Les Métiers d’art de Chanel s’installent à Aubervilliers avec l’architecte Rudy Ricciotti

En 2020, les Métiers d'art de Chanel se réuniront dans un tout nouvel espace dédié de près de 25 500 m2 imaginé par Rudy Ricciotti, Grand Prix National d'Architecture.

Par La rédaction

1/2
  • Bottiers, gantiers, brodeurs, plumassiers, orfèvres… depuis 1985, Chanel préserve les savoir-faire historiques de la mode parisienne en rachetant, petit à petit, les plus grands artisans. Du bottier Massaro au chapelier Maison Michel en passant par le brodeur Lesage, l'orfèvre joaillier Goossens ou encore le spécialiste de la fleur en tissu Lemarié, qui réalise les iconiques camélias depuis les années 60, la maison de la rue Cambon règne désormais sur un très large patrimoine créatif, mis en valeur chaque année par le biais de son défilé Métiers d'art. Réunis au sein de sa filiale Parraffection depuis 2002, tous ces artisans d'exception seront aussi, à partir de 2020, réunis sous le même toit. Leur nouveau site se déploiera sur plus de 25 000 mètres carrés en périphérie du XIXe arrondissement, porte d'Aubervilliers. C'est à l'architecte pionnier du béton, Rudy Ricciotti – unanimement salué pour sa magnifique réalisation du Mucem à Marseille –, que la maison a confié cet ambitieux projet.

     

    Le bâtiment accueillera les ateliers de création et de production aujourd'hui éparpillés entre Pantin, Aubervilliers et Paris. “C'est un lieu de création ouvert vers l'extérieur", souligne Bruno Pavlovsky, président des activités mode de Chanel, “au service de la création et de l'innovation entre les Métiers d'art et la maison Chanel, mais aussi entre les métiers d'art et leurs autres clients” a-t-il précisé. Favorisant les synergies créatives et logistiques entre les divers métiers, ce regroupement préservera ainsi la parfaite indépendance et l'autonomie de chacun d'eux. Ces nouveaux locaux privilégieront les apports de lumière naturelle et s'organiseront autour d'un grand espace vert, accessible depuis les coursives extérieures du bâtiment. “Ce nouvel ensemble immobilier à Paris sera unique tant par ses qualités urbaines et architecturales que par sa fonctionnalité et ses objectifs en matière d'innovation et de développement durable", a annoncé Bruno Pavlovsky.

  • Bottiers, gantiers, brodeurs, plumassiers, orfèvres… depuis 1985, Chanel préserve les savoir-faire historiques de la mode parisienne en rachetant, petit à petit, les plus grands artisans. Du bottier Massaro au chapelier Maison Michel en passant par le brodeur Lesage, l'orfèvre joaillier Goossens ou encore le spécialiste de la fleur en tissu Lemarié, qui réalise les iconiques camélias depuis les années 60, la maison de la rue Cambon règne désormais sur un très large patrimoine créatif, mis en valeur chaque année par le biais de son défilé Métiers d'art. Réunis au sein de sa filiale Parraffection depuis 2002, tous ces artisans d'exception seront aussi, à partir de 2020, réunis sous le même toit. Leur nouveau site se déploiera sur plus de 25 000 mètres carrés en périphérie du XIXe arrondissement, porte d'Aubervilliers. C'est à l'architecte pionnier du béton, Rudy Ricciotti – unanimement salué pour sa magnifique réalisation du Mucem à Marseille –, que la maison a confié cet ambitieux projet.

     

    Le bâtiment accueillera les ateliers de création et de production aujourd'hui éparpillés entre Pantin, Aubervilliers et Paris. “C'est un lieu de création ouvert vers l'extérieur", souligne Bruno Pavlovsky, président des activités mode de Chanel, “au service de la création et de l'innovation entre les Métiers d'art et la maison Chanel, mais aussi entre les métiers d'art et leurs autres clients” a-t-il précisé. Favorisant les synergies créatives et logistiques entre les divers métiers, ce regroupement préservera ainsi la parfaite indépendance et l'autonomie de chacun d'eux. Ces nouveaux locaux privilégieront les apports de lumière naturelle et s'organiseront autour d'un grand espace vert, accessible depuis les coursives extérieures du bâtiment. “Ce nouvel ensemble immobilier à Paris sera unique tant par ses qualités urbaines et architecturales que par sa fonctionnalité et ses objectifs en matière d'innovation et de développement durable", a annoncé Bruno Pavlovsky.