Exclusif : dans les coulisses du Prix LVMH 2018

Que faut-il retenir de la cérémonie du Prix LVMH 2018 qui a récompensé ce mercredi Masayuki Ino pour sa marque Doublet ? Notre photographe Alejandro Gata Lara était sur place, à la fondation Louis Vuitton.

Photos par Alejandro Gata Lara

  • Marc Jacobs et Maria Grazia Chiuri
    1/21
  • Doublet par Masayuki Ino
    2/21
  • Doublet par Masayuki Ino
    3/21
  • Emma Stone, Masayuki Ino et Delphine Arnault
    4/21
  • A-Cold-Wall par Samuel Ross
    5/21
  • A-Cold-Wall par Samuel Ross
    6/21
  • Botter par Rushemy Botter & Lisi Herrebrugh
    7/21
  • Emma Stone, Clare Waight Keller, Jonathan Anderson et Humberto Leon
    8/21
  • Botter par Rushemy Botter & Lisi Herrebrugh
    9/21
  • Botter par Rushemy Botter & Lisi Herrebrugh
    10/21
  • Sidney Toledano, Karl Lagerfeld, Nicolas Ghesquière, Delphine Arnault, Emma Stone, Clare Waight Keller, Masayuki Ino, Carol Lim
    11/21
  • Rokh par Rok Hwang
    12/21
  • Rokh par Rok Hwang
    13/21
  • Nicolas Ghesquière, Delphine Arnault, Emma Stone, Masayuki Ino, Carol Lim, Jonathan Anderson, Rok Hwang, Humberto Leon, Marc Jacobs, Maria Grazia Chiuri
    14/21
  • Eckhaus Latta par Zoe Latta & Mike Eckhaus
    15/21
  • Kwaidan Editions par Léa Dickely & Hung La
    16/21
  • Kwaidan Editions par Léa Dickely & Hung La
    17/21
  • Charles Jeffrey Loverboy par Charles Jeffrey
    18/21
  • Matthew Adams Dolan par Matthew Adams Dolan
    19/21
  • Ludovic de Saint Sernin par Ludovic de Saint Sernin
    20/21
  • Nicolas Ghesquière, Emma Stone, Karl Lagerfeld et Clare Waight Keller
    21/21
1/21
  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.

  • Le 6 juin à la Fondation Louis Vuitton, Emma Stone et Jaden Smith ont décerné le Grand Prix LVMH 2018 au créateur japonais Masayuki Ino pour sa marque Doublet, et le Prix Spécial au Coréen Rok Hwang pour Rokh. Les deux vainqueurs gagnent respectivement une dotation de 300 000 euros (Masayuki Ino) et de 115 000 euros (Rok Hwang), ainsi qu'une année de mentorat offerte par LVMH. Le jury était composé entre autres, de directeurs artistiques des maisons appartenant à LVMH parmi lesquels Jonathan Anderson (Loewe), Karl Lagerfeld (Fendi), Maria Grazia Chiuri (Dior) ou encore Clare Waight Keller (Givenchy). Depuis 2014, le Prix LVMH a pour but de soutenir la jeune création de la scène mode internationale.

     

    Créé en 2012, le label Doublet est le résultat d’une collaboration entre le créateur japonais de 39 ans Masayuki Ino et l’artiste de renommée internationale Takashi Murakami. Lancé à Londres en 2016 par le coréen Rok Hwang, le label Rokh s’est à quant à lui démarqué grâce à ses silhouettes féminines sophistiqués et radicales, déclinées dans des couleurs neutres.