces est proposé dans des matières d’exception, telles que l’alpaga, la soie ou les cuirs précieux, mis en valeur par le savoir-faire de Max Mara.

 

Jeux de découpe laser, mélanges de matières et imprimés trompe-l’œil s'invitent ainsi sur les manteaux, jupes, chemises, pulls, pantalons, lunettes de soleil et pochettes, conférant à cette capsule singularité et avant-gardisme, en écho à la vision architecturale de l’artiste.

 

La collection Max Mara Metropolis est disponible sur le site maxmara.com

Gucci accueille les performances de Michael Clark dans son hub milanais
481

Gucci accueille les performances de Michael Clark dans son hub milanais

Mode Ce mercredi 19 septembre, Gucci a accueilli la performance du chorégraphe britannique Michael Clark au sein de son Gucci Hub à Milan. À cette occasion, certains danseurs portaient des pièces issues des collections les plus récentes de la maison italienne. Ce mercredi 19 septembre, Gucci a accueilli la performance du chorégraphe britannique Michael Clark au sein de son Gucci Hub à Milan. À cette occasion, certains danseurs portaient des pièces issues des collections les plus récentes de la maison italienne.

“Mais pourquoi les femmes ne feraient-elles pas ce qu’elles veulent de leur corps ?” Anthony Vaccarello, directeur artistique de Saint Laurent
806

“Mais pourquoi les femmes ne feraient-elles pas ce qu’elles veulent de leur corps ?” Anthony Vaccarello, directeur artistique de Saint Laurent

Mode Depuis deux ans, le directeur artistique de Saint Laurent, Anthony Vaccarello, impulse une vision forte et contemporaine de la séduction. Nourri de l’esprit de la maison, il en revisite les codes, le noir, l’or et les détails couture, pour les mettre au service d’une femme de caractère à l’attitude essentiellement libre. ALors qu'il vient de resigner pour 3 ans, Numéro a interviewé le créateur belge à la tête de l'illustre maison parisienne. Depuis deux ans, le directeur artistique de Saint Laurent, Anthony Vaccarello, impulse une vision forte et contemporaine de la séduction. Nourri de l’esprit de la maison, il en revisite les codes, le noir, l’or et les détails couture, pour les mettre au service d’une femme de caractère à l’attitude essentiellement libre. ALors qu'il vient de resigner pour 3 ans, Numéro a interviewé le créateur belge à la tête de l'illustre maison parisienne.

À Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles
879

À Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles

Mode À Venise, l'exposition “Homo Faber” rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderie Lesage y expose ses créations. À Venise, l'exposition “Homo Faber” rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderie Lesage y expose ses créations.