288

Exclusif : la série mode “Extase” par Katja Mayer

 

Découvrez une série mode exclusive de Katja Mayer issue du Numéro Extase, actuellement en kiosque.

Photographe : Katja Mayer

Combinaison en shetland et bijou de corps, ACNE STUDIOS.

Manteau sablier et jupe drapée en lainage pied-de-poule, et cuissardes, BALENCIAGA.

 Combinaison en pashmina, ERMANNO SCERVINO.

Manteau et corset en drap de laine, PRADA. Cuissardes, BALENCIAGA.

Combi-short en laine et angora, MAX MARA. Cuissardes, BALENCIAGA.

 Pull et short en cachemire, BLUMARINE. Cuissardes, BALENCIAGA.

Robe asymétrique en laine, JACQUEMUS. Ceinture, NINA RICCI. Cuissardes, BALENCIAGA.

Veste coquée en mousse technique vernie, LOUIS VUITTON.

Polo et jupe en PVC, et bottes, LACOSTE.

 Robe en laine et Lurex, BOTTEGA VENETA. Ceinture, NINA RICCI. Cuissardes, BALENCIAGA.

Robe en crêpe de soie, VALENTINO.

 

 

Réalisation : Samuel François assisté de Sophie Houdré.

Mannequin : Hannah Elyse chez Oui Management.

Coiffure : Maarit Niemela chez Bryant Artists.

Maquillage : Satoko Watanabe chez ArtList.

Décor : Miguel Bento
chez Streeters.

Numérique : Samuel Hearn.

Production : Quadriga.

À Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles
879

À Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles

Mode À Venise, l'exposition “Homo Faber” rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderie Lesage y expose ses créations. À Venise, l'exposition “Homo Faber” rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderie Lesage y expose ses créations.

Le défilé Michael Kors printemps-été 2019
823

Le défilé Michael Kors printemps-été 2019

Fashion Week Couleurs vives, imprimés floraux voire tropicaux, ceintures et colliers coquillages, Michael Kors emmène l’esprit plage sur son défilé homme et femme printemps-été 2019.   Couleurs vives, imprimés floraux voire tropicaux, ceintures et colliers coquillages, Michael Kors emmène l’esprit plage sur son défilé homme et femme printemps-été 2019.  

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid
874

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid

Photographie Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social. Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social.