413

Quai des brumes par Laurie Bartley

 

Quai des brumes, une série par Laurie Bartley avec Alisa Ahmann publiée en intégralité dans le Numéro de novembre.

Robe imprimée en soie, VALENTINO. Escarpins, RED VALENTINO.

Manteau en castor, CELINE. Escarpins, RED VALENTINO. 

Robe en résille de cuir imprimé, DIOR. Foulard, NEW YORK VINTAGE.

 

Trench en crêpe de coton ceinturé, MICHAEL KORS COLLECTION. Escarpins, NINA RICCI. 

Blouson en fausse fourrure et minijupe, MARCIANO. Haut en viscose et Lurex, GEORGETTE. Collant, WOLFORD. 

 

 

Chemise en popeline de coton et broderies anglaises, et jean en denim, PHILOSOPHY DI LORENZO SERAFINI. Ceinture, MAISON BOINET. Escarpins, RED VALENTINO.

 

Réalisation : Samuel François assisté de Sophie Houdré et de Denticart Exil. Mannequin : Alisa Ahmann chez Elite Paris. Coiffure : Romina Manenti chez Home Agency. Maquillage : Lisa Houghton chez Tim Howard Management. Manucure : Isadora Rios chez ABTP Agency. Décor: James Lear Design. Lumière : Eastern Effects. Numérique : Ellen Fedors et Christian Delfino. Production : Management + Artists et Nathalie Akiya chez Kranky Produktions.

 

Retrouvez cette série dans son intégralité dans le Numéro Artifices  de novembre 2015, disponible actuellement en kiosque et sur iPad.

 

 Abonnez-vous au magazine Numéro

 Abonnez-vous à l'application iPad Numéro

Gucci accueille les performances de Michael Clark dans son hub milanais
481

Gucci accueille les performances de Michael Clark dans son hub milanais

Mode Ce mercredi 19 septembre, Gucci a accueilli la performance du chorégraphe britannique Michael Clark au sein de son Gucci Hub à Milan. À cette occasion, certains danseurs portaient des pièces issues des collections les plus récentes de la maison italienne. Ce mercredi 19 septembre, Gucci a accueilli la performance du chorégraphe britannique Michael Clark au sein de son Gucci Hub à Milan. À cette occasion, certains danseurs portaient des pièces issues des collections les plus récentes de la maison italienne.

“Mais pourquoi les femmes ne feraient-elles pas ce qu’elles veulent de leur corps ?” Anthony Vaccarello, directeur artistique de Saint Laurent
806

“Mais pourquoi les femmes ne feraient-elles pas ce qu’elles veulent de leur corps ?” Anthony Vaccarello, directeur artistique de Saint Laurent

Mode Depuis deux ans, le directeur artistique de Saint Laurent, Anthony Vaccarello, impulse une vision forte et contemporaine de la séduction. Nourri de l’esprit de la maison, il en revisite les codes, le noir, l’or et les détails couture, pour les mettre au service d’une femme de caractère à l’attitude essentiellement libre. ALors qu'il vient de resigner pour 3 ans, Numéro a interviewé le créateur belge à la tête de l'illustre maison parisienne. Depuis deux ans, le directeur artistique de Saint Laurent, Anthony Vaccarello, impulse une vision forte et contemporaine de la séduction. Nourri de l’esprit de la maison, il en revisite les codes, le noir, l’or et les détails couture, pour les mettre au service d’une femme de caractère à l’attitude essentiellement libre. ALors qu'il vient de resigner pour 3 ans, Numéro a interviewé le créateur belge à la tête de l'illustre maison parisienne.

À Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles
879

À Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles

Mode À Venise, l'exposition “Homo Faber” rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderie Lesage y expose ses créations. À Venise, l'exposition “Homo Faber” rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderie Lesage y expose ses créations.